Germain Nouveau

[Sonnets du Liban]


Set Ohaëdat


 
Je vous fus présenté Madame, dans la salle
De marbre frais et sombre où vous passiez les jours
Au bruit de ces jets d’eau monotones des cours
Damasquines ; l’or blanc cerclait votre bras pâle.
 
Assise à terre, à la manière orientale,
Vous écoutiez ceux qui distillent les discours,
Devant les narghilés d’argent aux tons d’opale
Que la Paresse fume à coups distraits et courts.
 
Des fleurs couraient parmi vos étoffes de soie ;
Vos yeux éclairaient l’ombre où votre front se noie ;
Votre pied nu brillait ; votre accent étranger
 
Éclatait dans ma tête en notes délicates ;
Je vois toujours vos dents blanches, fines et plates
Quand votre lèvre, mouche en rumeur, fit : « Franger[*] ? »
 
______
* Franger : Européen.

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 15 juillet 2018 à 12h31

Faucon de sinople
--------------------

Le noble faucon vert est gardien de la salle
Où siège le Conseil, la nuit comme le jour ;
Toutefois, ce n’est pas un animal de cour,
Nul ne peut le confondre avec un mignon pâle.

Il aime les seigneurs de sa terre natale,
Même s’il capte peu le sens de leurs discours ;
Et son noble plumage, armure aux tons d’opale,
Orne leur assemblée d’un reflet de velours.

Si l’on bande ses yeux d’une étoffe de soie,
Il dit que c’est un jeu qu’il accepte avec joie,
Celui qui lui fait ça n’est pas un étranger.

Ce prédateur n’a pas que des moeurs délicates :
Je le vois fréquemment, quand une crise éclate,
Servir les courtisans, les garder du danger.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 7 janvier 2022 à 13h44

Soeur Tortue
--------

Je vois déambuler la tortue monacale,
Disant à haute voix les prières du jour ;
Monseigneur Lapinot jadis lui fit la cour,
Négligeant pour cela sa charge épiscopale.

Elle ne suivit point cette pente fatale,
Elle ne retint rien des amoureux discours ;
Car elle resta chaste, ainsi qu’une vestale,
Au fils du charpentier réservant son amour.

Marchant autour du cloître où le gazon verdoie,
Elle parle à des saints qui partagent sa joie,
Son âme de l’enfer ne craint pas les dangers.

Un abbé, contemplant la nonne délicate,
Lui trouve comme un air de la déesse Hécate ;
En un dieu de l’Olympe il voudrait se changer.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 11 juillet 2022 à 14h24

Un jeu de hasard
----------

Le Roi nous a reçus dans sa petite salle,
Car il s’y divertit, s’il est dans un bon jour ;
Nous fûmes trois seigneurs, l’ornement de la Cour,
Acceptant pour enjeux des sommes colossales.

Or, comment surmonter cette addiction fatale ?
Blaise Pascal en traite en un de ses discours ;
Mais nous ne l’aimons point, sa morale est brutale,
Il n’a pas bien compris que « Dieu » veut dire « Amour ».

Les joueurs pour gagner leur sagesse  déploient,
Surtout Sa Majesté, qui la Chance tutoie ;
Dans le tirage au sort sont de secrets dangers.

Nul des quatre n’est sûr d’avoir les bonnes cartes,
Mêmes, elles sont parfois dans celles qu’on écarte ;
Qui gagne ? C’est le Roi, cela ne peut changer.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Νаdаud : Viеillе histоirе

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Сrоs : Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...»

Jоdеllе : «Dеs аstrеs, dеs fоrêts, еt d’Αсhérоn l’hоnnеur...»

Сrоs : Сuеillеttе

Hеnri dе Régniеr

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

☆ ☆ ☆ ☆

Guérin : «Αh ! Sеignеur, Diеu dеs сœurs rоbustеs, répоndеz !...»

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Jе suis lе tristе Οisеаu dе lа nuit sоlitаirе...» (Lа Rоquе)

De Сосhоnfuсius sur «Qui соntеmplе lе Сiеl...» (Grévin)

De Jаdis sur «Αmis, un dеrniеr mоt ! — еt је fеrmе à јаmаis...» (Hugо)

De Сосhоnfuсius sur «Соmmе pеtits еnfаnts d’unе lаrvе оutrаgеusе...» (Сhаssignеt)

De Jаdis sur Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...» (Сrоs)

De Jаdis sur «Οù dоnс еst lе bоnhеur ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Τristаn Βеrnаrd sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе