Philothée O’Neddy


Spleen


 
Mes intimes douleurs, surtout celles d’amour,
Dans mon cœur ont le sort des femmes de l’Asie ;
Sous les lois du harem elles y font séjour.
Prison, mystère : ainsi le veut ma jalousie.
 
Quand parfois elles vont dehors, l’œil du ghiaour
Ne peut pas m’inspirer de sombre frénésie ;
Car elles ont un voile impénétrable au jour,
Le voile du symbole et de la fantaisie.
 
Celui qui songerait à l’ouvrir tant soit peu,
Celui-là, je le hais, je le tiens pour infâme. —
Que, si j’ai des amis, aucun d’eux ne réclame !
 
Non, non, je ne saurais sur mes rêves de feu,
Sur les pleurs de mon cœur, les fièvres de mon âme,
Souffrir d’autre regard que le regard de Dieu !
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 12 septembre 2018 à 13h11

Dragon de Lugon
--------------------

-- Vieux dragon de Lugon, où furent tes amours ?
-- Moi, je fus amoureux à Formose en Asie,
Mais ce fut simplement un jeu qui tourna court,
Un jeu de transgression, un feu de jalousie.

-- Mais qu’allais-tu donc faire en ce lointain séjour ?
-- Que veux-tu, j’étais jeune, et plein de frénésie,
Je lisais du chinois, la nuit comme le jour,
J’étais plein de tendresse et plein de fantaisie.

-- N’as-tu point regretté que l’on t’aimât si peu ?
Non, j’ai fait connaissance avec de nobles dames,
Puis elles m’ont largué, ce ne fut pas un drame.

-- Pourquoi ne craches-tu, vieux dragon, plus de feu?
-- Ce feu me sert encore à réchauffer mon âme,
Il peut même brûler pour une femme, ou deux.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Crapaudine le 12 septembre 2018 à 21h32

Quête sans quéquette

Tu avais cette soif empruntée de fureur  
Ce désir de créer ce verbiage de sage
J’avais envie alors d’aimer avec ma rage
J’ai pensé pourquoi pas lesté de ma terreur

Tu étais attirant atypique d’ailleurs
Mais j’avais 1 motif sans aucun marchandage
’’Pas question d’1 maqué’’- Dix ans de bavardage
Plus tard désarconnés par cet âpre ramage  

Qu’est le constat divin* de tout ce temps perdu
A ne rien s’apporter hormis l’amour mordu
Qui a trop aboyé de libido trop pieuse

(Qui aurait pu panser ou penser va savoir)

Drôle de quête d’1 troll sur 1 malentendu  
Quête d’une drolesse au rêve défendu
Bacchus les sacrifia d’une verve joyeuse ___

Pour 1 balourd ballus . . et 1 clin d’œil à Sixte où qu’il soit à présent !  

* il faut panser ’’dit vain’’ va savoir . .  les jeux de mots c’est comme les champignons on les trouve en se courbant l’échine . .

[Lien vers ce commentaire]

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Νоdiеr : Lа Jеunе Fillе

Αubigné : «Αuprès dе се bеаu tеint, lе lуs еn nоir sе сhаngе...»

Αubigné : «Се dоuх hivеr...»

Jаmmеs : Lоrsquе је sеrаi mоrt

Βirаguе : «Ô сœur tristе еt pеnsif, qui еn si dur mаrtуrе...»

Νеlligаn : Lеs Αngéliquеs

Νеrvаl : Αvril

Rоdеnbасh : Соllègе аnсiеn

Οrléаns : «Соmmе ј’оis quе сhасun dеvisе...»

Lаfоrguе : Εnсоrе сеt аstrе

☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : Viеrgе dаmnéе

Αpоllinаirе : Сhаpеаu-tоmbеаu

Βаtаillе : Lеs Villаgеs

Οrléаns : «Jе mеurs dе sоif, еn сôté lа fоntаinе...»

Αpоllinаirе : «Μоn сhеr Ρаblо lа guеrrе durе...»

Dumеstrе : Lеs Ιnquiеts

Сrоs : Sоnnеt : «Βiеn quе Ρаrisiеnnе еn tоus pоints, vоus аvеz...»

Νuуsеmеnt : «Соmbiеn, соmbiеn dе fоis, аu sоir sоus lа nuit brunе...»

Rоllinаt : Lа Βuvеusе d’аbsinthе

Riсtus : Νосturnе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Ô fаiblе еsprit, сhаrgé dе tаnt dе pеinеs...» (Du Βеllау)

De Hаn Riсutе sur Соmplаintе аmоurеusе (Αllаis)

De Lе Gаrdiеn sur L’Hоspitаlité (Fаbrе d'Églаntinе)

De Сосhоnfuсius sur Соnsеil (Βаnvillе)

De Сосhоnfuсius sur «Εnfin lа bеllе Dаmе оrguеillеusе еt mоndаinе...» (Lа Rоquе)

De Сhristiаn sur Lе Μоnt dеs Οliviеrs (Vignу)

De Lе Gаrdiеn sur Μоrt d’un аutrе Juif (Μоrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur Sоnnеt : «Ιgnоrаntе оu plutôt dédаignеusе dеs mаuх...» (Сrоs)

De Сhristiаn sur «Sасrés соtеаuх, еt vоus sаintеs ruinеs...» (Du Βеllау)

De Gеоrgеs sur Αdiеuх (Αpоllinаirе)

De Αrаmis sur Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...» (Hugо)

De Αrаmis sur Stаnсеs à Μаrquisе (Соrnеillе)

De piсh24 sur Ρhilis dаnsе lа Sаrаbаndе (Sсudérу)

De Rоlаnd Βасri sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Ρ10H24- sur Εllе еt lui (Αutrаn)

De Сurаrе- sur «Quаnd је vоudrаi sоnnеr dе mоn grаnd Αvаnsоn...» (Du Βеllау)

De Αrаmis sur «Quаnd mоn fil sе саssеrа sоus...» (Ρеllеrin)

De Αmаris- sur Sуmbоlе (Gilkin)

De Εsprit dе сеllе sur Sоnnеt mélаnсоliquе (Αdеlswärd-Fеrsеn)

De Сurаrе- sur Αprès lа bаtаillе (Hugо)

De Μilоu dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz