Marc de Papillon de Lasphrise

L’Amour passionnée de Noémie


LVIII


 
Quoi ? qu’est-ce que ceci, ma Mignonne, es-tu folle ?
Ne te moques-tu point ? penses-tu apaiser
L’audace de mon feu par un simple baiser,
D’un gracieux regard, d’une douce parole ?
 
Ni pour la compagnie, il faut que je t’accole.
Ne crains qu’on le découvre, on ne peut l’aviser,
Selon qu’il me plaît ore avec toi deviser,
Assis sur cette chaire agréablement molle.
 
Puis chacun parle à part, s’entretenant tout bas.
Faisons ainsi afin qu’on ne s’en doute pas,
Prenons l’occasion qui douce nous salue.
 
Là feignant d’admirer ton bel entendement,
Te serrant près de moi j’hausserai vitement
Ton linge délié par ta jupe fendue.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 22 juillet 2020 à 19h00

Danse caprine
--------

À minuit vient danser la Dame Chèvre Folle,
Elle saute partout, nul ne peut l’apaiser ;
Ou si l’on essayait, ce serait malaisé,
Elle n’écoute point les plus sages paroles.

Sa présence est toujours de la fête un symbole,
La chèvre est une experte en l’art de s’amuser ;
De mythes ou de lois je ne peux l’abuser,
Même si je les tresse en une parabole.

Elle sera plus calme au moment du repas,
Mais comme on peut penser, ce temps ne dure pas;
La légère pitance est vite descendue.

Son besoin de bouger, c’est de l’acharnement,
Jamais elle ne veut marcher sereinement ;
Et l’immobilité lui semble défendue.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Sаtiе : Lа Ρêсhе

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

☆ ☆ ☆ ☆

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lа pаssе (Sеgаlеn)

De Сосhоnfuсius sur Lе Βœuf spесtrаl (Νеlligаn)

De Сhristiаn Lаbаllеrу sur Vuе (Vаlérу)

De Сосhоnfuсius sur Lе Сri du сœur (Rоllinаt)

De Τhundеrbird sur «Dеpuis quе ј’аi lаissé mоn nаturеl séјоur...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur Fin d’еmpirе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Gоrdеs, ј’аi еn hоrrеur un viеillаrd viсiеuх...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Lе Βibliоphilе (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur «Qui а nоmbré, quаnd l’аstrе, qui plus luit...» (Du Βеllау)

De Τhundеrbird sur L’Αmbitiоn tаnсéе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе