Charles Péguy

La Tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d'Arc, 1913


TROISIÈME JOUR

 
Pour le dimanche 5 janvier 1913



 

III


 
Elle avait jusqu’au fond du plus secret hameau
La réputation dans toute Seine et Oise
Que jamais ni le loup ni le chercheur de noise
N’avaient pu lui ravir le plus chétif agneau.
 
Tout le monde savait de Limours à Pontoise
Et les vieux bateliers contaient au fil de l’eau
Qu’assise au pied du saule et du même bouleau
Nul n’avait pu jouer cette humble villageoise.
 
Sainte qui rameniez tous les soirs au bercail
Le troupeau tout entier, diligente bergère,
Quand le monde et Paris viendront à fin de bail
 
Puissiez-vous d’un pas ferme et d’une main légère
Dans la dernière cour par le dernier portail
Ramener par la voûte et le double vantail
 
Le troupeau tout entier à la droite du Père.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 27 avril 2016 à 12h07

Marcheur printanier
---------------------


Le marcheur printanier traverse les hameaux.
Il va près de la Seine, il marche auprès de l’Oise,
Jamais un habitant ne lui cherche de noise
En ce temps de l’année où croissent les agneaux.

Il visite Limours, opulente et bourgeoise,
Il traverse Pontoise et vogue au fil de l’eau,
Il voit le bûcheron s’attaquer au bouleau
Et participe aussi aux fêtes villageoises.

Il regarde glisser les wagons sur les rails,
Puis il mange un morceau de bon pain frotté d’ail
Que vient de lui offrir une vive bergère ;

Le soir, il rêvera sous un vaste portail,
Revivant sa journée, s’amusant d’un détail :
L’existence,pour lui, est chaque jour légère.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Désеrtеusеs

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

Rimbаud : «Jе préfèrе sаns dоutе...»

Riсhеpin : Οisеаuх dе pаssаgе

Βеаuјеu : «Lе sоir, аu sоn bruуаnt...»

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Vеrlаinе : Sérénаdе

*** : «Μа bеrgèrе Νоn légèrе...»

Jаmmеs : Lе Dеuil du соnsеillеr muniсipаl

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

☆ ☆ ☆ ☆

Соurtеlinе : Lе Соup dе mаrtеаu

Сеndrаrs : Βоmbау-Εхprеss

Vеrlаinе : «Ν’еst-се pаs ? еn dépit dеs sоts еt dеs méсhаnts...»

Rimbаud : «Jе préfèrе sаns dоutе...»

Νоаillеs : Lеs Rеgrеts

Τоulеt : L’Ιngénuе.

Riсhеpin : Βеаuté mоdеrnе

Τоulеt : «Се fut pаr un sоir dе l’аutоmnе...»

Sаint-Αmаnt : Sоnnеt sur dеs mоts qui n’оnt pоint dе rimе

Αpоllinаirе : Lе Hibоu

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Ρоur Μаriе (Vеrlаinе)

De Jаdis sur «Dе tоi lа dоuсе, еt frаîсhе...» (Sсèvе)

De Сосhоnfuсius sur Dilесtiоn (Sаmаin)

De Jаdis sur Sоnnеt nuptiаl (Αјаlbеrt)

De Сосhоnfuсius sur «Luth, соmpаgnоn dе mа саlаmité...» (Lаbé)

De Jаdis sur «Quаnd ј’аpеrçоis tоn blоnd сhеf соurоnné...» (Lаbé)

De Сurаrе- sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur Lеs Νègrеs (Jаmmеs)

De Сurаrе- sur «J’étаis еn libеrté quаnd сеllе qui m’еngаgе...» (Lа Rоquе)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Саnаrd sur Sur Jоnаs (Drеlinсоurt)

De Sаuvеtеur sur À Μаdаmе G., Sоnnеt (Μussеt)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De Сhristiаn sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Сhristiаn sur «Соmmе unе bеllе flеur аssisе еntrе lеs flеurs...» (Rоnsаrd)

De dеsfоrgеs sur Sуmphоniе inасhеvéе (Μilоsz)

De Ιо Kаnааn sur L’Éсhо (Соppéе)

De Сurаrе- sur «Се rusé Саlаbrаis tоut viсе, quеl qu’il sоit...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur Ρèlеrinаgе (Vеrhаеrеn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе