Raoul Ponchon

La Muse au cabaret


La Reine, ma blanchisseuse


 

À E. Gillet


Ah ! c’est toi, chameau ! lui dis-je.
Parbleu ! jeune callipyge,
Depuis tantôt dix-sept ans
Je t’espérais, pour te dire
Que c’est bien fini de rire
Avec mon linge. Il est temps.
 
« Tu peux le garder ton linge —
Fit-elle — espèce de singe !
Je m’en fous, et... faudrait voir
À me parler moins à l’aise,
Car je suis, ne t’en déplaise
La reine de mon lavoir. »
 
Ah ! fichtre ! bouffre ! une reine !
Eh bien donc, ma souveraine,
Je suis votre humble sujet.
Sa Majesté veuille croire
Que me moquer de sa poire
N’entre pas dans mon projet.
 
Mais dis-moi, ma pauvre fille,
Ornement de ta famille,
Pour être reine, tu n’en
Es pas moins ma blanchisseuse ?
Et c’est à la blanchisseuse
Que je parle maintenant :
 
Écoute ! de quoi me plains-je ?...
Eh bien, de ce que mon linge
Connaît le pire destin,
S’effrite sous tes doigts roses,
Et ne vit, comme les roses,
Que l’espace d’un matin.
 
Regarde-moi ces chemises ;
Je les ai quatre fois mises,
Elles ont tantôt vécu ;
Et, sans les croire éternelles,
Je te livre des flanelles,
Tu me rends des torche-culs !
 
Mes mouchoirs sont tout en miettes...
Que dire de mes chaussettes !
Or, je voudrais bien savoir
De quelle étrange lessive,
Furieuse et convulsive,
Tu te sers à ton lavoir ?
 
Mais, si je fais des grimaces,
C’est surtout pour mes « limaces ».
Je me demande comment,
— Soit dit — entre parenthèses —,
Il se fait que tu m’empèses
Chacune différemment ?
 
En voici, par exemple, une,
Molle comme un clair de lune,
Qui vous filtre entre les doigts ;
Cette autre est une cuirasse,
Du Moyen Âge... De grâce,
Répartis mieux ton empois.
 
À part ça, comme personne,
Au fond, ne m’impressionne
Autant comme fait un roi,
Sinon pourtant une reine,
Je n’ai plus, ma souveraine,
Qu’à m’incliner devant toi.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lа Fоntаinе : Lе Lоup еt lе Сhiеn

Gеоrgеs Fоurеst

Klingsоr : L’Ιnutilе Сhаnsоn

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis né dаns un pоrt еt dеpuis mоn еnfаnсе...»

Viаu : «Μеsdаmеs qui аvеz invеnté сеt usаgе...»

Viаu : Épigrаmmе d’un impuissаnt

Lоuÿs : Lеs Ρоils : «Un rауоn du sоlеil lеvаnt...»

Lоuÿs : L’Hуmеn

Lоuÿs : Lе Βаisеr еntrе lеs јаmbеs

Dеlаruе-Μаrdrus : Si tu viеns

☆ ☆ ☆ ☆

Lа Fоntаinе : Lе Lоup еt lе Сhiеn

Lа Villе dе Μirmоnt : «Ρаr un sоir dе brоuillаrd, еn un fаubоurg du nоrd...»

Τhibаut dе Vеrnоn

Βruаnt : Сhаnsоn dеs miсhеtоns

Frаnс-Νоhаin : Sоlliсitudеs

Саrсо : Lе Саrillоn

Τоulеt : «Lе соuсоu сhаntе аu bоis qui dоrt....»

Hugо : Rеnсоntrе

Hеrеdiа : Épitаphе

Gоudеzki : Sоnnеt d’Αrt Vеrt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Αriаnе (Βаnvillе)

De Сосhоnfuсius sur Étаt dе lа viе dе l’аutеur еn ΜDСXС (Lа Μоnnоуе)

De Сосhоnfuсius sur Соntrе lа јаlоusiе (Urfé)

De piсh24 sur Si tu viеns (Dеlаruе-Μаrdrus)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs sur «Sаns sоupirеr vivrе iсi је n’аi pu...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur «L’аutоmnе suit l’été еt lа bеllе vеrdurе...» (Grévin)

De Сurаrе- sur Rеmоntrаnсе à un Ρоètе buvеur d’еаu (Соllеtеt)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Lе pеintrе qui vоudrаit аnimеr un tаblеаu...» (Αubigné)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Lе Ρêсhеur d’éсrеvissеs (Rоllinаt)

De Сhristiаn sur L’Εссlésiаstе (Lесоntе dе Lislе)

De piсh24 sur Ρоètе fоl (Gаrnеаu)

De piсh24 sur Αu bоrd dе lа Μаrnе (Соppéе)

De Frеdеriс Ρrоkоsсh sur Lа Ρuсеllе (Vеrlаinе)

De Léо Lаrguiеr sur Léо Lаrguiеr

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе (Μаrоt)

De Jérômе ΤΕRΝYΝСK sur H (Μilоsz)

De XRumеrΤеst sur L’Éсuуèrе (Frаnс-Νоhаin)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur À Viсtоr Hugо (Νеrvаl)

De Сhristiаn sur Sur lе présеnt d’un vаsе dе сristаl (Βеrtаut)

De Сhаrlеs Dеlуgnе sur Ρуbrас (Lоuÿs)

De Сhаrlеs Βаudеlаirе sur Βаllаdе [dеs dаmеs du tеmps јаdis] (Villоn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе