Raoul Ponchon



Vlà l’hiver et ses guenilles :
Un’ saison qui est emmerdant !
J’ai sur mon blair mille aiguilles,
Qué chouett’ temps pour les ours blancs !
Les femmes s’ mettent des ch’nilles,
Vlà qu’on frusquine les cabots ;
Mince ! que j’ai froid dans les quilles
C’est rien de l’ dire et dans l’ dos !
Je suis frileux c’est ma nature
J’ai la peau fine comme un roi
Je vous foutrais des engelures
Rien qu’en vous touchant du doigt.
Je viens d’effacer un’ chopine
Pour vous faire couler un d’mi s’tier
Ça m’ réchauffe ben la poitrine
Mais c’est mes saligots de pieds
Avec ça j’ai pas d’ chaussettes
J’en ai jamais eu qu’eun’ paire
Que je garde pour les jours de fêtes
Et mes rigadins prennent l’air !
Les boulevards manquent d’ chaufferettes
Faudra p’t’êt que j’y porte ma plainte
À Wallace ; quant à ses buvettes
J’y fais quéque fois mon absinthe
Du verglas ! Bon, vlà que j’ m’ plaque
Comme si j’ marchais sur des bossus
Les omnibus et puis les fiac’s
Font esprès de m’ passer d’ssus.
Jamais j’arriverai. J’ viens d’ Montrouge,
Faut que j’aille boulevard Mazas ;
Nom de Dieu, quand j’ai l’ nez rouge
Je peux pas m’ chauffer aux becs de gaz !
Pourquoi qu’on n’ donnerait pas au peu’
D’ quoi qui passerait son hiver ?
Quand j’ vas m’ fout dans l’ portefeuille
Ce sera dur jusqu’à tant que je pionce.
Si encor j’ rencontrais une fille,
Dans mon pieu, qui m’appelle Alphonse !
Je m’ rappelle qu’hier, comme un âne,
J’ai cassé mon dernier carreau
Et qui fait pu froid, Dieu m’ damne,
Depuis que j’y ai collé l’ Figaro !
 

Commentaire (s)

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : «Ρеndаnt quе lе mаrin, qui саlсulе еt qui dоutе...»

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Viviеn : Dеvаnt lе соuсhаnt

Viviеn : Lа Соnquе

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βrulé : «Ρоur mаl tеmps ni pоur gеléе...»

Dеsсhаmps : «Jе dеviеns соurbеs еt bоssu...»

Αndré Sаlmоn

Μас Οrlаn : Lе Μаnègе d’аérоplаnеs

Dеsсhаmps : Ρlаintеs d’аmоurеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : «Ρеndаnt quе lе mаrin, qui саlсulе еt qui dоutе...»

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

*** : Dаns lеs fоrtifs

Vеrlаinе : Wаlсоurt

Соignаrd : Соntrе lа сhаir

Gаlоу : Νаturе pаrisiеnnе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Vаissеаu d’оr (Νеlligаn)

De Соttinеаu sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Сосhоnfuсius sur Flеurs dе Fеu (Hеrеdiа)

De Jаdis sur Ρаlmе (Vаlérу)

De Vinсеnt sur Lе Μоrt јоуеuх (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur Dоn Juаn (Сrоs)

De Jаdis sur Rоndеаu : «Rеpоs étеrnеl dоnnе à сil...» (Villоn)

De Jаdis sur Αir : «Qu’еst dеvеnu сеt hеurеuх tеmps...» (Dеshоulièrеs)

De Simоn Hоаrаu sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur L’Éсоlе buissоnnièrе (Durосhеr)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Сhаpеllе dе lа mоrtе (Νеlligаn)

De Сurаrе- sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Τutus ΙΙ bis sur Vénus Αnаdуоmènе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе