Rodenbach

Le Miroir du ciel natal, 1898


              V


Extase d’un dimanche d’avril à Malines
Avec des Communiantes dans des berlines !
 
Profils de camélia blanc
Sur les vitres des portières armoriées,
On les prendrait pour de petites mariées
Qui vont faire semblant
D’aimer et d’épouser Jésus
En disant des prières un peu décousues...

Extase d’un dimanche d’avril à Malines.
 
Matin de fête ! Joie et feuilles nouveau-nées !
Comme l’hiver est loin et tous ses maux !
L’eau des sombres canaux
Est tout enluminée ;
Et les cloches battent de l’aile autour des tours
À voir tant de petites vierges
En blancs atours,
Blanches comme leur cierge.
 
Blanc unanime ! Blancs neigés !
Les cloches ont l’air de ciboires
Où chantent des hosties ;
Les jardins sont blancs comme des vergers.
 
Extase d’un dimanche d’avril à Malines...

L’azur se déploie ; un oiseau pépie ;
Les canaux étaient las, hélas !
Tous les reflets mouraient dans leur eau noire ;
Ils avaient porté tant de siècles
Et réfléchi tant de couvents,
Leurs pignons lourds, leurs lourdes règles ;
Ils étaient las, si las !
Les voici maintenant comme pleins d’enfants...
Ce sont les nuages de ce dimanche
Qui s’y promènent en falbalas
De robes blanches.
 
Extase d’un dimanche d’avril à Malines,
Où passeraient dans l’air ému des mousselines.
 
Tout l’essaim virginal neigea
Aux églises dont la vieillesse rajeunit ;
Colombes du Saint-Esprit dans ces vieux nids ;
Or la grand messe a commencé déjà :
Nappes d’autel, calme printemps de givre,
Dentelle, qu’on dirait faite en fils de la Vierge,
Dont les bouquets jamais ne se délivrent...
Et vous les si frêles cires pascales
Que tantôt les Communiantes vont tenir,
Comme si c’était leur vie inégale
Qui, dans leurs mains, flamme falote,
Hésite, se redresse, vivote
À tous les vents de l’Avenir !
 
Extase d’un dimanche d’avril à Malines
Quand, à l’Agnus Dei, la clochette bruine ;
 
Blancs propagés ! Blancs unanimes !
Les tulles sont d’accord avec les hymnes !
C’est donc enfin le moment du Graal ;
C’est le moment enfantinement nuptial :
Marches rythmiques ! Pantomime !
Processionnellement, et presque sans oser ;
Elles ont un air de victimes
À marcher vers le Banc, les doigts juxtaposés,
Et se pâment au pain azyme,
Écarquillant leur bouche comme à un baiser...

Extase d’un dimanche d’avril à Malines.
 
Journée unique, silence attiédi,
Où les cloches, dans l’air, comme blanches, cheminent ;
Et la si calme fin de cet après-midi
Et le si calme soir
Où les cygnes des canaux noirs,
Les nuages en draperies,
Les floraisons, les sonneries,
Les Premières Communiantes
— Pâles encor, le soir, d’être sorties à jeun —
Se confondent dans les ombres unifiantes
Et ne font qu’un.
 
Extase d’un dimanche d’avril à Malines
Où on s’endormirait dans ces blancs unanimes !
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Ρеllеrin : L’Αutоbus ivrе

Vignу : Élоа, оu Lа Sœur dеs Αngеs

Νеlligаn : Сlаir dе lunе intеllесtuеl

Siсаud : Lе Сhеmin dе sаblе

Соrbièrе : Épitаphе

Rеvеrdу : Lеndеmаin

Rеvеrdу : Lа Viе durе

Rеvеrdу : Lа Сlосhе сœur

Klingsоr : Αu јоli јеu dеs fоurbеriеs

Gаutiеr : Ρréfасе

☆ ☆ ☆ ☆

Саrсо : Lаissеz-mоi

Νоuvеаu : Сru

Τоulеt : «Lе sаblе оù nоs pаs оnt сrié...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Εrrеmеnts

Frаnс-Νоhаin : Αllеgrо dеs Соаltаrs

Hеrеdiа : L’Épéе

Vеrlаinе : Dédiсасе

Сhаtеаubriаnd : Lе Μоntаgnаrd ехilé

Τоulеt : «Lеs Quаrаntе...»

Rimbаud : Vénus Αnаdуоmènе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Сlаir dе lunе intеllесtuеl (Νеlligаn)

De Сосhоnfuсius sur Dе sоi-mêmе (Lа Gеsséе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Сосhоnfuсius sur «Quоi vоus l’аvеz dоnс dit mа сruеllе Βеllоnnе...» (Νuуsеmеnt)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Сurаrе- sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Villеrеу јеаn -pаul sur Détrеssе (Dеubеl)

De ΒооmеrаngΒS sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Hаikukа sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Суmеs sur Сhаnt dе Νоël (Νоël)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Сurаrе- sur Jоurnаlistе piеuх (Fréсhеttе)

De аunrуz sur Rêvеriе (Lаrguiеr)

De Сhristiаn sur Сrépusсulе dе dimаnсhе d’été (Lаfоrguе)

De Τhundеrbird sur Αgnus Dеi (Vеrlаinе)

De L’hеndéсаpé sуllаbis sur Lа Ρаssаntе (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...» (Αpоllinаirе)

De Ιо Kаnааn sur Jоуаu mémоriаl (Sеgаlеn)

De Lilith sur «Се fut un Vеndrеdi quе ј’аpеrçus lеs Diеuх...» (Νuуsеmеnt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе