Rollinat

Paysages et paysans, 1899


Le Vieux Pont


 
Ce bon vieux pont, sous ses trois arches,
En a déjà bien vu de l’eau
Passer verte avec du galop
Ou du rampement dans sa marche.
 
Il connaît le pas, la démarche
De l’errant qui porte un ballot,
Du petit berger tout pâlot
Et du mendiant patriarche.
 
Au creux de ce profond pays,
Entre ces grands bois recueillis
Où l’ombre humide a son royaume,
 
Le jour, à peine est-il réel !...
Le soir, sous l’œil rouge du ciel,
Il devient tout à fait fantôme.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 6 avril 2020 à 12h10

Pont impérial et royal
----------

Une tour est posée sur l’arche,
L’Empereur est Maître de l’Eau ;
Nul ne doit passer au galop,
La règle veut que chacun marche.

Le gardien est comte de Garches,
Lequel est loin d’être un ballot ;
Son page timide et pâlot
Aime sa voix de patriarche.

L’autre gardien est un bailli
Dont la foi jamais n’a failli ;
C’est le plus brave du Royaume,

Ces personnages officiels
Observent les décrets du Ciel,
Sauf l’aventureux duc Guillaume.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 4 juin 2020 à 12h11

Planète Trollandra
------------

Ils ont un roi maudit qui campe sous une arche,
Lui qui aime surtout écrire au bord de l’eau ;
La reine un beau matin est partie au galop,
Dévalant l’escalier aux innombrables marches.

Les neuf ministres sont libres dans leurs démarches,
Sans regretter le roi, personnage falot  ;
Le peuple cependant les prend pour des ballots,
Sauf le plus vieux d’entre eux, un noble patriarche.

L’alchimiste royal erre dans les taillis,
Qui par de grands tourments n’est jamais assailli;
Il cherche a compléter la recette d’un baume.

Ce document n’est pas un rapport officiel,
C’est un conte rêvé en observant le ciel ;
Ce sont quelques reflets d’un étonnant royaume.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 23 septembre 2020 à 13h33

Planète de Schrödinger
----------

Au Déluge ils n’ont pris que douze chats dans l’Arche,
Des chats intermittents qui se cachaient sous l’eau ;
Les autres animaux avaient fui au galop,
Dont quelques survivants sur cet Océan marchent.

Pour observer un chat c’est toute une démarche,
Deux ou trois physiciens se mettent au boulot,
Ayant pour chef de Dirac (notre copain Paulot) ;
Car tous, nous écoutons ce sage patriarche.

Quelques observateurs ont parfois défailli,
Leur coeur perplexe fut par le doute assailli,
Ne pouvant démêler le noeud d’un polynôme.

Nous tenons de ces chats un décompte officiel,
Calculant, tout au moins, des résultats partiels ;
Nous détenons la clé d’un étrange royaume.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 25 septembre 2020 à 09h46

Planète de Schrödinger (retouche)
----------

Au Déluge ils n’ont pris que douze chats dans l’Arche,
Des chats intermittents qui se cachaient sous l’eau ;
Les autres animaux avaient fui au galop,
Dont quelques survivants sur cet Océan marchent.

Pour observer un chat c’est toute une démarche,
Deux ou trois physiciens se mettent au boulot,
Ayant pour chef Dirac (notre copain Paulot) ;
Car tous, nous écoutons ce sage patriarche.

Quelques observateurs ont parfois défailli,
Leur coeur perplexe fut par le doute assailli,
Ne pouvant démêler le noeud d’un polynôme.

Nous tenons de ces chats un décompte officiel,
Calculant, tout au moins, des résultats partiels ;
Nous détenons la clé d’un étrange royaume.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Ιо Kаnааn sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сосhоnfuсius sur «Dеs trоis sоrtеs d’аimеr, lа prеmièrе ехpriméе...» (Jоdеllе)

De Сосhоnfuсius sur Lе Rеpоs еn Égуptе (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur Lа Τеndrеssе (Gérаrd)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе