Ronsard

Sonnets pour Hélène, 1578



 
De toi ma belle Grecque, ainçois belle Espagnole,
Qui tires tes aïeuls du sang Ibérien,
Je suis tant serviteur, qu’ici je ne vois rien
Qui me plaise, sinon tes yeux et ta parole.
 
Comme un miroir ardent, ton visage m’affole.
Me perçant de ses rais, et tant je sens de bien
En t’oyant deviser, que je ne suis plus mien,
Et mon âme fuitive à la tienne s’envole.
 
Puis contemplant ton œil du mien victorieux,
Je vois tant de vertus, que je n’en sais le conte,
Éparses sur ton front comme étoiles aux Cieux.
 
Je voudrais être Argus ; mais je rougis de honte
Pour voir tant de beautés, que je n’ai que deux yeux,
Et que toujours le fort le plus faible surmonte.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 1er août 2021 à 12h46

La licorne plane
--------

La licorne dans l’air trace une parabole,
Cette terre est loin d’elle et ce ciel est le sien ;
Armée de sa magie, elle n’a peur de rien,
De la beauté sublime elle est le vrai symbole.

Au ciel flottent des fruits dont cet être raffole,
Elle en grignote douze et ça lui fait du bien ;
Depuis sa tendre enfance elle échappe à tout lien,
Quand elle veut changer de place elle s’envole.

Pour étape du soir, elle choisit un lieu
Où l’on aime sa voix qui des fables raconte ;
Sobrement, s’il le faut, mais en buvant c’est mieux.

Elle aime Champignac, le vénérable Comte
Qui sait le sens du monde et qui a de beaux yeux ;
Quand se lève le jour, aux cieux elle remonte.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 28 août 2022 à 14h05

Licorne et loup
----------

La fable quelquefois semble une parabole,
Comme nous le voyons quand le loup parle au chien ;
Mais de licorne et loup, je ne vous dirai rien,
Sinon que l’autre jour j’en ai fait des symboles.

Sage est le Seigneur Loup, mais la Licorne est folle,
Car son âme confond le mal avec le bien ;
Je ne la juge pas, Dieu reconnaît les siens,
Sur de pareils sujets, jamais je n’extrapole.

Rarement tu pourras les voir en même lieu,
Sur les doigts d’une main les exemples se comptent ;
Ils ne complotent rien ensemble, et c’est tant mieux.

La licorne est duchesse et le loup n’est qu’un comte,
De pareils titres ont peu de sens, à mes yeux ;
Ils ne t’apporteront ni l’honneur, ni la honte.

--------------------------------------------------

https://paysdepoesie.wordpress.com/2018/12/07/deesse-et-demon/

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 28 août 2022 à 14h06

Licorne et loup
----------

La fable quelquefois semble une parabole,
Comme nous le voyons quand le loup parle au chien ;
Mais de licorne et loup, je ne vous dirai rien,
Sinon que l’autre jour j’en ai fait des symboles.

Sage est le Seigneur Loup, mais la Licorne est folle,
Car son âme confond le mal avec le bien ;
Je ne la juge pas, Dieu reconnaît les siens,
Sur de pareils sujets, jamais je n’extrapole.

Rarement tu pourras les voir en même lieu,
Sur les doigts d’une main les exemples se comptent ;
Ils ne complotent rien ensemble, et c’est tant mieux.

La licorne est duchesse et le loup n’est qu’un comte,
De pareils titres ont peu de sens, à mes yeux ;
Ils ne t’apporteront ni l’honneur, ni la honte.

--------------------------------------------------

https://paysdepoesie.wordpress.com/2018/12/07/deesse-et-demon/

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 28 août 2022 à 14h08



(excusez le doublon !)

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μussеt : À Μаdеmоisеllе ***

Αutrаn : Un début

Fоurеst : Un hоmmе

Αutrаn : Εugéniе dе Guérin

Sаint-Ρоl-Rоuх : Lа Саrаfе d’еаu purе

Μilоsz : Sуmphоniе dе nоvеmbrе

Jаmmеs : Guаdаlupе dе Αlсаrаz

Νеrvаl : Vеrs dоrés

Hugо : Sаisоn dеs sеmаillеs — Lе Sоir

Βirаguе : «Un pоil blоnd еnlасé dе pеrlеs à l’еntоur...»

☆ ☆ ☆ ☆

Lа Fоntаinе : Lе Viеillаrd еt l’Ânе

Μаrоt : Αu rоi dе Νаvаrrе : «Μоn sесоnd Rоi, ј’аi unе hаquеnéе...»

Sаint-Ρаvin : À un sоt аbbé dе quаlité

Rоnsаrd : «Μignоnnе, lеvеz-vоus, vоus êtеs pаrеssеusе...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis né dаns un pоrt еt dеpuis mоn еnfаnсе...»

Μаrоt : À Αntоinе : «Si tu еs pаuvrе...»

Fоurеst : Jаrdins d’аutоmnе

Jаmmеs : Αvес tоn pаrаpluiе

Саrсо : Ιntériеur : «Dеs vоуоus étеints pаr lа nосе...»

Rоnsаrd : «Jе vоуаis, mе соuсhаnt, s’étеindrе unе сhаndеllе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Un hоmmе (Fоurеst)

De Сосhоnfuсius sur Lа Vаguе еt lа Сlосhе (Соppéе)

De Сurаrе- sur Lеs Rеmоrds (Lоuÿs)

De Сurаrе- sur Un début (Αutrаn)

De Сосhоnfuсius sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Сосhоnfuсius sur Lе Μоussе (Соrbièrе)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Сurаrе- sur «Si ј’étаis dаns un bоis pоursuivi d’un liоn...» (Viаu)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Jаdis sur «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....» (Rоdеnbасh)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

De Xi’аn sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Xi’Αn sur Εn Αrlеs. (Τоulеt)

De Rоgеr СΟURΤΟΙS sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Vinсеnt sur «Jе vоudrаis, si mа viе étаit еnсоrе à fаirе...» (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Lа Fоliе (Rоllinаt)

De Jаnus- sur «Сеrtаin аbbé sе mаnuélisаit...» (Rоussеаu)

De Сосhоnfuсius sur «Се rusé Саlаbrаis tоut viсе, quеl qu’il sоit...» (Du Βеllау)

De Ρаsquеlin sur «Τu gаrdеs dаns tеs уеuх lа vоlupté dеs nuits...» (Viviеn)

De Сhristiаn sur «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...» (Lа Сеppèdе)

De Ιо Kаnааn sur «Соmmе lе mаriniеr, quе lе сruеl оrаgе...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе