Saint-Pol-Roux

La Rose et les épines du chemin, 1901


Devant du linge étendu par ma mère, au village


À Victor Groulhard.

Linge étendu par les bras roses de maman !

 

Primitive épreuve de la cuve aux cendres de sarment...

Œufs à la neige du savon...

Franches gifles du battoir...

Décisives caresses du puits...

Très pure corde allant de l’azerolier à ce trophée d’oreilles d’éléphant que semble le figuier...

Puis les épingles tutélaires...

Enfin, sur toutes ces candeurs flottantes, les lingots subtils du soleil vierge...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Hosties...

Lins d’aube...

Nénuphars de brise...

Pages de pâquerettes...

Pans de lune...

Parchemins aux vignettes d’insectes...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Ingénue senteur de la lessive...

Cela monte ouvrir le colombier des souvenirs...

Et l’on perçoit des gestes blancs de revenants dans les mirages du jadis...

Et l’on savoure le bon lait des bercails révolus...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Car c’est l’exposition des œuvres simples des Mamelles de ma maison...

États d’âme de mes aïeules entre le laurier-rose et l’olivier !...

Fil, émanais-tu de la quenouille ou des bandeaux sortis des capelines ?...

Serviriez-vous de trousseaux à la postérité, vénérables cheveux d’antan ?...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Ô ces doigts de grand-mères sur ces balèvres de grand-mères !...

Salive laborieuse, est-ce toi qui dégoulines de ces toiles sur les verveines et sur les pastèques ?...

Braves fées qui filiez en songeant sous la treille l’été, l’hiver devant le feu de ceps, vos rêveries sont-elles pas restées entre les mailles ?...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Ô langes...

Ô tabliers...

Ô rideaux...

Ô nappes des festins de famille où le plus vieux dit la prière...

Ô draps mis aux croisées lorsque passe la Vierge...

Ô suaires...

 

Linge étendu par les bras roses de ma mère!


Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «L’аutrе nuit, је vеillаis dаns mоn lit sаns lumièrе...» (Sаintе-Βеuvе)

De Сосhоnfuсius sur Οndinе (Βеrtrаnd)

De Сосhоnfuсius sur Rаgеs dе Сésаrs (Rimbаud)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе