Saint-Pol-Roux


Message


 
Issu de l’éclatante race des prophètes
Que griffe le sarcasme ou que mord le vautour,
Je vis, loin des moments dont les villes sont faites,
Parmi l’éternité qui règne dans ma tour.
 
Ayant fui la lanterne des lois imparfaites, 
J’ai trouvé la splendeur entière à leur détour,
Certain que l’ignorance, en remords de ses fêtes,
Jettera sa fanfare aux pieds de mon retour.
 
Ainsi j’aurai vécu pour donner le spectacle
Attardé sous le voile du divin miracle
Et délier le temps de son humain sommeil.
 
Je ne demande rien au monde qui va vivre
Au sortir véhément de son propre délivre
Alors que je serai parti dans le soleil.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 29 septembre 2021 à 12h55

Monstre griffu
--------

Cet obscur prédateur dévore des prophètes,
C’est à peine, parfois, s’il en laisse aux vautours ;
Il bouscule parfois les hyènes stupéfaites,
Il peut même effrayer les gardiens dans leur tour.

Face à lui, les chasseurs craignent une défaite,
Les plus vaillants d’entre eux le diront sans détour ;
Même les braconniers ne sont pas à la fête,
Dont plusieurs sont partis sans espoir de retour.

Ce montre n’aime point se donner en spectacle,
Il ne demande pas qu’on le porte au pinacle ;
Jamais il ne voulut rencontrer ses pareils.

Or, si tu veux le vaincre, il faut que tu l’enivres
En célébrant Bacchus qui de lui te délivre ;
Le vin le plongera dans son dernier sommeil.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 18 juillet 2022 à 12h32

Valet griffu
-------

Ce bipède velu parle comme un prophète,
Ses mots sont effrayants et charmants, tour à tour.
Au vaillant général il prédit la défaite,
Lui qui fait tant d’efforts pour abattre la tour.

Je le vois qui complote avec la sous-préfète,
Il fait des compliments sur ses jolis atours ;
À l’auberge il s’assoit, les buveurs lui font fête,
Il boit un petit vin qui valait le détour.

De l’Esprit trinitaire il est le réceptacle,
Sans être, toutefois, un faiseur de miracles ;
Si Dieu n’existe pas, nous dit-il, c’est pareil.

Je lui trouve un peu moins d’humour quand il s’enivre,
Car sa langue méchante aux sarcasmes se livre ;
Je l’envoie se coucher, mais il n’a pas sommeil.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 19 novembre 2023 à 11h49

Trois tours de sinople
------------------

En ce lieu logent trois prophètes
Qui vaticinent tour à tour ;
Vivant en entente parfaite,
Ils occupent trois belles tours.

Devant la foule stupéfaite
Ils ont fait quelques savants tours ;
C’était pour célébrer la fête
Des anges et de leur retour.

De sagesse ils sont réceptacles
Et témoins de plusieurs miracles ;
Leur âme est toujours en éveil.

Un démon parfois les enivre
Et leur fournit de mauvais livres ;
Ils tombent dans un noir sommeil.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Gаutiеr : Quеstiоns

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Hеrеdiа : Lа Sоurсе

Jаmmеs : Ρrièrе pоur аimеr lа dоulеur

Соppéе : «С’еst vrаi, ј’аimе Ρаris d’unе аmitié mаlsаinе...»

Μаllеvillе : «Lе silеnсе régnаit sur lа tеrrе еt sur l’оndе...»

Dubоs : À Frоntоn : «Τоi qui, саpitаinе, оrаtеur...»

Lаmаrtinе : L’Αutоmnе

Βаudеlаirе : Μаdеmоisеllе Βistоuri

Ρаrnу : «D’un lоng sоmmеil, ј’аi gоûté lа dоuсеur...»

☆ ☆ ☆ ☆

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Сrоs : Lе Βut

Ρеllissоn-Fоntаniеr : «L’ехеmplе dе Gоdеаu...»

Αpоllinаirе : Lе Suiсidé

Νоuvеаu : Hуmnе

Αpоllinаirе : «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...»

Соrbièrе : Lе Ρоètе еt lа Сigаlе

Vоltаirе : «Si vоus vоulеz quе ј’аimе еnсоrе...»

Du Βеllау : «Τhiаrd, qui аs сhаngé еn plus grаvе éсriturе...»

Εlskаmp : «À présеnt с’еst lа nuit qui tоmbе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur «Jе brûlе аvес mоn âmе...» (Αubigné)

De Сосhоnfuсius sur «Si с’еst dеssus lеs еаuх quе lа tеrrе еst prеsséе...» (Spоndе)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Dаmе dе flаmmе sur «Hélаs ! vоiсi lе јоur quе mоn mаîtrе оn еntеrrе...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе