Paul-Jean Toulet


104

 


Étranger, je sens bon. Cueille-moi sans remords :
Les violettes sont le sourire des morts.

Les Contrerimes, 1921

Commentaire (s)
Déposé par OUSSENI le 15 septembre 2017 à 10h24

Ce distique est un poème d’amour. Sa composition en deux vers marque en effet la présence d’un couple: un étranger qui traverse une forêt et une jeune fille l’interpellant pour sa déclaration d’amour. Avec l’expression"cueille-moi", on a l’impression qu’il s’agit d’une fleur qui parle. Or c’est la jeune fille qui s’exprime ici,  "je sens bon", afin de séduire le passant. Evidemment, la femme et la fleur ont en général les mêmes critères: la faiblesse ou la fragilité, la beauté, le parfum, l’attirance, etc. Toutes les deux vivent le même bonheur ou plutôt les mêmes tortures selon la façon dont elles sont traitées. Ici, le verbe "cueillir" révèle la souffrance des fleurs quand on les récolte par la sortie de la sève. La même douleur est ressentie chez une jeune fille dont on enlève la virginité notamment par l’écoulement du sang. Toutefois, d’après ce texte, on comprend très-bien que l’enlèvement de la virginité est un phénomène nécessaire pour toutes femmes, car c’est par là qu’il y a la fécondité et donc la naissance des enfants. D’où l’usage obligatoire de " sans remords" qui accompagne et adoucit l’expression "cueille-moi" pour souligner l’utilité de cette opération vaginale de la femme malgré sa douleur.
C’est ainsi que, dans une autre dimension plus symbolique, le second vers vient pour confirmer l’importance du mariage entre l’homme et la femme. Certes c’est un acte violent chez la femme," les violettes", mais il est le seul qui puisse convaincre la mort des humains" sourire des morts". En un mot, pour  éviter la mort, il faut le mariage. Du coup, il s’agit sans doute d’un poème à la quête d’éternité.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 13 août 2019 à 12h30


Etranger ? Tes papiers ! Perdus ? La bonne blague !
Allez zou, au panier à salade, on t’alpague !

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Sаint-Ρоl-Rоuх : Rоsсаnvеl

Lа Μоnnоуе : Lе Βоn Μénаgеr

Sаmаin : Lа Vасhе

Βruаnt : Lеs Lоupiоts

Соrbièrе : Çа ?

Rоllinаt : L’Ιdiоt

Rоllinаt : Lа Βаignеusе : «Αu fоnd d’unе bаignоirе еllе аdmirе sеs hаnсhеs...»

Fréminе : «Νоus buviоns du Sаutеrnе еt nоus mаngiоns dеs huîtrеs...»

Fréminе : «Νоus buviоns du Sаutеrnе еt nоus mаngiоns dеs huîtrеs...»

Τоulеt : «Ρuisquе tеs јоurs nе t’оnt lаissé...»

☆ ☆ ☆ ☆

Lа Fоntаinе : Lе Lоup еt l’Αgnеаu

Τоulеt : «Τаndis qu’à l’аrgilе аu flаnс vеrt...»

Hоudаr dе Lа Μоttе : Lеs Αmis trоp d’ассоrd

Gаlоу : Lа Sоurсе

Gоudеаu : Lа Rоndе du rеmоrds

Vеrlаinе : «Lа “grаndе villе”. Un tаs сriаrd dе piеrrеs blаnсhеs...»

Vоltаirе : Lе Μоndаin

Jаmmеs : Τu sеrаis nuе sur lа bruуèrе

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Dе l’аmоur dеs trоis еnsеmblе (Gоhоrу)

De Сосhоnfuсius sur «Αmi, — m’éсrivаis-tu dе tеs bеаuх dоigts dе fеmmе...» (Évаnturеl)

De Jаdis sur Ιnсеrtitudе (Сhаdоurnе)

De Сосhоnfuсius sur Sur lе Βаlсоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur L’Οliviеr (Αgоult)

De Сосhоnfuсius sur «À l’hеurе quе Μаdаmе еn hоmmе sе déguisе...» (Gоdаrd)

De Τhundеrbird sur «Εntrе tоus lеs hоnnеurs dоnt еn Frаnсе еst соnnu...» (Du Βеllау)

De Αrсhivistе sur Lе Μénétriеr (Μеrrill)

De Vinсеnt sur Μаlgré tоut (Сrоs)

De Τhundеrbird sur Εn rеvеnаnt dе Sаint-Μаrtin (Fоrt)

De Αdа еn Hérаldiе sur Αntоinе еt Сléоpâtrе (Hеrеdiа)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lе Суgnе (Vаlérу)

De Un mаndаrin sur Lе Соrbеаu еt lе Rеnаrd (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur «À lа nuе ассаblаntе tu...» (Μаllаrmé)

De Εsprit dе сеllе sur «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...» (Lа Сеppèdе)

De Αdа еn Hérаldiе sur Sur mоn livrе (Lе Ρеtit)

De Un lесtеur sur «L’аrbrе qui mеt à сrоîtrе, а lа plаntе аssuréе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Sur unе Сhutе саuséе pаr un béliеr (Соllеtеt)

De Jеаn dе Lа Quаrаntаi sur Lа Сigаlе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De Vinсеnt sur Sоnnеt à l’Αndrоgуnе : «Τа rоуаlе јеunеssе...» (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе