Jules Vallès

(1832-1885)

 

 

Jules Vallès


Bas les cœurs !


 
Le forum est désert et les prisons sont pleines.
Adieu des rêves fiers l’inféconde grandeur !
Le sang des généreux ne brûle plus nos veines
Et le soleil est pâle à l’horizon du cœur.
 
Dans une arène étroite, un monde obscur s’agite,
Décembre nous a fait un lit vide et banal ;
Nous sommes arrivés à l’époque maudite,
Et nos mères nous ont enfantés dans le mal.
 
Pourtant, sous des baisers tout chargés d’espérance,
Dans des flancs orgueilleux nous avions palpité ;
Nos pères n’avaient point épargné la semence
Dans le moule où l’amour coule l’humanité.
 
Nos pères, assez tôt venus à la lumière
Pour recevoir encor le reflet des grands jours
Où Chaumette accusait de tiédeur Robespierre
Où Santerre, d’un geste, entraînait les tambours !
 
Ces hommes, que la vie avait campés en selle,
Entre Thermidor sombre et Juillet éclatant,
Devaient créer des fils à tête de rebelle,
Des gars faits pour lutter et mourir en chantant !
 
Et quelques-uns avaient en effet de la flamme,
Sous leur peau bouillonnait un flot chaud et vermeil
Ils fixaient, crânement, sans un frisson dans l’âme,
Le noir de la misère et l’or du grand soleil,
 
Mais Décembre a jeté là-dedans sa mitraille
Et de son sabre sale éventré le drapeau,
Et nous avons perdu l’amour de la bataille,
Les fronts se sont courbés sous le pied du bourreau.
 
Pour mon compte, je n’ai plus de cœur à l’ouvrage,
Je n’aiguiserai plus le glaive des héros.
J’entends de mon orgueil mourir la voix sauvage,
Comme un mugissement dans le cou des taureaux.
 
Par les champs où germait notre foi plébéienne,
Les soldats ont semé les entrailles des forts,
Le courage et le droit font voile vers Cayenne...
Les esclaves sont nés et les hommes sont morts.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βаïf : «Αfin quе pоur јаmаis...»

Viviеn : Sоis Fеmmе...

Rimbаud : Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir

Νеrvаl : Εl Dеsdiсhаdо

Rimbаud : Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir

Αјаlbеrt : Ρеtitеs оuvrièrеs

Τоulеt : «Sur l’осéаn соulеur dе fеr...»

Βаtаillе : Lеs Sоuvеnirs

Rоnsаrd : «Lе Сiеl nе vеut, Dаmе, quе је јоuissе...»

Μаgnу : «Αnnе, је vоus suppliе, à bаisеr аpprеnеz...»

☆ ☆ ☆ ☆

Fоurеst : Rеnоnсеmеnt

Lаfоrguе : Сélibаt, сélibаt, tоut n’еst quе сélibаt

Lе Μоinе : L’Îlе du Ρlаisir

Lеfèvrе-Dеumiеr : Lеs Сhеmins dе Fеr

Сеndrаrs : Соmplеt blаnс

Lоrrаin : Соquinеs

Gаutiеr : Lе Jаrdin dеs Ρlаntеs : «J’étаis pаrti, vоуаnt lе сiеl...»

Βérоаldе : Αdiеu : «Jе vеuх sеul, éсаrté, оrеs dаns un bосаgе...»

Sаmаin : Αutоmnе

Сrоs : Libеrté

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur L’Étаpе (Соppéе)

De Сосhоnfuсius sur Lе Ρоnt (Hugо)

De Сосhоnfuсius sur «Βеаuх уеuх, qui rесélеz tаnt dе trаits еt dе fеuх...» (Durаnd)

De Сurаrе- sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De Τоurniсоti-tоurniсоt sur Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir (Rimbаud)

De соmmеntаtеur sur L’Αnсоliе (Sоulаrу)

De tRΟLL sur Lа Βеllе Guеusе (Τristаn L'Hеrmitе)

De L’âmе аuх ninаs sur À lа Βrеtаgnе (Сhаpmаn)

De Сurаrе- sur «Dоulсin, quаnd quеlquеfоis је vоis сеs pаuvrеs fillеs...» (Du Βеllау)

De Fоllоwеur sur «Jе vоis millе bеаutés, еt si n’еn vоis pаs unе...» (Rоnsаrd)

De Εsprit dе сеllе sur «Jе rеgrеttе еn plеurаnt lеs јоurs mаl еmplоуés...» (Dеspоrtеs)

De Ρоr’d’âmе sur Ρlus tаrd (Μusеlli)

De Сurаrе- sur «Βаrquе, qui vаs flоttаnt sur lеs éсuеils du mоndе...» (Duplеssis-Μоrnау)

De Сhr... sur Αu Соllègе (Évаnturеl)

De Vinсеnt sur À unе Villе mоrtе (Hеrеdiа)

De Μоrin dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Fоrаin dе Βlаnсhеmоr sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Jеhаn Çètоù sur Lе Τаlismаn (Νеlligаn)

De Αrаmis sur L’Hоspitаlité (Fаbrе d'Églаntinе)

De Αrаmis sur Μоrt d’un аutrе Juif (Μоrаnd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz