Verhaeren

Les Flamandes


La Cuisine


 
Au fond, la crémaillière avait son croc pendu,
Le foyer scintillait comme une rouge flaque,
Et ses flammes, mordant incessamment la plaque,
Y rongeaient un sujet obscène en fer fondu.
 
Le feu s’éjouissait sous le manteau tendu
Sur lui, comme l’auvent par-dessus la baraque,
Dont les bibelots clairs, de bois, d’étain, de laque,
Crépitaient moins aux yeux que le brasier tordu.
 
Les rayons s’échappaient comme un jet d’émeraudes.
Et, ci et là, partout, donnaient des chiquenaudes
De clarté vive aux brocs de verre, aux plats d’émail,
 
À voir sur tout relief tomber une étincelle,
On eût dit — tant le feu s’émiettait par parcelle —
Qu’on vannait du soleil à travers un vitrail.
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 12 mai 2013 à 11h18


Va-t-il neiger demain, ciel de corbeau tordu ?
Ciel de corbeau, s’il neige, on boira du champagne,
Et s’il ne neige pas, du cidre de Bretagne.
Va-t-il enfin neiger, ciel de cochon pendu,

Ciel de cochon, s’il neige, on verra des montagnes,
Et s’il ne neige pas, des continents perdus.
Va-t-il neiger ce soir, ciel de pluvian fondu,
Ciel de pluvian, s’il neige, on aura des lasagnes,

Et s’il ne neige pas, du pain de sarrasin.
Va-t-il bientôt neiger, ciel de jus de raisin,
Ou, s’il ne neige pas, ciel de jus de carotte ;

Va-t-il neiger un jour, ciel de sombre arrosoir,
Ciel d’arrosoir, s’il neige, il ne va point pleuvoir,
Ciel d’arrosoir, s’il pleut, nous porterons des bottes.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 13 mai 2013 à 08h24

Excellent... Je me permets un remake avec les rimes d’origine :

Va-t-il neiger demain, ciel de corbeau tordu ?
Ciel de corbeau, s’il neige, on ira sur le lac,
Et s’il ne neige pas, on boira dans les flaques.
Va-t-il enfin neiger, ciel de cochon pendu,

Ciel de cochon, s’il neige, on verra les ubacs,
Et s’il ne neige pas, les continents perdus.
Va-t-il neiger ce soir, ciel de pluvian fondu,
Ciel de pluvian, s’il neige, on bouff’ra du Cosaque,

Et s’il ne neige pas, de la mine penaude.
Va-t-il bientôt neiger, ciel de Juif en maraude,
Ou, s’il ne neige pas, ciel de jus de poitrail ;

Va-t-il neiger un jour, ciel de noire pucelle,
Ciel de pucell’, s’il neige, à nous les blanches cailles,
Ciel de pucell’, s’il pleut, à nous les verts missels.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 9 octobre 2018 à 18h47

Approximation ornithologique
-------------------------------

De gueules, ce corbeau montre un esprit tordu ;
Il invite un renard à boire du champagne,
Il dessine un blason pour Anne de Bretagne,
À sa branche il se tient comme un cochon pendu.

C’est un corbeau rustique, un corbeau de montagne,
Il avait des trésors, mais il les a perdus
Au début du printemps, quand la neige a fondu ;
Alors il se console en mangeant des lasagnes.

Il ne sait pas pétrir le pain de sarrasin,
Il ne sait pas non plus vendanger le raisin,
Mais au jardin, il peut arracher des carottes ;

Potager qu’il humecte avec son arrosoir,
Chaque fois qu’il le fait, d’ailleurs, ça fait  pleuvoir,
Pour protéger ses pieds, il doit porter des bottes.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Dubus : Ρаntоum : «À l’аbri dеs ridеаuх...»

Μilоsz : Τоus lеs Μоrts sоnt ivrеs...

Swаrth : Lеs Αrtistеs

Rоllinаt : Lа Jumеnt Zizi

Αrvеrs : «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...»

Dоnnау : Lаmеntо du trоmpé

Ρоpеlin : Viеuх mаrin, viеil аrtistе

Ρоpеlin : Viеuх mаrin, viеil аrtistе

Ρеllеrin : Lа grоssе dаmе сhаntе...

Βаudеlаirе : Lе Соuсhеr du Sоlеil rоmаntiquе

☆ ☆ ☆ ☆

Hеrоld : Lа Саthédrаlе

Rоllinаt : L’Étоilе du fоu

Lа Villе dе Μirmоnt : «Νоvеmbrеs pluviеuх, tristеs аu bоrd dеs flеuvеs...»

Hеrоld : Lа Саthédrаlе

Vаuсаirе : «Hоrs lа dоulеur, l’аmоur nе dоnnе pаs grаnd-сhоsе...»

Swаrth : Αu lесtеur

Suаrès : Μеssаgе dе Ρâris

Lа Βоétiе : «Се јоurd’hui, du sоlеil lа сhаlеur аltéréе...»

Rоllinаt : Lе Τunnеl

Ρiсаrd : Lе Τrоublе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Viсtоriеusеmеnt fui lе suiсidе bеаu...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur «J’аvаis lоngtеmps еrré pаr lеs sоmbrеs désеrts...» (Hаbеrt)

De Сосhоnfuсius sur Rêvе : «Jе nе puis m’еndоrmir ; је sоngе...» (Lаfоrguе)

De Сliеnt sur Sоnnеt du huit févriеr 1915 (Αpоllinаirе)

De Fоurmi sur Lе Τunnеl (Rоllinаt)

De Julеs dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Jеаn dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Αlаntе-Limа sur «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...» (Ρrivаt d'Αnglеmоnt)

De Νаrсissе Hérоn sur «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...» (Βаudеlаirе)

De Νiсhоlаs nеwmаn sur Frаnсis Jаmmеs

De Αmigо* sur Dаns lе јаrdin d’Αnnа (Αpоllinаirе)

De Μаlvinа sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Lеs Ρоrсs : «Αvес lеurs grоins...» (Vеrhаеrеn)

De gаutiеr sur Lеs Αssis (Rimbаud)

De Lа Μusérаntе sur L’Éсhеllе (Αutrаn)

De Didiеr СΟLΡΙΝ sur «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...» (Rоnsаrd)

De Μаriа sur «Αprès unе јоurnéе dе vеnt...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur «Αu prеmiеr trаit, quе mоn œil rеnсоntrа...» (Τуаrd)

De vinсеnt sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Vinсеnt sur Lа Grеnоuillе blеuе (Fоrt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе