Théophile de Viau



Si j’étais dans un bois poursuivi d’un lion,
Si j’étais à la mer au fort de la tempête,
Si les dieux irrités voulaient presser ma tête
Du faix du mont Olympe et du mont Pélion,
 
Si je voyais le jour que vit Deucalion
Où la mort ne cuida laisser homme ni bête,
Si pour me dévorer je voyais toute prête
La rage des flambeaux qui brûlaient Ilion,
 
Je verrais ces dangers avecque moins d’ennui
Que les maux violents que je souffre aujourd’hui
Pour un mauvais regard que m’a donné mon ange.
 
Je vois déjà sur moi mille foudres pleuvoir,
De la mort de son fils Dieu contre moi se venge
Depuis que ma Philis se fâche de me voir.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 19 novembre 2022 à 11h19

Modeste lion
-------

Tu me prends pour le roi, mais je ne suis qu’un pion,
Je n’ai pas le pouvoir d’affronter les tempêtes ;
J’ai trop de courants d’air qui traversent ma tête,
Tu me crois un plongeur, je ne suis qu’un ludion.
 
Je n’ai pas amassé des trésors par millions,
Je suis un triste sire, une bien pauvre bête ;
Je n’ai pas le talent d’animer une fête,
Je ne peux imiter les ruses d’un espion.

J’ai du mal à venir à bout de mes ennuis ;
Bien loin d’être un héros des Mille et Une Nuits,
Je suis une chimère, un animal étrange.
 
Je ne sais m’abriter s’il se met à pleuvoir,
J’ai très peur de glisser sur une peau d’orange,
J’ai quelques vieux copains que je n’ose revoir.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 19 novembre 2022 à 12h57


Journal de Curare du 02/02/2015 . .

De la guerrière au génie :

Bonsoir,

Même si vous êtes mal embouché, vos silences impromptus nous inquiètent tous les ans...
Alors soyez courtois, faites un signe nous indiquant que la grande camarde ne vous a pas tapé sur l’épaule, que vous n’avez pas croisé l’Ankou
Coridalement______

Complicité et fous rire nous avions partagé alors . .

Réponse du génie à la guerrière :

’Ça vous ferait trop plaisir’
__________________________________________

Tu voudrais que je réplique à ce sonnet
Je l’ai fait maintes et maintes fois autrefois
Je n’ai plus de maux ni d’autres mots
Le passé restera notre empreinte. .
__________________________________________

À la Saint-Valentin moi je n’ai pas d’amant
Je l’aime cependant - Je le rêve davantage
Je le pense et j’écris je le prends en otage
Mais il va versifiant tel l’éclat du diamant___

Il est mon doux Bachert* Il sait que je l’attends
C’est 1 amour très pur il est sans emboîtage
Sans promesse sans rien sans scène de montage
Hors trace ou signe d’air mais 1 spectre infamant

Qui s’abreuve à mon ciel sans besoin de promesse
Ni aucun sms - Son répit est vieillesse
Son rempart est blason son cœur est pur bonheur  

A mon acharnement - Mon goût pour l’abstinence
La peine souvenance d’une phrase l’influence
Ma psychose est pourtant ce pluvian de malheur__

__________________14-02-2015- _________________

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : À unе mуstériеusе

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Εlskаmp : «J’аi tristе d’unе villе еn bоis...»

Frаnсе : Sоnnеt : «Εllе а dеs уеuх d’асiеr ; sеs сhеvеuх nоirs еt lоurds...»

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rimbаud : Sоlеil еt сhаir

Jеаn Dоminiquе

Αpоllinаirе : «Μоn аiméе аdоréе аvаnt quе је m’еn аillе...»

Βаudеlаirе : Lе Μоrt јоуеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Νоuvеаu : Εn fоrêt

Viviеn : Sоnnеt : «J’аimе lа bоuе humidе еt tristе оù sе rеflètе...»

Vеrhаеrеn : Lе Ρаssеur d’еаu

Hugо : Lа Сhаnsоn d’Hасquоil lе mаrin

Cоmmеntaires récеnts

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Un livrе n’аurаit pаs suffi...» (Ρrivаt d'Αnglеmоnt)

De Сосhоnfuсius sur «Vоus ruissеаuх, vоus rосhеrs, vоus аntrеs sоlitаirеs...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De Τrуphоn Τоurnеsоl sur À unе mуstériеusе (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur À Ιris, qui mаngеаit оrdinаirеmеnt dеs flеurs (Lе Ρауs)

De Сurаrе- sur L’Αngе (Lоuÿs)

De Αlbаtrосе sur «Dоuсе plаgе оù nаquit mоn âmе...» (Τоulеt)

De Τhundеrbird sur Unе flаmmе (Соrаn)

De Ιо Kаnааn sur Sur lа Сrоiх dе nоtrе Sеignеur — Sа Саusе (Drеlinсоurt)

De Сurаrе- sur À Μ. Α. Τ. : «Αinsi, mоn сhеr аmi, vоus аllеz dоnс pаrtir !...» (Μussеt)

De Gеf sur Villеs : «Се sоnt dеs villеs !...» (Rimbаud)

De Jаdis sur Τаblеаu (Сrоs)

De Βibоsаurе sur À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...» (Μussеt)

De Βоurg sur «Lоngtеmps si ј’аi dеmеuré sеul...» (Τоulеt)

De nоn sur Vеrlаinе

De Jаdis sur Épigrаmmе d’аmоur sur sоn nоm (Αubеspinе)

De Jаdis sur Un hоmmе (Fоurеst)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе