Villon

Le Testament, 1461



 
47
 
Cette leçon ici leur baille
La belle et bonne de jadis ;
Bien dit ou mal, vaille que vaille,
Enregistrer j’ai fait ces dits
Par mon clerc Fremin l’étourdis,
Aussi rassis que je pense être...
S’il me dément, je le maudis :
Selon le clerc est duit le maître.
 
48
 
Si aperçois le grand danger
Oúquel l’homme amoureux se boute...
Et qui me voudrait laidanger
De ce mot, en disant : « Écoute !
Së d’aimer t’étrange et reboute
Le barrat de celles nommées,
Tu fais une bien folle doute,
Car ce sont femmes diffamées.
 
49
 
« S’ils n’aiment fors que pour l’argent,
On ne les aime que pour l’heure,
Rondement aiment toute gent,
Et riënt lors quand bourse pleure ;
De celles-ci n’est qui ne queure.
Mais en femmes d’honneur et nom,
Franc homme, së Dieu me sequeure,
Se doit employer ; ailleurs, non. »
 
50
 
Je prends qu’aucun dië ceci,
Si ne me contente-il en rien.
En effet, il conclut ainsi,
Et je le cuide entendre bien,
Qu’on doit aimer en lieu de bien.
Assavoir mon, së ces fillettes
Qu’en paroles toute jour tien,
Ne furent-ils femmes honnêtes ?
 
51
 
Honnêtes ? Si furent vraiment,
Sans avoir reproches në blâmes,
S’il est vrai qu’au commencement,
Une chacune de ces femmes
Lors prirent, ains qu’eussent diffames,
L’une un clerc, un lai, l’autre un moine,
Pour éteindre d’amours les flammes
Plus chaudes que feu saint Antoine.
 
52
 
Or firent selon ce Décret
Leurs amis, et bien y apert ;
Ils aimaiënt en lieu secret.
Car autre d’eux n’y avait part.
Toutefois, celle amour se part :
Car celle qui n’en avait qu’un
De celui s’éloigne et départ,
Et aime mieux aimer chacun.
 
53
 
Qui les meut à ce ? J’imagine,
Sans l’amour des dames blâmer,
Que c’est nature féminine,
Qui tout uniement veut aimer.
Autre chose n’y sais rimer,
Fors qu’on dit à Reims et à Troys,
Voire à Lille ou à Saint-Omer,
Que six ouvriers font plus que trois.
 
54
 
Or ont ces fols amants le bond
Et les dames pris la volée ;
C’est le droit loyer qu’amants ont ;
Toute foi y est violée ;
Quelque doux baiser n’acollée.
« De chiens, d’oiseaux, d’armes, d’amours, »
C’est pure verté décelée,
« Pour une joië, cent doulours ».
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...»

Τаvаn : Lа Rоndе dеs mоis

Gаutiеr : Lеs Αссrосhе-сœurs

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt plus spéсiаlеmеnt truсulеnt еt аllégоriquе

Gilkin : Lа Саpitаlе

Ιwаn Gilkin

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt аfriсаin еt gаstrоnоmiquе

Βоukау : Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt

Fаvrе : «Μаgnifiquеs mоndаins...»

☆ ☆ ☆ ☆

Соuté : Lе Сhаmp d’ nаviоts

Lа Сеppèdе : «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...»

Βruаnt : Соnаssе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Fоurеst : Unе viе

Сrоs : Sоnnеt : «Βiеn quе Ρаrisiеnnе еn tоus pоints, vоus аvеz...»

Fоurеst : Ιphigéniе

Riсtus : Βеrсеusе pоur un Ρаs-dе-Сhаnсе

Fоurеst : Flеurs dеs mоrts

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Αuјоurd’hui, hiеr, dеmаin (Siеfеrt)

De Νаthаliе sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De sуnсhrоniсité sur Lе Rоi Rеnаud (***)

De Jоhn Kеаts sur «Sur lе bоrd d’un bеаu flеuvе Αmоur аvаit tеndu...» (Μаgnу)

De Сосhоnfuсius sur Lе Сhrist аuх Οliviеrs (Νеrvаl)

De Сосhоnfuсius sur «Quаnd Jоdеllе аrrivа sоufflаnt еnсоr sа pеinе...» (Αubigné)

De Lа Μusérаntе sur Lеs Αspеrgеs (Rоllinаt)

De Αllis sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Βоnјоur tristеssе sur Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt (Βоukау)

De Μаrl’hаinе sur Соnаssе (Βruаnt)

De Gаrсе’sоnnе sur «Νаturе еst аuх bâtаrds vоlоntiеrs fаvоrаblе...» (Du Βеllау)

De Νаdiа sur Εnсоrе сеt аstrе (Lаfоrguе)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Μоn Βisаïеul (Βеrtrаnd)

De Сhаrlеs Ρоrnоn sur Vоуеllеs (Rimbаud)

De Сhаrlеs Ρоrnоn sur Lа Viе аntériеurе (Βаudеlаirе)

De Vinсеnt sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De lасоtе sur Lа nеigе еst bеllе (Riсhеpin)

De Vinсеnt sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Kеinеr sur «Βоnnе аnnéе à tоutеs lеs сhоsеs...» (Gérаrd)

De Сhristiаn sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе