(folklore) ***


La Jeune Fille


 
  Un jour que j’étais seulette,
  Seulette avec mon berger
  Ma mère est venue me dire
  Qu’il y avait du danger.
 
Comment voulez-vous que je file
Et ne puis pas toujours filer !
 
  Ma mère est venue me dire
  Qu’il y avait du danger,
  Elle ne fut plutôt partie
  Mon amant m’a embrassée.
 
Comment voulez-vous que je file
Et ne puis pas toujours filer !
 
  Elle ne fut pas plutôt partie,
  Mon amant m’a embrassée.
  Je ne l’ai point dit à ma mère,
  Je l’ai dit qu’à mon curé.
 
Comment voulez-vous que je file
Et ne puis pas toujours filer !
 
  Il m’a donné pour pénitence
  De souvent recommencer,
  Allez donc mes jeunes filles,
  En confesse à notre curé.
 
Comment voulez-vous que je file
Et ne puis pas toujours filer !
 
  Allez donc mes jeunes filles
  En confesse à notre curé,
  Il vous donnera des pénitences
  Bien faciles à pratiquer.
 
Comment voulez-vous que je file
Et ne puis pas toujours filer !
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 18 mars 2014 à 10h07

Dupanloup à Rome
---------------------------

Dupanloup n’était point le plus célibataire.
Un cardinal, chez lui ne trouvant qu’un seul lit,
Interroge une dame, et celle-ci lui dit :
« C’est (que Dieu nous bénisse) un lit communautaire. »

Le nonce au pape Pie va conter ce mystère ;
Dupanloup au courrier reçoit un bel édit
Où, par l’autorité dont il est investi,
Pie le convoque à Rome, à fins disciplinaires.

Dupanloup s’inquiéta : « Dois-je plaider coupable ? »
Par chance il rencontre un cardinal secourable
Qui dit : « Une moniale est avec Pie au pieu. »

Félix va dans la chambre et dit à Pie : « Ma femme
Envoie tous ses respects à votre noble dame. »
La nonne crie « Pour qui se prend-elle, mon Dieu ! »

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lа Fоntаinе : Lа Βеsасе

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur L’Αmbitiоn tаnсéе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сосhоnfuсius sur Lа Сhаssе (Hеrеdiа)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сосhоnfuсius sur «Dеs trоis sоrtеs d’аimеr, lа prеmièrе ехpriméе...» (Jоdеllе)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz