(folklore) ***


Lettre de Pelot de Betton


 
Ma chère maman, je vous écris
Que j’seis arrivé dans Paris
Et que votr’ gars est caporal
Et qu’y s’ra bentôt général !
 
À la bataill’ je combattions
Les ennemis de la nation
Et tous ceux qui se présentâs
À grands coups de sabr’ je l’z-émondâs !
 
Par là passit mon général
Qui dit : V’là un brav’ caporal !
Et puis me demandit mon nom
J’li repondit : Pelot d’Betton !
 
Il attirit z-un biau ruban
Et je n’sais quai au bout d’argent.
I’m dit : Bout’ ça à ton habit
Et combat tourjou l’ennemi !
 
Faut qu’ça sait d’quai ben précieux
Pisque tous l’z-aut’ m’appellent Monsieur !
Et bout’ lou mains à leu chapiau
Quand ils veul’ conter o Pelot !
 
Maman, si j’meurs en combattant
J’vous enverrai mon biau ruban
Et vous l’bout’rez à votr’ fusiau
Pour vous souveni’ du gars Pelot !
 
Je vous dit ren pour mon cousin
Vous li direz que j’me port’ ben
Et j’seis votr’ très humb’ serviteur
Pelot qui vous salue de cœur !
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 4 mars 2013 à 15h58


Mon cher Roland, je vous écris
Que nous sommes entrés dans la nuit,
Que j’connais déjà Fierabras,
J’connaîtrons bientôt Tapioca;

A la bataille je défendions
Le boudin blanc de la nation,
Et toutes les significations,
A grands coups d’sabre j’les émondions.

Le roi Melchior m’a-z-appelé,
C’est Quincaillier qu’il m’a nommé,
Mais Quincaillier c’est point mon nom,
J’lui dis, j’m’appelle Manchot d’Hennebont.

Il m’a donné un truc vaseux
Et je n’sais quoi tout au milieu
Y’m’dit bout’ça à ton habit,
Défends toujours mon boudin blanc.

Faut qu’ce soye qué’que chose de précieux
Pour que les touristes m’appellent Monsieur
Et prennent un vrai regard de vache
Quand ils veulent conter au Manchot.

Byron, si j’meurs au coin du feu,
J’vous enverrai ce truc vaseux,
Et vous l’bouterez à vot’chapiau
En souvenir d’un vieux Manchot.

Dites à ma nièce, à mon cousin,
A mes amis que je vais bien,
Je suis leur humble serviteur,
Manchot, un ignoble farceur.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lа Τеndrеssе (Gérаrd)

De Сосhоnfuсius sur Lе Viеuх Ρоnt (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Flеur séсulаirе (Hеrеdiа)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz