Flaminio de Birague

(1550 ?-ca. 1610)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

 

Ce Dieu qui maintes fois a quitté les hauts Cieux...

Ceux qui ont peint Amour sans raison et sans yeux...

Chanson aux amoureux

Complainte : Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

C’était au jour piteux que la troupe sacrée...

 

Désespéré, chétif, du repos de ma vie...

Divin Ronsard, après que la douleur...

 

Épigramme aux dames veuves et aux filles.

Épitaphe de Didon Reine de Carthage

Épitaphe d’un petit chien de Madame la Chancelière de Birague

Épitaphe d’un qui mourut subitement

 

Grottes, Cavernes, Prés, Tertres, Forêts, Rivages...

 

Hélas ! mes tristes yeux sont changés en fontaines...

Hôte mélancolique...

 

Je n’écris pas, Madame, afin que ma mémoire...

Je sais bien qu’il ne faut, ô ma douce guerrière !...

Je sais bien qu’on dira que je suis téméraire...

Je sens déjà saillir de toute fosse obscure...

J’aime si hautement que je n’ose nommer...

 

Lorsque je suis absent de vous, Madame...

 

Madame, si tu veux me prêter ton oreille...

Madame avant que la Parque meurtrière...

Ma vie est un Enfer plein d’ennuis et de peines...

 

Ne volez plus si loin, Avettes bruantines...

 

Ô Ciel, ô terre, ô mer, conjurés contre moi !...

Ô cœur triste et pensif, qui en si dur martyre...

Ode sur la mort de Christophe de Thou

Ô puissance d’Amour ! deux beaux astres jumeaux...

 

Par le milieu des déserts écartés...

Plutôt les pâles Sœurs me privent de lumière...

 

Que me sert de verser deux ruisseaux de mes yeux...

Qui comptera les fleurs de la saison nouvelle...

Qui veut voir ici-bas un Astre reluisant...

Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

 

Regret funèbre aux ombres de Mademoiselle de Rostain la jeune

Renais, renais encor, Méduse monstrueuse...

 

Sus, gants, allez couvrir la main gentille et belle...

 

Tous ces oiseaux qui sous la nuit obscure...

 

Un poil blond enlacé de perles à l’entour...

 

Vous qui habitez l’Orque noir...

Vous rochers orgueilleux, et vous forêts fidèles...

 


Madame avant que la Parque meurtrière
Vienne trancher la trame de vos ans,
Cueillez les fleurs de votre beau printemps,
Et contre Amour ne soyez point si fière.
 
Après la mort, ô ma douce guerrière,
[...]

[lire le poème...]


 
Que me sert de verser deux ruisseaux de mes yeux,
Si je ne puis caver le roc de son courage ?
Hélas, je connais bien qu’en la fleur de mon âge
Il faut que je m’en aille aux palus stygieux.
[...]

[lire le poème...]


 
Hôte mélancolique
Des tombeaux et des croix,
J’errerai fantastique
Aux effroyables bois,
Compagnon des forêts
Et des démons secrets.
 
Les rochers solitaires,
Oreillés à mes sons,
Les Faunes et les Laires,
Rediront mes chansons,
Chansons tristes témoins
De mes funèbres soins.
 
Les Ombres éternelles
Des Mânes blêmissants
[...]

[lire le poème...]


Ce Dieu qui maintes fois a quitté les hauts Cieux
Pour venir ici-bas jouir d’une mortelle,
Ayant un jour laissé son épouse fidèle
Pour se venir ébattre en ces terrestres lieux :
 
Ainsi qu’il descendait du Saint Manoir des Dieux,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τаvаn : Lаssitudе

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Νоuvеаu : Lеs Μаlсhаnсеuх

Νоuvеаu : Humilité

Τаvаn : Lаssitudе

Τаvаn : Sоir d’été

Lа Villе dе Μirmоnt : Ρrоmеnаdе

Βruаnt : Lézаrd

Ρеnquеr : Lе Vаllоn dе Kеrsаint

Hugо : Εt nох fасtа еst

Hugо : Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Lе Μоnstrе

Lаfоrguе : Ρiеrrоts : «Εllе disаit...»

Βаudеlаirе : Déјà !

Νоuvеаu : Lа Ρоudrе

Τаvаn : Lаssitudе

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Vеrlаinе : «Âmе, tе sоuviеnt-il, аu fоnd du pаrаdis...»

Τаvаn : Lа Rоndе dеs mоis

Dеrèmе : «Νоus nоus tаisоns. Lе vеnt bаlаnсе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Ô bеаuх сhеvеuх d’аrgеnt mignоnnеmеnt rеtоrs !...» (Du Βеllау)

De Siхtе sur «D’un оutrаgеuх соmbаt...» (Αubigné)

De Сосhоnfuсius sur «Lа сrаintе dе lа mоrt inсеssаmmеnt mе trоublе...» (Соignаrd)

De lасоtе sur «Jе sаis biеn qu’оn dirа quе је suis témérаirе...» (Βirаguе)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Sеinе еt à sеs rivаgеs (Vеrmеil)

De mdrlоl sur Lеs Léprеuх (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur Ρаrsifаl (Vеrlаinе)

De Vinсеnt sur «Μаdаmе, si tu vеuх mе prêtеr tоn оrеillе...» (Βirаguе)

De Lа piаnistе sur Αlmаnасh (Сrоs)

De Vinсеnt sur «Се n’еst pаs dе mоn gré, Саrlе, quе mа nаvirе...» (Du Βеllау)

De Jеаnnе-d’Αrс sur «Се quе ј’аimе аu printеmps, је tе vеuх dirе Μêmе...» (Μаgnу)

De vinсеnt sur «Un pеu dеvаnt quе l’аubе аmеnât lа јоurnéе...» (Gоdаrd)

De Ρiеrrоt sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt : «Hа ! nе mе blâmе plus, mаis blâmе mоn dеstin...» (Viviеn)

De Ρiеrrоt sur Ρsеudо-sоnnеt quе lеs аmаtеurs dе plаisаntеriе fасilе (Fоurеst)

De Βеnеdеtti еt Sаundеr sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De sуnсhrоniсité sur Lе Rоi Rеnаud (***)

De Jоhn Kеаts sur «Sur lе bоrd d’un bеаu flеuvе Αmоur аvаit tеndu...» (Μаgnу)

De Lа Μusérаntе sur Lеs Αspеrgеs (Rоllinаt)

De Αllis sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Μаrl’hаinе sur Соnаssе (Βruаnt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz