Flaminio de Birague

(1550 ?-ca. 1610)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

 

Ce Dieu qui maintes fois a quitté les hauts Cieux...

Ceux qui ont peint Amour sans raison et sans yeux...

Chanson aux amoureux

Complainte : Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

C’était au jour piteux que la troupe sacrée...

 

Désespéré, chétif, du repos de ma vie...

Divin Ronsard, après que la douleur...

 

Épigramme aux dames veuves et aux filles.

Épitaphe de Didon Reine de Carthage

Épitaphe d’un petit chien de Madame la Chancelière de Birague

Épitaphe d’un qui mourut subitement

 

Grottes, Cavernes, Prés, Tertres, Forêts, Rivages...

 

Hélas ! mes tristes yeux sont changés en fontaines...

Hôte mélancolique...

 

Je n’écris pas, Madame, afin que ma mémoire...

Je sais bien qu’il ne faut, ô ma douce guerrière !...

Je sais bien qu’on dira que je suis téméraire...

Je sens déjà saillir de toute fosse obscure...

J’aime si hautement que je n’ose nommer...

 

Lorsque je suis absent de vous, Madame...

 

Madame, si tu veux me prêter ton oreille...

Madame avant que la Parque meurtrière...

Ma vie est un Enfer plein d’ennuis et de peines...

 

Ne volez plus si loin, Avettes bruantines...

 

Ô Ciel, ô terre, ô mer, conjurés contre moi !...

Ô cœur triste et pensif, qui en si dur martyre...

Ode sur la mort de Christophe de Thou

Ô puissance d’Amour ! deux beaux astres jumeaux...

 

Par le milieu des déserts écartés...

Plutôt les pâles Sœurs me privent de lumière...

 

Que me sert de verser deux ruisseaux de mes yeux...

Qui comptera les fleurs de la saison nouvelle...

Qui veut voir ici-bas un Astre reluisant...

Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

 

Regret funèbre aux ombres de Mademoiselle de Rostain la jeune

Renais, renais encor, Méduse monstrueuse...

 

Sus, gants, allez couvrir la main gentille et belle...

 

Tous ces oiseaux qui sous la nuit obscure...

 

Un poil blond enlacé de perles à l’entour...

 

Vous qui habitez l’Orque noir...

Vous rochers orgueilleux, et vous forêts fidèles...

 


Lorsque je suis absent de vous, Madame,
Je sens en moi une triste langueur,
Qui me privant de force et de vigueur
Trouble mes sens, mon esprit, et mon âme.
 
Ni la douceur de l’amoureuse flamme,
[...]

[lire le poème...]


 
Hélas ! mes tristes yeux sont changés en fontaines,
Qui versent non de pleurs mais de larmes de sang,
Et le trait dont Amour me transperça le sang
Augmente incessamment mes angoisseuses peines.
[...]

[lire le poème...]


 
Plutôt les pâles Sœurs me privent de lumière,
Et m’envoyent au creux des enfers pleins d’horreur
Éprouver de Pluton l’effroyable terreur,
Et ouïr de Minos la sentence dernière,
 
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Αutrаn : Εugéniе dе Guérin

Sаint-Ρоl-Rоuх : Lа Саrаfе d’еаu purе

Μilоsz : Sуmphоniе dе nоvеmbrе

Jаmmеs : Guаdаlupе dе Αlсаrаz

Νеrvаl : Vеrs dоrés

Hugо : Sаisоn dеs sеmаillеs — Lе Sоir

Βirаguе : «Un pоil blоnd еnlасé dе pеrlеs à l’еntоur...»

Μilоsz : Sуmphоniе dе nоvеmbrе

Fоrt : Lе Dit du pаuvrе viеuх

Rоdеnbасh : «Τristеssе ! је suis sеul ; с’еst dimаnсhе ; il plеuvinе !...»

Rоdеnbасh : «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....»

Νоuvеаu : Fin d’аutоmnе

☆ ☆ ☆ ☆

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis né dаns un pоrt еt dеpuis mоn еnfаnсе...»

Μаrоt : À Αntоinе : «Si tu еs pаuvrе...»

Fоurеst : Jаrdins d’аutоmnе

Jаmmеs : Αvес tоn pаrаpluiе

Саrсо : Ιntériеur : «Dеs vоуоus étеints pаr lа nосе...»

Rоnsаrd : «Jе vоуаis, mе соuсhаnt, s’étеindrе unе сhаndеllе...»

Βаïf : «Rоssignоl аmоurеuх, qui dаns сеttе rаméе...»

Μilоsz : «Ô nuit, ô mêmе nuit mаlgré tаnt dе јоurs mоrts...»

Νоuvеаu : «Quе tristе tоmbе un sоir dе nоvеmbrе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Un Μоnt, tоut hérissé dе Rосhеrs еt dе Ρins...» (Sсаrrоn)

De Сосhоnfuсius sur Αspеrgеs mе (Vеrlаinе)

De Сосhоnfuсius sur L’Αvеuglе (Ρéguу)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Сurаrе- sur «Si ј’étаis dаns un bоis pоursuivi d’un liоn...» (Viаu)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Сurаrе- sur «Соmtе, qui nе fis оnс соmptе dе lа grаndеur...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur «Jе vоуаis, mе соuсhаnt, s’étеindrе unе сhаndеllе...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....» (Rоdеnbасh)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

De Xi’аn sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Xi’Αn sur Εn Αrlеs. (Τоulеt)

De Rоgеr СΟURΤΟΙS sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Vinсеnt sur «Jе vоudrаis, si mа viе étаit еnсоrе à fаirе...» (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Lа Fоliе (Rоllinаt)

De Jаnus- sur «Сеrtаin аbbé sе mаnuélisаit...» (Rоussеаu)

De Jаdis sur «Vоtrе têtе rеssеmblе аu mаrmоusеt d’un sistrе...» (Sigоgnе)

De Сосhоnfuсius sur «Се rusé Саlаbrаis tоut viсе, quеl qu’il sоit...» (Du Βеllау)

De Ρаsquеlin sur «Τu gаrdеs dаns tеs уеuх lа vоlupté dеs nuits...» (Viviеn)

De Сhristiаn sur «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...» (Lа Сеppèdе)

De Ιо Kаnааn sur «Соmmе lе mаriniеr, quе lе сruеl оrаgе...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz