Jean-Baptiste Chassignet

(1570 ?-1635 ?)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

À beaucoup de danger est sujette la fleur...

Archimède abusé, pendant que tu t’abuse...

Assieds-toi sur le bord d’une ondante rivière...

Celui quiconque apprend à mourir constamment...

Ce que tu vois de l’homme, homme, l’homme n’est pas...

Comme petits enfants d’une larve outrageuse...

Compte les ans, les mois, les heures et les jours...

Désormais éloigné du monde injurieux...

Est-il rien de plus vain qu’un songe mensonger...

Le malade affligé de la pâle jaunisse...

Le tracassant Veneur communément méprise...

L’enfance incontinent meurt devant la jeunesse...

L’Enfance n’est sinon qu’une stérile fleur...

Mortel pense quel est dessous la couverture...

Nos corps aggravantés sous le poids des tombeaux...

Notre vie est semblable à la lampe enfumée...

Nous n’entrons point d’un pas plus avant en la vie...

N’est-ce pas la raison que le profit redonde...

Quand le fruit est vieilli, la feuille ternissante...

Quelquefois les chevaux vont caparaçonnés...

Qu’est-ce de votre vie ? une bouteille molle...

Si le simple enfançon, et le fol irrité...

Si tu meurs en jeunesse, autant as-tu goûté...

Tantôt la crampe aux pieds, tantôt la goutte aux mains...

Toute chose aisément retourne à sa nature...

Va par les carrefours des places désolées...

Vous quiconque alléchés des voluptés charnelles...

Vu que tous étaient morts, un seul est mort pour tous...

 


N’est-ce pas la raison que le profit redonde
Au lieu duquel il sort ? et que dedans la mer
Les fleuves ondoyants se viennent renfermer,
Puisque de la mer même ils dérivent leur onde ?
 
Ce n’est donc point à tort que la terre profonde
[...]

[lire le poème...]


Le tracassant Veneur communément méprise
Le timide écuyer qui, sans être suivi,
Dans les filets tendus se vient rendre asservi,
Exposant au hasard sa vie et sa franchise :
 
Mais la bête rusée en sentinelle assise
[...]

[lire le poème...]


 
Mortel pense quel est dessous la couverture
D’un charnier mortuaire un corps mangé de vers,
Décharné, dénervé, où les os découverts,
Dépoulpés, dénoués, délaissent leur jointure :

[...]

[lire le poème...]


Tantôt la crampe aux pieds, tantôt la goutte aux mains,
Le muscle, le tendon, et le nerf te travaille ;
Tantôt un pleurésis te livre la bataille,
Et la fièvre te point de ses traits inhumains ;
 
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lа Villе dе Μirmоnt : «Ιl а plu tоut un јоur dе grisаillе еt dе brumе...»

Flаminiо dе Βirаguе

Μilоsz : Vоуаgе

Μilоsz : Vоуаgе

Jаrrу : Sаint-Βriеuс dеs Сhоuх

Jаmmеs : FΙΝΑLΕ DU СΑΝΤΙQUΕ DΕ LΟURDΕS

Αpоllinаirе : À lа Sаnté

☆ ☆ ☆ ☆

Μоréаs : «Été, tоus lеs plаisirs...»

Hеrеdiа : Flеurs dе Fеu

Сrоs : Dаns lа сlаirièrе

Lа Villе dе Μirmоnt : Lа Sоif dе vivrе

Riсtus : Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...»

Lесоntе dе Lislе : L’Αurоrе

Соppéе : Lе Саbаrеt

Νеlligаn : Τristеssе blаnсhе

Fоurеst : Rеnоnсеmеnt

Riсtus : Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Ρhаntаsmа (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur «Сеs сhеvеuх, сеs liеns, dоnt mоn сœur tu еnlасеs...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur Ρаsiphаé (Βаnvillе)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur «Unе flеur pаssаgèrе, unе vаinе pеinturе...» (Gоmbаud)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αutоmnе (Αpоllinаirе)

De piсh24 sur Sеnsаtiоn (Rimbаud)

De piсh24 sur Lе Gоût dеs lаrmеs (Rоllinаt)

De Gоrdеаuх sur Ρsеudо-sоnnеt quе lеs аmаtеurs dе plаisаntеriе fасilе (Fоurеst)

De Сhristiаn sur «Quiсоnquе, mоn Βаillеul, fаit lоnguеmеnt séјоur...» (Du Βеllау)

De piсh24 sur Lе Ρrеmiеr Αmоur (Dеsbоrdеs-Vаlmоrе)

De ΟUSSΕΝΙ sur «Étrаngеr, је sеns bоn...» (Τоulеt)

De Сurаrе- sur Lе Сhênе еt lе Rоsеаu (Lа Fоntаinе)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs sur «Sаns sоupirеr vivrе iсi је n’аi pu...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur «L’аutоmnе suit l’été еt lа bеllе vеrdurе...» (Grévin)

De Сurаrе- sur Rеmоntrаnсе à un Ρоètе buvеur d’еаu (Соllеtеt)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Lе pеintrе qui vоudrаit аnimеr un tаblеаu...» (Αubigné)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Lе Ρêсhеur d’éсrеvissеs (Rоllinаt)

De Сhristiаn sur L’Εссlésiаstе (Lесоntе dе Lislе)

De Frеdеriс Ρrоkоsсh sur Lа Ρuсеllе (Vеrlаinе)

De Léо Lаrguiеr sur Léо Lаrguiеr

De Williаm sur Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе (Μаrоt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz