Jean-Baptiste Chassignet

(1570 ?-1635 ?)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

À beaucoup de danger est sujette la fleur...

Archimède abusé, pendant que tu t’abuse...

Assieds-toi sur le bord d’une ondante rivière...

Celui quiconque apprend à mourir constamment...

Ce que tu vois de l’homme, homme, l’homme n’est pas...

Comme petits enfants d’une larve outrageuse...

Compte les ans, les mois, les heures et les jours...

Désormais éloigné du monde injurieux...

Est-il rien de plus vain qu’un songe mensonger...

Le malade affligé de la pâle jaunisse...

Le tracassant Veneur communément méprise...

L’enfance incontinent meurt devant la jeunesse...

L’Enfance n’est sinon qu’une stérile fleur...

Mortel pense quel est dessous la couverture...

Nos corps aggravantés sous le poids des tombeaux...

Notre vie est semblable à la lampe enfumée...

Nous n’entrons point d’un pas plus avant en la vie...

N’est-ce pas la raison que le profit redonde...

Quand le fruit est vieilli, la feuille ternissante...

Quelquefois les chevaux vont caparaçonnés...

Qu’est-ce de votre vie ? une bouteille molle...

Si le simple enfançon, et le fol irrité...

Si tu meurs en jeunesse, autant as-tu goûté...

Tantôt la crampe aux pieds, tantôt la goutte aux mains...

Toute chose aisément retourne à sa nature...

Va par les carrefours des places désolées...

Vous quiconque alléchés des voluptés charnelles...

Vu que tous étaient morts, un seul est mort pour tous...

 


Nos corps aggravantés sous le poids des tombeaux,
Quand du clairon bruyant la clameur raisonnante
Élancera le feu sur la terre flambante,
Purifiant du ciel les étonnés flambeaux,
 
Du cercueil oublieux ressortiront plus beaux,
[...]

[lire le poème...]


L’enfance incontinent meurt devant la jeunesse,
L’adolescence fait la jeunesse mourir,
La virilité fait au monument courir
L’âge d’adolescence, où l’amour nous oppresse,
 
La virilité cède à la morne vieillesse,
[...]

[lire le poème...]


Désormais éloigné du monde injurieux,
Ma conversation dans le ciel sera mise
Où je verrai de Dieu la majesté promise
Qui nous transformera en son corps précieux.
 
Telle est la charité du Seigneur glorieux
[...]

[lire le poème...]


Celui quiconque apprend à mourir constamment
Désapprend à servir, et n’y a violence,
Torture, ni prison dont l’extrême souffrance
Rompe de ses desseins le stable fondement.
 
Méditer à la mort, c’est le commencement
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Ρеnquеr : Lе Vаllоn dе Kеrsаint

Hugо : Εt nох fасtа еst

Hugо : Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...»

Τаvаn : Lа Rоndе dеs mоis

Gаutiеr : Lеs Αссrосhе-сœurs

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt plus spéсiаlеmеnt truсulеnt еt аllégоriquе

Gilkin : Lа Саpitаlе

Ιwаn Gilkin

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt аfriсаin еt gаstrоnоmiquе

Βоukау : Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt

☆ ☆ ☆ ☆

Соuté : Lе Сhаmp d’ nаviоts

Lа Сеppèdе : «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...»

Βruаnt : Соnаssе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Fоurеst : Unе viе

Сrоs : Sоnnеt : «Βiеn quе Ρаrisiеnnе еn tоus pоints, vоus аvеz...»

Fоurеst : Ιphigéniе

Riсtus : Βеrсеusе pоur un Ρаs-dе-Сhаnсе

Fоurеst : Flеurs dеs mоrts

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Quаnd lа furеur, qui bаt lеs grаnds соupеаuх...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Dе prоfundis сlаmаvi (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Μаdаmе, с’еst à vоus à qui prеmièrеmеnt...» (Jоdеllе)

De Сосhоnfuсius sur Lа Τоrtuе (Αpоllinаirе)

De Βеnеdеtti еt Sаundеr sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De sуnсhrоniсité sur Lе Rоi Rеnаud (***)

De Jоhn Kеаts sur «Sur lе bоrd d’un bеаu flеuvе Αmоur аvаit tеndu...» (Μаgnу)

De Lа Μusérаntе sur Lеs Αspеrgеs (Rоllinаt)

De Αllis sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Βоnјоur tristеssе sur Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt (Βоukау)

De Μаrl’hаinе sur Соnаssе (Βruаnt)

De Gаrсе’sоnnе sur «Νаturе еst аuх bâtаrds vоlоntiеrs fаvоrаblе...» (Du Βеllау)

De Νаdiа sur Εnсоrе сеt аstrе (Lаfоrguе)

De Сrо’Οdilе sur Εugéniе dе Guérin (Αutrаn)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Μоn Βisаïеul (Βеrtrаnd)

De Сhаrlеs Ρоrnоn sur Vоуеllеs (Rimbаud)

De Vinсеnt sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De lасоtе sur Lа nеigе еst bеllе (Riсhеpin)

De Kеinеr sur «Βоnnе аnnéе à tоutеs lеs сhоsеs...» (Gérаrd)

De Сhristiаn sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz