Charles Cros

(1842-1888)

Recueils (ou ensembles) complets

1873 : Le Coffret de santal (revu en 1879)

1908 : Le Collier de griffes (posthume)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes en vrac

Je crois que Mantegna vous a faite en peinture...

Almanach

La Chanson des Hydropathes

Bois frissonnants, ciel étoilé...

Vanité sous-marine

Trois quatrains : Au milieu du sang, au milieu du feu...

Il y a des moments où les femmes sont fleurs...

Préface : Bibelots d’emplois incertains...

Sonnet astronomique

Sonnet à Mme Fanny A. P.

Cueillette

Distrayeuse

Malgré tout

Paysage

Maussaderie

In morte vita

Tableau de sainteté

À travers la forêt des spontanéités...

Le Meuble

La robe de laine a des tons d’ivoire...

Fiat Lux

Sonnet madrigal

Sonnet : Il y a des moments où les femmes sont fleurs...

Gagne-petit

Supplication

Sonnet cabalistique

Préface : Au plus grand nombre je déplais...

Chanson des sculpteurs

Galatée et Pygmalion

Scène d’atelier : Exquis musicien, devant son chevalet...

Sonnet d’Oaristys

Testament

Paroles perdues

Saint Sébastien

Ballade du dernier amour

Lendemain

Avenir

Six tercets

Au milieu du sang, au milieu du feu...

Évocation

Diamant enfumé : Il est des diamants aux si rares lueurs...

L’Heure verte

Le Journal de l’avenir

École buissonnière

J’ai peur de la femme qui dort...

Les saphirs durs et froids, voilés par la buée...

Le Crapaud

Madrigal : Mes vers, sur les lames d’ivoire...

Hiéroglyphe

Au plus grand nombre je déplais...

À Madame ***

Tant pis pour la vertu ! Polichinelle ivrogne...

Quatorze vers à Victor Hugo

La Chanson de la plus belle femme

Transition

Intérieur

À ma femme endormie

Songe d’été

Brave homme

Folle d’abord...

Promenade

Le But

Morale : Orner le monde avec son corps, avec son âme...

Croquis d’hospitalité

Bénédiction

Elle s’est endormie un soir, croisant ses bras...

Le Caillou mort d’amour

Madrigal

Aquarelle

Insomnie

À la mémoire de Gambetta

Avec un ruban peint

Résipiscence

Li-taï-pé

La Dame en pierre

Sonnet : Moi, je vis la vie à côté...

Excuse

L’Été

Sonnet : Je voudrais, en groupant des souvenirs divers...

Sonnet : J’ai bâti dans ma fantaisie...

Sur des chevaux de bois enfiler des anneaux...

Délabrement

Souvenir d’avril

Possession

Morale : Sur des chevaux de bois enfiler des anneaux...

Rendez-vous

J’ai bâti dans ma fantaisie...

Ballade des souris

Il y a une heure bête...

Chanson des peintres

La Vision du grand canal royal des Deux Mers

Chanson de route Arya

Jours d’épreuve

Chanson de la côte

L’aurore naît et la mort vient...

Sonnet : Je crois que Mantegna vous a faite en peinture...

Roses et muguets

Villégiature

Profanation

Sonnet : Je ne vous ferai pas de vers...

Mémento

Triolets fantaisistes

Vertige

Réponse

Sur un éventail

Le Vaisseau-piano

Sonnet : J’ai peur de la femme qui dort...

La Vie idéale

Époque perpétuelle

Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux...

Sonnet : À travers la forêt des spontanéités...

Sonnet : Les saphirs durs et froids, voilés par la buée...

Matin

À grand-papa

Lassitude

Scène d’atelier : Sachant qu’Elle est futile, et pour surprendre à l’aise...

Le Propriétaire

Le Fleuve

Soir éternel

Tsigane

Les Gens de lettres

Vue sur la cour

L’Heure froide

Orner le monde avec son corps, avec son âme...

Lento

Novembre

Paroles d’un miroir à une belle dame

Il est des diamants aux si rares lueurs...

Comme tu souffres, mon pays...

Jeune homme

Moi, je vis la vie à côté...

Tableau

Indignation

Vocation

Le casque de velours, qui de plumes s’égaie...

Berceuse : Il y a une heure bête...

Sonnet métaphysique

Sur la femme

Aux femmes

Inscription

Je voudrais, en groupant des souvenirs divers...

Déserteuses

Bibelots d’emplois incertains...

Je sais faire des vers perpétuels. Les hommes...

Destinée

Insoumission

Diamant enfumé : Folle d’abord...

Liberté

Don Juan

Un immense désespoir...

Romance

Paquita

Nocturne : Le rossignol se plaint dans la ramure noire...

Ballade des mauvaises personnes

Toute la semaine

À M. Haussmann

Nocturne : Bois frissonnants, ciel étoilé...

À la plus belle

Le Hareng Saur

Vision

À un Page bleu de la Reine Ysabeau

Sur un miroir

Conseil

Phantasma

Soir

Drame

Plainte

Trois quatrains : Le casque de velours, qui de plumes s’égaie...

Sonnet : Vent d’été, tu fais les femmes plus belles...

Ceux qui dédaignent les amours...

Sonnet : Bien que Parisienne en tous points, vous avez...

Lilas

Sonnet : Je sais faire des vers perpétuels. Les hommes...

Ballade de la ruine

À une jeune fille

Je ne vous ferai pas de vers...

Pituite

Exquis musicien, devant son chevalet...

Les Quatre Saisons

En cour d’assises

Dans la clairière

Au café

Sachant qu’Elle est futile, et pour surprendre à l’aise...

Rêve

Coin de tableau

Bonne fortune

Croquis

La Science de l’amour

Le rossignol se plaint dans la ramure noire...

L’Orgue

Mes vers, sur les lames d’ivoire...

Bien que Parisienne en tous points, vous avez...

Madrigal viol

Chant éthiopien

Banalité

La Blessée

Berceuse : Endormons-nous, petit chat noir...

Il y a la fleur, il y a la femme...

Conclusion

À une chatte

Valse

Je suis un homme mort depuis plusieurs années...

À une attristée d’ambition

Heures sereines

Noceur

Scherzo

Endormons-nous, petit chat noir...

Pluriel féminin

Conquérant

Effarement

Les Langues

Cœur simple

Rancœur lasse

Sonnet : La robe de laine a des tons d’ivoire...

Ronde flamande

Caresse

Sultanerie

À tuer

Sonnet : Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux...

Aux imbéciles

L’Archet

Vent d’été, tu fais les femmes plus belles...

Vers amoureux

Réconciliation

Révolte

Croquis de dos

 
Aux imbéciles


 
      Quand nous irisons
      Tous nos horizons
D’émeraudes et de cuivre,
      Les gens bien assis
      Exempts de soucis
Ne doivent pas nous poursuivre.
 
      On devient très fin,
      Mais on meurt de faim,
À jouer de la guitare,
      On n’est emporté,
      L’hiver ni l’été,
Dans le train d’aucune gare.
[...]

[lire le poème...]

Cueillette


 
C’était un vrai petit voyou,
Elle venait on ne sait d’où,
Moi, je l’aimais comme une bête.
Oh ! la jeunesse, quelle fête !
 
Un baiser derrière son cou
La fit rire et me rendit fou.
Sainfoin, bouton d’or, pâquerette,
Surveillaient notre tête à tête.
 
La clairière est comme un salon
Tout doré ; les jaunes abeilles
[...]

[lire le poème...]

Le Caillou mort d’amour


 

Histoire tombée de la lune

Le 24 tchoum-tchoum (comput de Wéga, 7e série), un épouvantable tremblement de lune désola la Mer-de-la-Tranquillité. Des fissures horribles ou charmantes se produisirent sur ce sol vierge[1] mais infécond.

Un silex (rien d’abord de l’époque de la pierre éclatée, et à plus forte raison de la pierre polie) se hasarda à rouler d’un pic perdu, et, fier de sa rondeur, alla se loger à quelque phthwfg [...]

[lire le poème...]

Hiéroglyphe


 
J’ai trois fenêtres à ma chambre
    L’amour, la mer, la mort,
Sang vif, vert calme, violet.
 
Ô femme, doux et lourd trésor !
 
Froids vitraux, odeurs d’ambre.
    La mer, la mort, l’amour,
Ne sentir que ce qui me plaît...
 
Femme, plus claire que le jour !
 
Par ce soir doré de septembre,
    La mort, l’amour, la mer,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Ρеnquеr : Lе Vаllоn dе Kеrsаint

Hugо : Εt nох fасtа еst

Hugо : Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...»

Τаvаn : Lа Rоndе dеs mоis

Gаutiеr : Lеs Αссrосhе-сœurs

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt plus spéсiаlеmеnt truсulеnt еt аllégоriquе

Gilkin : Lа Саpitаlе

Ιwаn Gilkin

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt аfriсаin еt gаstrоnоmiquе

Βоukау : Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt

☆ ☆ ☆ ☆

Соuté : Lе Сhаmp d’ nаviоts

Lа Сеppèdе : «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...»

Βruаnt : Соnаssе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Fоurеst : Unе viе

Сrоs : Sоnnеt : «Βiеn quе Ρаrisiеnnе еn tоus pоints, vоus аvеz...»

Fоurеst : Ιphigéniе

Riсtus : Βеrсеusе pоur un Ρаs-dе-Сhаnсе

Fоurеst : Flеurs dеs mоrts

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Dе prоfundis сlаmаvi (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur Lа Τоrtuе (Αpоllinаirе)

De Сосhоnfuсius sur Lе Jоurnаl dе l’аvеnir (Сrоs)

De Βеnеdеtti еt Sаundеr sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De sуnсhrоniсité sur Lе Rоi Rеnаud (***)

De Jоhn Kеаts sur «Sur lе bоrd d’un bеаu flеuvе Αmоur аvаit tеndu...» (Μаgnу)

De Lа Μusérаntе sur Lеs Αspеrgеs (Rоllinаt)

De Αllis sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Βоnјоur tristеssе sur Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt (Βоukау)

De Μаrl’hаinе sur Соnаssе (Βruаnt)

De Gаrсе’sоnnе sur «Νаturе еst аuх bâtаrds vоlоntiеrs fаvоrаblе...» (Du Βеllау)

De Νаdiа sur Εnсоrе сеt аstrе (Lаfоrguе)

De Сrо’Οdilе sur Εugéniе dе Guérin (Αutrаn)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Μоn Βisаïеul (Βеrtrаnd)

De Сhаrlеs Ρоrnоn sur Vоуеllеs (Rimbаud)

De Vinсеnt sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De lасоtе sur Lа nеigе еst bеllе (Riсhеpin)

De Vinсеnt sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Kеinеr sur «Βоnnе аnnéе à tоutеs lеs сhоsеs...» (Gérаrd)

De Сhristiаn sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz