Marceline Desbordes-Valmore

(1786-1859)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À Blanche Lepeytre

L’Absence

À celles qui pleurent

Affliction

Allez en paix

À l’amour

À M. A. de Lamartine

L’Amie

À mon fils, après l’avoir conduit au collège

À Monsieur A. L.

Amour, divin rôdeur

Amour : Hélas, avant la mort...

Amour partout

L’Amour

À Pauline Duchambge

L’Arbrisseau

À Rouen, rue Ancrière

L’Attente : C’est l’heure où, par mon âme...

L’Attente : Quand je ne te vois pas...

Au Christ

Au médecin de ma mère

Au revoir

Aux trois aimés

Avant toi

 

Le Beau Jour

 

Cantique des mères

Cigale

Les Cloches du soir

Les Cloches et les Larmes

Le Coucher du petit garçon

La Couronne effeuillée

C’est beau la vie...

C’est l’heure où, par mon âme...

C’est moi

 

Dans la rue

Départ de Lyon

Le Dernier Rendez-vous

Détachement

Les Deux Peupliers

Le Dimanche des Rameaux

Dormeuse

Dors !

 

L’Eau douce

Les Éclairs

L’Église d’Arona

Élégie : Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

Élégie : Ma sœur, il est parti !...

Élégie : Quand le fil de ma vie...

L’Enfant au miroir

L’Enfant béni

L’Enfant et le Pauvre

L’Entrevue au ruisseau

L’Éphémère

L’Esclave et l’Oiseau

L’Espoir

L’Étrangère

 

La Fileuse et l’Enfant

Fleur d’enfance

La Fleur renvoyée

 

Le Grillon

 

Hélas, avant la mort...

Hiver

 

Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

L’Impossible

L’Imprudence

Inès

 

Jamais Adieu

Je ne sais plus, je ne veux plus

La Jeune Châtelaine

La Jeune Fille et le Ramier

Jeune homme irrité...

Jours d’été

J’avais froid

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu...

 

Loin du monde

Lucretia Davidson

La Lune des fleurs

 

Ma chambre

Madame Émile de Girardin

Ma fille : C’est beau la vie...

Ma fille : Ondine ! enfant joyeux...

La Maison de ma mère

Le Mal du pays

Malheur à moi

Ma soeur, il est parti !...

La Mère qui pleure

 

Ne fuis pas encore

Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Le Nid solitaire

N’irai-je plus courir...

 

Les Oiseaux

Ondine à l’école

Ondine ! enfant joyeux...

L’Oreiller d’une petite fille

Ouvrez aux enfants

 

Le Pardon

Peut-être un jour sa voix tendre et voilée...

Point d’adieu

Pour endormir l’enfant

Pourquoi ?

Le Premier Amour

Prière : Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Prière de femme

Prière pour mon amie

Les Prisons et les Prières

La Promenade d’automne

Le Puits de Notre Dame à Douai

 

Quand je ne te vois pas...

Quand le fil de ma vie...

Que mon nom ne soit rien qu’une ombre douce et vaine...

Qu’en avez-vous fait

 

Refuge

Regret

Le Rendez-vous

Renoncement

Rêve d’une femme

Le Réveil créole

Rêve intermittent d’une nuit triste

Révélation

Les Roseaux

La Rose flamande

Les Roses de Saadi

Les Roses

Le Rossignol aveugle

 

Les Sanglots

Sans l’oublier

Le Secret

Les Séparés

La Sincère

Le Soir

Solitude

Sol natal

Son image

Son retour

Le Souvenir

Souvenir

S’il l’avait su

 

Toi qui m’as tout repris jusqu’au bonheur d’attendre...

Tristesse : N’irai-je plus courir...

Trop tard

Tu n’auras pas semé...

 

Un arc de triomphe

Un billet de femme

Une plume de femme

Une ruelle de Flandre

Un moment

Un ruisseau de la Scarpe

 

Le Ver luisant

La Vie

La Voix d’un ami

Vous voir sans vous aimer...

 
La Maison de ma mère


 
Maison de la naissance, ô nid, doux coin du monde !
Ô premier univers où nos pas ont tourné !
Chambre ou ciel, dont le cœur garde la mappemonde,
Au fond du temps je vois ton seuil abandonné.
[...]

[lire le poème...]

Une plume de femme

Courez, ma plume, courez : vous savez bien qui vous l’ordonne.

 

Je prie un génie indulgent de répandre sur votre travail le charme mystéiùeux de la fiction, afin que nul ne sache la source de vos efforts et de la fièvre qui vous conduit : On se détourne des sources tristes. Que mon âme soit ouverte seulement au regard du Créateur. Laissez-la seule dans ses nuits d’insomnie : elle ne raconte pas la cause de ses débats avec la terre. Dieu sait qu’à cette sainte cause est suspendu l’espoir de rentrer un jour dans son ciel, comme un enfant dans la maison de son père. L’enfant prodigue a souffert avant de voir la porte maternelle se rouvrir devant lui : sans ses larmes amères y serait-il jamais revenu ?

[...]

[lire le poème...]

Renoncement



Pardonnez-moi, Seigneur, mon visage attristé,
Vous qui l’aviez formé de sourire et de charmes ;
Mais sous le front joyeux vous aviez mis les larmes,
Et de vos dons, Seigneur, ce don seul m’est resté.
 
[...]

[lire le poème...]

Dans la rue

par un jour funèbre de Lyon


 

LA FEMME


 
Nous n’avons plus d’argent pour enterrer nos morts.
Le prêtre est là, marquant le prix des funérailles ;
Et les corps étendus, troués par les mitrailles,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Fiеfmеlin : «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...»

Сосtеаu : Βаttеriе

Μilоsz : Lе Соnsоlаtеur

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lа mеr еst infiniе еt mеs rêvеs sоnt fоus...»

Vеrlаinе : Сrоquis pаrisiеn

Fоurеst : Sоuvеnir оu аutrе rеpаs dе fаmillе

Μаgnу : «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...»

Rоnsаrd : «Αmоur еst sаns miliеu, с’еst unе сhоsе ехtrêmе...»

Régniеr : Épitаphе

Vеrlаinе : «Ιl plеurе dаns mоn сœur...»

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

Vеrlаinе : Сhаnsоn d’аutоmnе

☆ ☆ ☆ ☆

Dеspоrtеs : «Rесhеrсhе qui vоudrа lеs аppаrеnts hоnnеurs...»

Μеndès : Sоrоr dоlоrоsа

Rоnsаrd : «Μignоnnе, lеvеz-vоus, vоus êtеs pаrеssеusе...»

Hауеm-Grеgh : Jеunеs fillеs

Fоurеst : Βаllаdе еn l’hоnnеur dе lа fаmillе Τrоulоуаuх

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Lе Rishi (Μénаrd)

De Сосhоnfuсius sur «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...» (Fiеfmеlin)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

De Jаdis sur Lа nеigе еst tristе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Jаdis sur Vitrаil (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Ρrièrе (Νоuvеаu)

De Сосhоnfuсius sur «Εstоurnеаu, је nе puis аimеr unе puсеllе...» (Βrаntômе)

De Сurаrе- sur Μаzurkа (Νеlligаn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Τhundеrbird sur Sur l’аrс-еn-сiеl (Drеlinсоurt)

De Τhundеrbird sur L’Αngе pâlе (Rоllinаt)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

De Αrсhivistе sur Lе Μénétriеr (Μеrrill)

De Vinсеnt sur Μаlgré tоut (Сrоs)

De Αdа еn Hérаldiе sur Αntоinе еt Сléоpâtrе (Hеrеdiа)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lе Суgnе (Vаlérу)

De Un аutrе fаbulistе sur Lе Соrbеаu еt lе Rеnаrd (Lа Fоntаinе)

De Εsprit dе сеllе sur «À lа nuе ассаblаntе tu...» (Μаllаrmé)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz