Marceline Desbordes-Valmore

(1786-1859)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À Blanche Lepeytre

L’Absence

À celles qui pleurent

Affliction

Allez en paix

À l’amour

À M. A. de Lamartine

L’Amie

À mon fils, après l’avoir conduit au collège

À Monsieur A. L.

Amour, divin rôdeur

Amour : Hélas, avant la mort...

Amour partout

L’Amour

À Pauline Duchambge

L’Arbrisseau

À Rouen, rue Ancrière

L’Attente : C’est l’heure où, par mon âme...

L’Attente : Quand je ne te vois pas...

Au Christ

Au médecin de ma mère

Au revoir

Aux trois aimés

Avant toi

 

Le Beau Jour

 

Cantique des mères

Cigale

Les Cloches du soir

Les Cloches et les Larmes

Le Coucher du petit garçon

La Couronne effeuillée

C’est beau la vie...

C’est l’heure où, par mon âme...

C’est moi

 

Dans la rue

Départ de Lyon

Le Dernier Rendez-vous

Détachement

Les Deux Peupliers

Le Dimanche des Rameaux

Dormeuse

Dors !

 

L’Eau douce

Les Éclairs

L’Église d’Arona

Élégie : Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

Élégie : Ma sœur, il est parti !...

Élégie : Quand le fil de ma vie...

L’Enfant au miroir

L’Enfant béni

L’Enfant et le Pauvre

L’Entrevue au ruisseau

L’Éphémère

L’Esclave et l’Oiseau

L’Espoir

L’Étrangère

 

La Fileuse et l’Enfant

Fleur d’enfance

La Fleur renvoyée

 

Le Grillon

 

Hélas, avant la mort...

Hiver

 

Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

L’Impossible

L’Imprudence

Inès

 

Jamais Adieu

Je ne sais plus, je ne veux plus

La Jeune Châtelaine

La Jeune Fille et le Ramier

Jeune homme irrité...

Jours d’été

J’avais froid

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu...

 

Loin du monde

Lucretia Davidson

La Lune des fleurs

 

Ma chambre

Madame Émile de Girardin

Ma fille : C’est beau la vie...

Ma fille : Ondine ! enfant joyeux...

La Maison de ma mère

Le Mal du pays

Malheur à moi

Ma soeur, il est parti !...

La Mère qui pleure

 

Ne fuis pas encore

Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Le Nid solitaire

N’irai-je plus courir...

 

Les Oiseaux

Ondine à l’école

Ondine ! enfant joyeux...

L’Oreiller d’une petite fille

Ouvrez aux enfants

 

Le Pardon

Peut-être un jour sa voix tendre et voilée...

Point d’adieu

Pour endormir l’enfant

Pourquoi ?

Le Premier Amour

Prière : Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Prière de femme

Prière pour mon amie

Les Prisons et les Prières

La Promenade d’automne

Le Puits de Notre Dame à Douai

 

Quand je ne te vois pas...

Quand le fil de ma vie...

Que mon nom ne soit rien qu’une ombre douce et vaine...

Qu’en avez-vous fait

 

Refuge

Regret

Le Rendez-vous

Renoncement

Rêve d’une femme

Le Réveil créole

Rêve intermittent d’une nuit triste

Révélation

Les Roseaux

La Rose flamande

Les Roses de Saadi

Les Roses

Le Rossignol aveugle

 

Les Sanglots

Sans l’oublier

Le Secret

Les Séparés

La Sincère

Le Soir

Solitude

Sol natal

Son image

Son retour

Le Souvenir

Souvenir

S’il l’avait su

 

Toi qui m’as tout repris jusqu’au bonheur d’attendre...

Tristesse : N’irai-je plus courir...

Trop tard

Tu n’auras pas semé...

 

Un arc de triomphe

Un billet de femme

Une plume de femme

Une ruelle de Flandre

Un moment

Un ruisseau de la Scarpe

 

Le Ver luisant

La Vie

La Voix d’un ami

Vous voir sans vous aimer...

 
L’Absence


 
Quand je me sens mourir du poids de ma pensée,
Quand sur moi tout mon sort assemble sa rigueur,
D’un courage inutile affranchie et lassée,
Je me sauve avec toi dans le fond de mon cœur !
 
[...]

[lire le poème...]

Départ de Lyon


 


Dieu vous garde, humbles fleurs sous la tuile venues !
Ouvrez un frais sourire à ce vieux bâtiment.
Comme on voudrait mourir, vous mourez inconnues,
Et votre vie à l’ombre est un divin moment !
[...]

[lire le poème...]

Trop tard


 
Il a parlé. Prévoyante ou légère,
Sa voix cruelle et qui m’était si chère
A dit ces mots qui m’atteignaient tout bas :
“Vous qui savez aimer, ne m’aimez pas !
 
“Ne m’aimez pas si vous êtes sensible,
[...]

[lire le poème...]

L’Arbrisseau


 
La tristesse est rêveuse, et je rêve souvent ;
La nature m’y porte, on la trompe avec peine :
    Je rêve au bruit de l’eau qui se promène,
Au murmure du saule agité par le vent.
J’écoute : un souvenir répond à ma tristesse ;
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : «Qu’еst-се pоur nоus, mоn сœur...»

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Τоulеt : «Étrаngеr, је sеns bоn...»

Riсhеpin : Сhаnsоn dеs сlосhеs dе bаptêmеs

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rаmuz : Lе Viеuх Jеаn-Lоuis

Βаudеlаirе : Саusеriе

Βruаnt : À Μоntpеrnаssе

Rimbаud : Βаrbаrе

Rоnsаrd

☆ ☆ ☆ ☆

Gоudеаu : Lа Rоndе du rеmоrds

Viоn Dаlibrау : «Quеl еmbаrrаs à сеttе pоrtе !...»

Βrissаrt : Lа Dаmе а un аmi

Μоntеsquiоu :

Αpоllinаirе : Αnniе

Ρrоust : «Αfin dе mе соuvrir dе fоurrurе еt dе mоirе...»

Rоstаnd : Ρаstоrаlе dеs сосhоns rоsеs

Lоuvigné du Dézеrt : «Guillоt, tiеn сеstе сhеsvrе à lа соrnе dоréе...»

Vеrlаinе : Αrt pоétiquе

Εlskаmp : Μаis соmmе еn imаgе à présеnt

Cоmmеntaires récеnts

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Jаdis sur «Μаdаmе је vоus dоnnе...» (Βеnsеrаdе)

De Сосhоnfuсius sur «Jе vоudrаis biеn riсhеmеnt јаunissаnt...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Τаnt d’Αstrеs сlаirs nе dаnsеnt pаr lа nuit...» (Gаrniеr)

De Сосhоnfuсius sur Lе Vin du Sоlitаirе (Βаudеlаirе)

De Jаdis sur Sоnnеt d’Αrt Vеrt (Gоudеzki)

De Сосhоnfuсius sur «Τоut pаssе pаr lеurs mаins...» (Grévin)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Сurаrе- sur Végétаl (Jаrrу)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Сurаrе- sur Sоlitudе (Μilоsz)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De Сurаrе- sur «Νi lа furеur dе lа flаmmе еnrаgéе...» (Du Βеllау)

De Αrсhivistе sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

De Duguinе sur Αmstеrdаm (Jаmmеs)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Суоrаnе- sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur Lе Ρоètе соntumасе (Соrbièrе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz