Marceline Desbordes-Valmore

(1786-1859)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À Blanche Lepeytre

L’Absence

À celles qui pleurent

Affliction

Allez en paix

À l’amour

À M. A. de Lamartine

L’Amie

À mon fils, après l’avoir conduit au collège

À Monsieur A. L.

Amour, divin rôdeur

Amour : Hélas, avant la mort...

Amour partout

L’Amour

À Pauline Duchambge

L’Arbrisseau

À Rouen, rue Ancrière

L’Attente : C’est l’heure où, par mon âme...

L’Attente : Quand je ne te vois pas...

Au Christ

Au médecin de ma mère

Au revoir

Aux trois aimés

Avant toi

 

Le Beau Jour

 

Cantique des mères

Cigale

Les Cloches du soir

Les Cloches et les Larmes

Le Coucher du petit garçon

La Couronne effeuillée

C’est beau la vie...

C’est l’heure où, par mon âme...

C’est moi

 

Dans la rue

Départ de Lyon

Le Dernier Rendez-vous

Détachement

Les Deux Peupliers

Le Dimanche des Rameaux

Dormeuse

Dors !

 

L’Eau douce

Les Éclairs

L’Église d’Arona

Élégie : Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

Élégie : Ma sœur, il est parti !...

Élégie : Quand le fil de ma vie...

L’Enfant au miroir

L’Enfant béni

L’Enfant et le Pauvre

L’Entrevue au ruisseau

L’Éphémère

L’Esclave et l’Oiseau

L’Espoir

L’Étrangère

 

La Fileuse et l’Enfant

Fleur d’enfance

La Fleur renvoyée

 

Le Grillon

 

Hélas, avant la mort...

Hiver

 

Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

L’Impossible

L’Imprudence

Inès

 

Jamais Adieu

Je ne sais plus, je ne veux plus

La Jeune Châtelaine

La Jeune Fille et le Ramier

Jeune homme irrité...

Jours d’été

J’avais froid

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu...

 

Loin du monde

Lucretia Davidson

La Lune des fleurs

 

Ma chambre

Madame Émile de Girardin

Ma fille : C’est beau la vie...

Ma fille : Ondine ! enfant joyeux...

La Maison de ma mère

Le Mal du pays

Malheur à moi

Ma soeur, il est parti !...

La Mère qui pleure

 

Ne fuis pas encore

Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Le Nid solitaire

N’irai-je plus courir...

 

Les Oiseaux

Ondine à l’école

Ondine ! enfant joyeux...

L’Oreiller d’une petite fille

Ouvrez aux enfants

 

Le Pardon

Peut-être un jour sa voix tendre et voilée...

Point d’adieu

Pour endormir l’enfant

Pourquoi ?

Le Premier Amour

Prière : Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Prière de femme

Prière pour mon amie

Les Prisons et les Prières

La Promenade d’automne

Le Puits de Notre Dame à Douai

 

Quand je ne te vois pas...

Quand le fil de ma vie...

Que mon nom ne soit rien qu’une ombre douce et vaine...

Qu’en avez-vous fait

 

Refuge

Regret

Le Rendez-vous

Renoncement

Rêve d’une femme

Le Réveil créole

Rêve intermittent d’une nuit triste

Révélation

Les Roseaux

La Rose flamande

Les Roses de Saadi

Les Roses

Le Rossignol aveugle

 

Les Sanglots

Sans l’oublier

Le Secret

Les Séparés

La Sincère

Le Soir

Solitude

Sol natal

Son image

Son retour

Le Souvenir

Souvenir

S’il l’avait su

 

Toi qui m’as tout repris jusqu’au bonheur d’attendre...

Tristesse : N’irai-je plus courir...

Trop tard

Tu n’auras pas semé...

 

Un arc de triomphe

Un billet de femme

Une plume de femme

Une ruelle de Flandre

Un moment

Un ruisseau de la Scarpe

 

Le Ver luisant

La Vie

La Voix d’un ami

Vous voir sans vous aimer...

 
L’Étrangère


 
Ah ! que le monde est difficile !
Hélas ! il n’est pas fait pour moi.
Ma sœur, en ton obscur asile,
J’étais plus heureuse avec toi.
On m’appelle ici l’étrangère ;
C’est le nom de qui n’a point d’or.
Si je ris, je suis trop légère ;
Si je rêve... on en parle encor.
 
Si je mêle à ma chevelure
La fleur que j’aimais dans nos bois,
[...]

[lire le poème...]

Trop tard


 
Il a parlé. Prévoyante ou légère,
Sa voix cruelle et qui m’était si chère
A dit ces mots qui m’atteignaient tout bas :
“Vous qui savez aimer, ne m’aimez pas !
 
“Ne m’aimez pas si vous êtes sensible,
[...]

[lire le poème...]

Tristesse



N’irai-je plus courir dans l’enclos de ma mère ?
N’irai-je plus m’asseoir sur les tombes en fleurs ?
D’où vient que des beaux ans la mémoire est amère ?
D’où vient qu’on aime tant une joie éphémère ?
[...]

[lire le poème...]

Souvenir


 
Quand il pâlit un soir, et que sa voix tremblante
S’éteignit tout à coup dans un mot commencé ;
Quand ses yeux, soulevant leur paupière brûlante,
Me blessèrent d’un mal dont je le crus blessé ;
Quand ses traits plus touchants, éclairés d’une flamme
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...»

Lеvеу : Républiquе Αrgеntinе — Lа Ρlаtа

Соuté : Lеs Соnsсrits

Rоdеnbасh : Vеilléе dе glоirе

Οsсаr V. dе L. Μilоsz

Hugо : «Αmis, un dеrniеr mоt ! — еt је fеrmе à јаmаis...»

Ρоpеlin : Lа Νеigе

Μауnаrd : «Сhаquе Ρriаpе du viеuх tеmps...»

Μауnаrd : «Βеllе, qui sаns fоutеur fоutеz...»

Μауnаrd : Épitаphе : «Сi-gît Ρаul qui bаissаit lеs уеuх...»

☆ ☆ ☆ ☆

Stаël : Épitrе sur Νаplеs

Ρirоn : Οdе à Ρriаpе

Rеgnаrd : Épîtrе à Μ. ...

Βruаnt : Sоulоlоquе

Μасеdоnski : Lе Сlоîtrе

Μасеdоnski : Sоnnеt lоintаin

Μаrоt : «J’аi unе lеttrе еntrе tоutеs élitе...»

Μауnаrd : «L’hоmmе qui gît еn се liеu...»

Riсhеpin : Dаb

Βаnvillе : Μаriа Gаrсiа

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Gеntil Quimpеr, lе nid dе mоn еnfаnсе...» (Jасоb)

De Сhristiаn sur Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...» (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur Lе Βаin dеs Νуmphеs (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur L’Αnсêtrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdiеn sur Républiquе Αrgеntinе — Lа Ρlаtа (Lеvеу)

De Lа-Μusérаntе sur «L’hоmmе qui gît еn се liеu...» (Μауnаrd)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Се quе tа plumе prоduit...» (Μауnаrd)

De Jеhаn Ρаuvrеpin sur Sоnnеt ivrе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Сhristiаn sur À Ιris, qui mаngеаit оrdinаirеmеnt dеs flеurs (Lе Ρауs)

De Ιvrеssе sur «Сhаmpêtrеs еt lоintаins quаrtiеrs, је vоus préfèrе...» (Соppéе)

De Fаisаnе sur Lе Rêvе du pоètе (Соppéе)

De Εsprit dе сеllе sur Vеrs à unе fеmmе (Βоuilhеt)

De Τhundеrbird sur Éсrit аvес du sаng (Sеgаlеn)

De Μаirе dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Fоirе dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Соugаrе- sur Lе Сhiеn еt lе Сhаt (Αrnаult)

De wеbmаstеr sur «Lе mоndе plus trоmpеur quе lеs flоts dе Νеptunе...» (Ρеllissоn-Fоntаniеr)

De Сосhоnfitсhuss sur Αir : «Τоut l’univеrs оbéit à l’Αmоur...» (Lа Fоntаinе)

De Viсtоr Сlоuеlbес sur Lа Соnsсiеnсе (Hugо)

De СΟUGΑRΕ- sur Frаnçоis Соppéе

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz