Marceline Desbordes-Valmore

(1786-1859)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes en vrac

Affliction

La Rose flamande

C’est l’heure où, par mon âme...

Détachement

L’Enfant au miroir

Je ne sais plus, je ne veux plus

Avant toi

L’Attente : Quand je ne te vois pas...

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu...

S’il l’avait su

Un arc de triomphe

Le Puits de Notre Dame à Douai

Une plume de femme

Le Souvenir

Au revoir

Ma chambre

La Fleur renvoyée

Aux trois aimés

L’Enfant et le Pauvre

Prière de femme

Au Christ

La Vie

La Voix d’un ami

À celles qui pleurent

La Sincère

Prière : Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

N’irai-je plus courir...

Allez en paix

Les Roseaux

La Lune des fleurs

Amour partout

Les Cloches et les Larmes

L’Impossible

Ma fille : Ondine ! enfant joyeux...

Les Éclairs

L’Imprudence

Départ de Lyon

Un billet de femme

Le Rendez-vous

L’Amie

Révélation

Pour endormir l’enfant

Cantique des mères

Le Grillon

Que mon nom ne soit rien qu’une ombre douce et vaine...

La Maison de ma mère

Les Roses

C’est moi

La Mère qui pleure

Le Beau Jour

Regret

L’Entrevue au ruisseau

Une ruelle de Flandre

Sol natal

Un moment

Quand je ne te vois pas...

Point d’adieu

Le Secret

Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Inès

Hiver

Dormeuse

Qu’en avez-vous fait

À Pauline Duchambge

L’Oreiller d’une petite fille

Jamais Adieu

L’Enfant béni

Amour, divin rôdeur

Tu n’auras pas semé...

Le Nid solitaire

Élégie : Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

À Rouen, rue Ancrière

Le Pardon

Ondine ! enfant joyeux...

La Couronne effeuillée

Hélas, avant la mort...

Peut-être un jour sa voix tendre et voilée...

Rêve intermittent d’une nuit triste

Le Premier Amour

Les Sanglots

Élégie : Ma sœur, il est parti !...

Le Mal du pays

Jours d’été

Au médecin de ma mère

L’Eau douce

Les Séparés

La Fileuse et l’Enfant

L’Espoir

Élégie : Quand le fil de ma vie...

La Jeune Châtelaine

Le Soir

Son retour

Ouvrez aux enfants

À M. A. de Lamartine

L’Amour

Sans l’oublier

Tristesse : N’irai-je plus courir...

À l’amour

Trop tard

Refuge

Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

La Jeune Fille et le Ramier

Le Coucher du petit garçon

L’Absence

Renoncement

À Monsieur A. L.

Loin du monde

L’Attente : C’est l’heure où, par mon âme...

L’Église d’Arona

Lucretia Davidson

Rêve d’une femme

Ma fille : C’est beau la vie...

Le Dernier Rendez-vous

Ondine à l’école

Ma soeur, il est parti !...

L’Étrangère

Quand le fil de ma vie...

J’avais froid

Malheur à moi

Prière pour mon amie

Ne fuis pas encore

Les Oiseaux

Un ruisseau de la Scarpe

Le Réveil créole

L’Éphémère

Vous voir sans vous aimer...

Le Ver luisant

À mon fils, après l’avoir conduit au collège

Solitude

Les Cloches du soir

Son image

Dans la rue

Les Deux Peupliers

Pourquoi ?

Cigale

L’Arbrisseau

Les Prisons et les Prières

Dors !

Amour : Hélas, avant la mort...

C’est beau la vie...

L’Esclave et l’Oiseau

La Promenade d’automne

Fleur d’enfance

À Blanche Lepeytre

Toi qui m’as tout repris jusqu’au bonheur d’attendre...

Le Rossignol aveugle

Madame Émile de Girardin

Jeune homme irrité...

Les Roses de Saadi

Souvenir

 
Départ de Lyon


 


Dieu vous garde, humbles fleurs sous la tuile venues !
Ouvrez un frais sourire à ce vieux bâtiment.
Comme on voudrait mourir, vous mourez inconnues,
Et votre vie à l’ombre est un divin moment !
[...]

[lire le poème...]

Une ruelle de Flandre


 


Dans l’enclos d’un jardin gardé par l’innocence
J’ai vu naître vos fleurs avant votre naissance,
Beau jardin, si rempli d’œillets et de lilas
Que de le regarder on n’était jamais las.
[...]

[lire le poème...]

Au médecin de ma mère


 
 

M. Taranget, de Douai.


 
Toi dont l’âme à la fois lumineuse et sensible
Sur nos pâles douleurs s’use comme un flambeau,
Duelliste sublime et vainqueur du tombeau,
[...]

[lire le poème...]

À celles qui pleurent


 
Vous surtout que je plains si vous n’êtes chéries ;
Vous surtout qui souffrez, je vous prends pour mes sœurs :
C’est à vous qu’elles vont, mes lentes rêveries,
Et de mes pleurs chantés les amères douceurs.
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βаudеlаirе : Lе Соuсhеr du Sоlеil rоmаntiquе

Αpоllinаirе : Dаns lе јаrdin d’Αnnа

Μаllаrmé : Sоnnеt : «Sur lеs bоis оubliés quаnd pаssе l’hivеr sоmbrе...»

Αutrаn : Lа Βоhèmе

Rоnsаrd : «Jе nе sеrаis mаrri, si tu соmptаis mа pеinе...»

Βlаisе Сеndrаrs

Сеndrаrs : Соntrаstеs

☆ ☆ ☆ ☆

Rоdеnbасh : Lеs Сlосhеs

Βаudеlаirе : «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...»

Αutrаn : Βibliоthèquеs

Αutrаn : Ρrudеnсе dе lа Grеnоuillе

Αubigné : Εхtаsе

Αutrаn : Sévigné

Νеrvаl

Μоréаs : Μusiquе lоintаinе

Μоréаs : «Ô mеr immеnsе...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе pоrtе аu grоs оrtеil un аnnеаu d’оr mаssif...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Ρеrséе еt Αndrоmèdе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur «Fаitеs-mоi сhеvаliеr, ассоlеz-mоi, mа bеllе...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Сосhоnfuсius sur Sur lеs débuts d’Αminа Βоsсhеtti (Βаudеlаirе)

De Αmigо* sur Dаns lе јаrdin d’Αnnа (Αpоllinаirе)

De Ρоrсus Сum Librо sur Lupеrсus (Hеrеdiа)

De Μаlvinа sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Lеs Ρоrсs : «Αvес lеurs grоins...» (Vеrhаеrеn)

De gаutiеr sur Lеs Αssis (Rimbаud)

De Lа Μusérаntе sur L’Éсhеllе (Αutrаn)

De Didiеr СΟLΡΙΝ sur «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...» (Rоnsаrd)

De Μаriа sur «Αprès unе јоurnéе dе vеnt...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur «Αu prеmiеr trаit, quе mоn œil rеnсоntrа...» (Τуаrd)

De Frаnçоis Соppéе sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Gеоrgеs Соurtеlinе sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De vinсеnt sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Vinсеnt sur Lа Grеnоuillе blеuе (Fоrt)

De L’аmоr sur Αriаnе (Hеrеdiа)

De Ρiеrrоt sur Sоnnеt à lа nuit (Rоllinаt)

De Ρеrvеrs nаrсissе sur «Ρuisquе lеs сhаmps јоuissеnt dе mа bеllе...» (Τоurs)

De Vinсеnt sur «Εst-il riеn dе plus vаin qu’un sоngе mеnsоngеr...» (Сhаssignеt)

De Сhristiаn sur Lеs Ρоrсs (Vеrhаеrеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz