Marceline Desbordes-Valmore

(1786-1859)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes en vrac

Un billet de femme

Le Dernier Rendez-vous

Les Roses de Saadi

Renoncement

Prière : Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

À Blanche Lepeytre

Le Rossignol aveugle

Le Nid solitaire

L’Église d’Arona

L’Imprudence

Les Roseaux

Quand le fil de ma vie...

Le Secret

Le Coucher du petit garçon

Sol natal

L’Amie

Ondine ! enfant joyeux...

Affliction

L’Enfant béni

L’Oreiller d’une petite fille

Le Beau Jour

Dormeuse

L’Eau douce

Peut-être un jour sa voix tendre et voilée...

Jeune homme irrité...

Les Oiseaux

L’Entrevue au ruisseau

Le Premier Amour

Un moment

Fleur d’enfance

Que mon nom ne soit rien qu’une ombre douce et vaine...

C’est beau la vie...

La Lune des fleurs

Amour, divin rôdeur

J’avais froid

Point d’adieu

L’Espoir

Les Cloches du soir

Ma fille : Ondine ! enfant joyeux...

Son retour

Le Pardon

Amour partout

Le Mal du pays

C’est moi

La Jeune Châtelaine

Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

L’Enfant et le Pauvre

Révélation

Élégie : Quand le fil de ma vie...

La Jeune Fille et le Ramier

La Vie

Élégie : Ma sœur, il est parti !...

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu...

L’Enfant au miroir

Inès

Hélas, avant la mort...

À Monsieur A. L.

La Couronne effeuillée

L’Impossible

À l’amour

Le Rendez-vous

Souvenir

L’Attente : Quand je ne te vois pas...

Hiver

À Pauline Duchambge

L’Absence

Les Sanglots

Regret

Au Christ

Élégie : Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

Amour : Hélas, avant la mort...

La Mère qui pleure

L’Arbrisseau

Solitude

Refuge

S’il l’avait su

La Sincère

Ouvrez aux enfants

Pourquoi ?

Jamais Adieu

Madame Émile de Girardin

Quand je ne te vois pas...

N’irai-je plus courir...

Vous voir sans vous aimer...

La Promenade d’automne

Le Grillon

L’Éphémère

Cantique des mères

Pour endormir l’enfant

À celles qui pleurent

Prière pour mon amie

Malheur à moi

Tu n’auras pas semé...

L’Amour

Le Dimanche des Rameaux

La Voix d’un ami

Une ruelle de Flandre

Détachement

L’Étrangère

Une plume de femme

Les Deux Peupliers

La Fleur renvoyée

À M. A. de Lamartine

Ne fuis pas encore

Rêve d’une femme

La Maison de ma mère

Les Éclairs

Les Prisons et les Prières

Avant toi

Au revoir

La Fileuse et l’Enfant

L’Esclave et l’Oiseau

Sans l’oublier

Cigale

C’est l’heure où, par mon âme...

Lucretia Davidson

Rêve intermittent d’une nuit triste

Son image

L’Attente : C’est l’heure où, par mon âme...

Ma fille : C’est beau la vie...

Un arc de triomphe

Les Roses

Un ruisseau de la Scarpe

Les Séparés

Les Cloches et les Larmes

Ondine à l’école

Tristesse : N’irai-je plus courir...

Départ de Lyon

Allez en paix

Jours d’été

À Rouen, rue Ancrière

Qu’en avez-vous fait

Ma soeur, il est parti !...

La Rose flamande

Le Réveil créole

Trop tard

Le Soir

Dors !

Toi qui m’as tout repris jusqu’au bonheur d’attendre...

Loin du monde

Le Puits de Notre Dame à Douai

Ma chambre

Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Au médecin de ma mère

Le Ver luisant

Dans la rue

Aux trois aimés

Prière de femme

À mon fils, après l’avoir conduit au collège

Le Souvenir

Je ne sais plus, je ne veux plus

 
Lucretia Davidson


 


Muse à la voix d’enfant ! quelle route épineuse
Déchira tes pieds d’ange égarés loin des cieux ?
Quels épis indigents, fugitive glaneuse,
Nourrirent tes destins frêles et gracieux !
[...]

[lire le poème...]

Le Coucher du petit garçon


 
Couchez-vous, petit Paul ! il pleut, c’est nuit, c’est l’heure.
Les loups sont au rempart, le chien vient d’aboyer ;
La cloche a dit : Dormez ! et l’Ange gardien pleure,
Quand les enfans si tard font du bruit au foyer.
[...]

[lire le poème...]

L’Entrevue au ruisseau


 
L’eau nous sépare, écoute bien :
Si tu fais un pas, tu n’as rien.             
 
Voici ma plus belle ceinture,
Elle embaume encor de mes fleurs.
Prends les parfums et les couleurs,
Prends tout... je m’en vais sans parure.             
 
L’eau nous sépare, écoute bien :
Si tu fais un pas, tu n’as rien.             
[...]

[lire le poème...]

L’Amie


 
Quand mon ombre au soleil tremble seule et s’incline,
Quand je cherche des pas à l’entour de mes pas,
Quand j’écoute attentive et que je dis tout bas :
« Personne ! » une jeune ombre éternelle, divine,
Se lève et me répond : « Me voici, Marceline ! »
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаrbеuf : Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés

Hаbеrt : «J’ассоmpаrе аu Sоlеil сеs bеаuх sоlеils d’Αmоur...»

Hаbеrt : «À l’оmbrе dеs mуrtеs vеrts...»

Μаrоt : Du соntеnt еn аmоurs

Μаrbеuf : Lе Sеin d’Αmаrаnthе

Rоnsаrd : «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...»

Rоnsаrd : «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...»

Sсudérу : Lа Νуmphе еndоrmiе

Durаnt dе lа Βеrgеriе : «Βеаuх уеuх dоnt lа dоuсеur si dоuсеmеnt m’еnivrе...»

Durаnt dе lа Βеrgеriе : Сhаnsоn : «Rоsinе, si tоn âmе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Sаint-Ρоl-Rоuх : L’Épоuvаntаil

Μаrbеuf : Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés

Hаbеrt : «Viеns, mа bеllе Flоrеllе, оù l’оmbrе nоir trеmblоtе...»

Riсtus : Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...»

Hugо : Се qui sе pаssаit аuх Fеuillаntinеs vеrs 1813

Саrсо : Vеrlаiniеn

Rоnsаrd : «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...»

Silvеstrе : Sur un аlbum

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Lоrrаin : Lе Jеunе Hоmmе еt lа Μоrt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt dе lа lаnguе (Νоuvеаu)

De Αdа_psеudоtrоpсоurt sur Sur un Μаrbrе brisé (Hеrеdiа)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Ρаul Sсаrrоn

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «Sur lеs bоis оubliés quаnd pаssе l’hivеr sоmbrе...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...» (Riсtus)

De Сurаrе- sur Lе Sеin d’Αmаrаnthе (Μаrbеuf)

De Сurаrе- sur «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...» (Rоnsаrd)

De Jеhаn sur «Lоrsquе l’еnfаnt pаrаît...» (Hugо)

De V. Hugо sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Snоwmаn sur Βаllаdе dеs сélébrités du tеmps јаdis (Βаnvillе)

De Εsprit dе сеllе sur Sœur équivоquе (Sеgаlеn)

De Сhristiаn sur L’ânе étаit pеtit (Jаmmеs)

De Сhristiаn sur Rimbаud

De Gаrdiеn dеs оiеs sur Μоn tеstаmеnt (Ρirоn)

De Εsprit dе сеllе sur Μаriа Gаrсiа (Βаnvillе)

De mаuguеg sur «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...» (Hаrаuсоurt)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Соmbiеn quе tоn Μаgnу аit lа plumе si bоnnе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Féеriе (Vаlérу)

De Vinсеnt sur «Dе vоtrе Diаnеt (dе vоtrе nоm ј’аppеllе...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz