Antoinette Deshoulières

(1638-1694)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

 

Agréables transports qu’un tendre amour inspire...

Ah ! que je sens d’inquiétude !...

Aimables habitants de ce naissant feuillage...

Air : Aimables habitants de ce naissant feuillage...

Air : Dans un bois sombre et solitaire...

Air : Iris sur la fougère...

Air : L’aimable printemps fait naître...

Air : Qu’est devenu cet heureux temps...

Air : Rien, rien ne peut égaler mon ennui...

Air : Suivi des rossignols, des zéphyrs, des amours...

Air : Triomphez, aimable printemps...

Air : Venez, petits oiseaux, c’est moi qui vous appelle...

Alcidon contre sa bergère...

Au Révérend Père Bouhours

 

Ballade : Ores est temps de vous donner conseil...

Ballade : Votre bonne foi m’épouvante...

Ballade des ’Amants à caution’

 

Caprice

Chanson : Ah ! que je sens d’inquiétude !...

Chanson : Pourquoi me reprocher, Sylvandre...

Chanson : Revenez, charmante verdure...

Chanson : Soyons toujours inexorable...

Contre l’amour voulez-vous vous défendre ?...

 

Dans ces lieux fortunés qu’est-ce qui vous rappelle...

Dans un bois sombre et solitaire...

Déclaration

De quels aveuglements sont frappés les humains !...

Dieux ! qu’est-ce que je sens d’inquiet et de tendre ?...

 

Eh ! que te sers, amour, de me lancer des traits ?...

Entre deux draps...

Épître chagrine à Mlle de La Charce (1685)

 

Les Fleurs

 

L’hiver

 

Idylle : Tombeau dont la vue empoisonne...

Iris sur la fougère...

 

L’aimable printemps fait naître...

 

Madrigal : Alcidon contre sa bergère...

Madrigal : Dans ces lieux fortunés qu’est-ce qui vous rappelle...

Les Moutons

 

Ne pourrais-je donc point connaître

 

Ode à Climène

Les Oiseaux

L’Oranger à Madame ***

Ores est temps de vous donner conseil...

 

Pourquoi me reprocher, Sylvandre...

 

Qu’est devenu cet heureux temps...

 

Réflexions sur la mort

Revenez, charmante verdure...

Rien, rien ne peut égaler mon ennui...

Rondeau : Contre l’amour voulez-vous vous défendre ?...

Rondeau : Taisez-vous, tendres mouvements...

Le Ruisseau

 

La Solitude

Sonnet burlesque sur la Phèdre de Racine

Soyons toujours inexorable...

Stances : Agréables transports qu’un tendre amour inspire...

Stances : Dieux ! qu’est-ce que je sens d’inquiet et de tendre ?...

Stances : Eh ! que te sers, amour, de me lancer des traits ?...

Suivi des rossignols, des zéphyrs, des amours...

Sur le même ouvrage

 

Taisez-vous, tendres mouvements...

Tombeau dont la vue empoisonne...

Triomphez, aimable printemps...

 

Venez, petits oiseaux, c’est moi qui vous appelle...

Vers allégoriques à ses enfants

Votre bonne foi m’épouvante...

 
Chanson


 
          Soyons toujours inexorable
Un amant bien traité se rend insupportable ;
Il néglige l’objet dont son cœur est charmé ;
De tous les petits soins il devient incapable :
              Un amant sûr d’être aimé
[...]

[lire le poème...]

Ballade des ’Amants à caution’


 
À caution tous amants sont sujets,
Cette maxime en ma tête est écrite :
Point n’ai de foi pour leurs tourments secrets,
Point auprès d’eux n’ai besoin d’eau bénite ;
Dans cœur humain probité plus n’habite.
[...]

[lire le poème...]

Air


 
          Dans un bois sombre et solitaire,
          Iris, seule avec son berger,
Sentit que, s’il osait devenir téméraire,
          Elle courait un grand danger,
La charmante couleur qu’un peu de honte attire
[...]

[lire le poème...]

Air


 
                Iris sur la fougère,
                Dans un pressant danger,
          À son téméraire berger
                Disait tout en colère :
—  Qu’est devenu, Tircis, cet air respectueux
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lа Villе dе Μirmоnt : «Ιl а plu tоut un јоur dе grisаillе еt dе brumе...»

Flаminiо dе Βirаguе

Μilоsz : Vоуаgе

Μilоsz : Vоуаgе

Jаrrу : Sаint-Βriеuс dеs Сhоuх

Jаmmеs : FΙΝΑLΕ DU СΑΝΤΙQUΕ DΕ LΟURDΕS

Αpоllinаirе : À lа Sаnté

☆ ☆ ☆ ☆

Μоréаs : «Été, tоus lеs plаisirs...»

Hеrеdiа : Flеurs dе Fеu

Сrоs : Dаns lа сlаirièrе

Lа Villе dе Μirmоnt : Lа Sоif dе vivrе

Riсtus : Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...»

Lесоntе dе Lislе : L’Αurоrе

Соppéе : Lе Саbаrеt

Νеlligаn : Τristеssе blаnсhе

Fоurеst : Rеnоnсеmеnt

Riсtus : Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Βоnsоir (Соrbièrе)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur «Unе flеur pаssаgèrе, unе vаinе pеinturе...» (Gоmbаud)

De Сосhоnfuсius sur L’Αbrеuvоir (Αutrаn)

De Сосhоnfuсius sur Lа Μоrt du mоinе (Νеlligаn)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αutоmnе (Αpоllinаirе)

De piсh24 sur Sеnsаtiоn (Rimbаud)

De piсh24 sur Lе Gоût dеs lаrmеs (Rоllinаt)

De Gоrdеаuх sur Ρsеudо-sоnnеt quе lеs аmаtеurs dе plаisаntеriе fасilе (Fоurеst)

De Сhristiаn sur «Quiсоnquе, mоn Βаillеul, fаit lоnguеmеnt séјоur...» (Du Βеllау)

De piсh24 sur Lе Ρrеmiеr Αmоur (Dеsbоrdеs-Vаlmоrе)

De ΟUSSΕΝΙ sur «Étrаngеr, је sеns bоn...» (Τоulеt)

De Сurаrе- sur Lе Сhênе еt lе Rоsеаu (Lа Fоntаinе)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs sur «Sаns sоupirеr vivrе iсi је n’аi pu...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur «L’аutоmnе suit l’été еt lа bеllе vеrdurе...» (Grévin)

De Сurаrе- sur Rеmоntrаnсе à un Ρоètе buvеur d’еаu (Соllеtеt)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Lе pеintrе qui vоudrаit аnimеr un tаblеаu...» (Αubigné)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Lе Ρêсhеur d’éсrеvissеs (Rоllinаt)

De Сhristiаn sur L’Εссlésiаstе (Lесоntе dе Lislе)

De Frеdеriс Ρrоkоsсh sur Lа Ρuсеllе (Vеrlаinе)

De Léо Lаrguiеr sur Léо Lаrguiеr

De Williаm sur Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе (Μаrоt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz