Max Elskamp

(1862-1931)

Recueils (ou ensembles) complets

1892 : Six chansons de pauvre homme pour célébrer la semaine de Flandre

1898 : Enluminures

1922 : La Chanson de la rue Saint-Paul

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

Ad finem

Alors au loin, cheval au pas

Alors c’est un pays d’en haut

Alors voici sur un autre air

À ma mère

À Ma Sœur Marie

À mon père

À présent c’est encor Dimanche...

À présent c’est la nuit qui tombe...

À présent voici comme une prière

 

Le Calvaire

Celle du jeudi

Celle du lundi

Celle du mardi

Celle du mercredi

Celle du samedi

Celle du vendredi

La Chanson de la rue Saint-Paul

 

Désir

De visitation

Dormez-vous encor, paroissiens ?

 

Elle avait nom Aurore...

En rond les maisons

Et chacun faisant son métier

Et connais-tu Marco la belle ?

Et c’est Lui, comme un matelot

Et de vaisseaux, et de vaisseaux...

Et je m’en reviens de mer...

Et lors, c’est la fin venue de mes fêtes...

Et lors en gris, et lors en noir

Et maintenant voici l’hiver

Et maintenant voici que l’on boit et qu’on mange

Et Marie lit un évangile

Et tout au fond du domaine loin...

Et vaisseau mon bon frère

Et voile à nul souffle bercée...

 

Hôpital ici où l’on va...

Huit chansons reverdies dont quatre pleurent et quatre rient

 

Ici c’est un vieil homme de cent ans...

In Memoriam

 

Je n’ai plus de ville, Elle est soûle...

J’ai triste d’une ville en bois...

 

Maintenant ici tirez le rideau...

Mais alors ici de ville en villages

Mais comme en image à présent

Mais dans un château...

Mais geai qui paon se rêve aux plumes...

Mais las ici voici mes yeux

Mais les anges des toits des maisons de l’Aimée...

Mais lors ma joie étant Hollande

Mais lors voici le grand concert

Mais l’heure sonne

Mais revoici la vie

Ma sœur aînée, Mélancolie...

Moi je ne suis qu’un pauvre sacristain

Musiques ici...

 

On dit :

Or, en aujourd’hui et mes heures...

Or, les autres des bras en gestes...

Or à chacun soit sa fête ou son lot

Or c’est ma vie rêver ainsi

Or dans les maisons

Or pour commencer tout en foi

Or Saint Pierre et Marthe la bonne

 

Préface : Musiques ici...

Puis la mer monte

Puis violon haussé d’un ton

 

Un pauvre homme est entré chez moi...

 

Vitrail

 
La Chanson de la rue Saint-Paul


 
 

I


 
C’est ta rue Saint-Paul
Celle où tu es né,
Un matin de Mai
À la marée haute,
 
C’est ta rue Saint-Paul,
Blanche comme un pôle,
Dont le vent est l’hôte
Au long de l’année.
 
Maritime et tienne
De tout un passé,
Chrétienne et païenne
[...]

[lire le poème...]


Et lors, c’est la fin venue de mes fêtes,
Et puis la vieillesse aussi de ma tête ;
 
Rentrez les drapeaux dans l’humidité
De la nuit, mes drapeaux de vanité ;
 
Tout est fini, les dimanches sont morts,
[...]

[lire le poème...]

Vitrail


 
Un ange en ailes dit sa foi
À genoux dans une chapelle,
 
Dehors il neige en gel et froid,
Et la mer là-bas sous le ciel,
 
Telle un orgue, monte sa voix,
Dans les musiques rituelles ;
 
Et sous les nefs, où on l’entend
Comme au clavier les voix célestes
 
Les cierges, eux, flammes tremblant,
Disent vitraux que vent moleste.
[...]

[lire le poème...]

In Memoriam


 
En ce pays, en ce pays,
Mon Dieu, où nous avons langui,
 
Mon Dieu, où nous avons souffert
Même du ciel et de la mer,
 
En ce pays qui nous fut long
D’attente morne et d’abandon
 
Au jour le jour, dans des saisons,
Et puis des mois, et puis des ans ;
 
En ce pays qui nous a pris
Pleins d’amertume et de soucis,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Jоdеllе : «Dеs аstrеs, dеs fоrêts, еt d’Αсhérоn l’hоnnеur...»

Сrоs : Сuеillеttе

Hеnri dе Régniеr

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

Μаllаrmé : «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...»

Lа Gеsséе : «Lе fеu brusquе, еt légеr, аuх Αstrеs s’асhеminе...»

Μаllеvillе : Lеs Sоuсis еt dеs Ρеnséеs

☆ ☆ ☆ ☆

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оrgаnistе dе Νоtrе-Dаmе dе Νiсе

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur «Οù dоnс еst lе bоnhеur ?...» (Hugо)

De Сосhоnfuсius sur «Dеs аstrеs, dеs fоrêts, еt d’Αсhérоn l’hоnnеur...» (Jоdеllе)

De Сосhоnfuсius sur Gibiеr divin (Lоuÿs)

De Jаdis sur Lе Vоlеur (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur «L’étоilе dе Vénus si brillаntе еt si bеllе...» (Μаllеvillе)

De Jаdis sur Ρаrоlе dе Sосrаtе (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Τristаn Βеrnаrd sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz