Théophile Gautier

(1811-1872)

Recueils (ou ensembles) complets

1838 : La Comédie de la Mort

1852 : Émaux et camées (revu en 1872)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À Bouguereau

Absence

Les Accroche-cœurs

À deux beaux Yeux

Adieux à la poésie

Affinités secrètes

Les Affres de la Mort

À la Présidente

Allitérations

Apollonie

Après le Bal

Après le Feuilleton

L’Art

À Turgan

Au bord de la mer

À une jeune Amie

À une jeune Italienne

À une robe rose

À un jeune Tribun

Au Sommeil

L’Aveugle

À Zurbaran

 

Baiser rose, baiser bleu

Le Banc de pierre

Barcarolle

Bonheur parfait

La Bonne Journée

La Bonne Soirée

Bûchers et Tombeaux

 

Cærulei Oculi

Camélia et Paquerette

La Caravane

Cariatides

Carmen

Ce monde-ci et l’autre

Ce que disent les hirondelles

La Chanson de Mignon

Chant du Grillon

Le Chasseur

Le Château du Souvenir

Cher ange, vous êtes belle...

La Chimère

Chinoiserie

Choc de cavaliers

Le Coin du feu

Les Colombes

Compensation

Concordances

Connaissez-vous la blanche tombe...

Consolation

Contralto

Coquetterie posthume

 

Dans la Sierra

Dans un baiser, l’onde au rivage...

Dédain

La Demoiselle

La Dernière Feuille

Dernier Vœu

Destinée

Diamant du Cœur

La Diva

 

L’Éclair

Élégie : J’ai fait une remarque...

En allant à la chartreuse de Miraflores

L’Épouseur de famille

L’Esclave

L’Escurial

Étude de mains

 

Fantaisies d’hiver

La Fellah

Femme du monde

La Fleur qui fait le Printemps

La Fontaine du Cimetière

Frisson

Fumée

La Fumée

 

Le Godemichet de la gloire

 

L’Hippopotame

L’Horloge

 

L’Impassible

In deserto

Inès de las Sierras

 

Le Jardin des Plantes : J’étais parti, voyant le ciel...

Je vous aime, ô jeune fille !...

Les Joujoux de la Morte

J’ai dans mon cœur, dont tout voile s’écarte...

J’ai fait une remarque...

J’ai laissé de mon sein de neige...

J’aimais autrefois la forme païenne...

J’ai tout donné pour rien

J’étais monté plus haut que l’aigle et le nuage...

J’étais parti, voyant le ciel...

 

Lamento : Connaissez-vous la blanche tombe...

Lamento — La Chanson du Pêcheur

Le Laurier du Généralife

Les poètes chinois, épris des anciens rites...

Lied

Le Lion du Cirque

La Lune

 

Magdalena

La Mansarde

Les Matelots

Méditation

Melancholia

Le Merle

Le monde est méchant

Montée sur le Brocken

La Montre

La Mort dans la Vie

 

Les Néréides

Niobé

Noël

Nostalgies d’Obélisques

Notre-Dame

Le Nuage

La Nue

 

Odelette anacréontique

 

Les Papillons

Par tes yeux si beaux sous les voiles...

Pastel

Paysage

Pendant la Tempête

Pensée de minuit

Perspective

La Petite Fleur rose

Le Pin des Landes

Plaintive tourterelle

Pluie

Le Poème de la Femme

Le Poète et la Foule

Point de vue

Portail

Le Pot de fleurs

Pour veiner de son front...

Préface

Le Premier Rayon de Mai

Premier Sourire du Printemps

Prière

Le Profil perdu

 

Questions

 

Rocaille

Le Roi solitaire

Romance

Rondalla

La Rose-thé

Le Rose

 

Séguidille

Sérénade

Soleil couchant

Solitude

Le Sommet de la Tour

Sonnet : Pour veiner de son front...

Sonnet bouts-rimés

Les Souhaits

Le Souper des Armures

La Source

Le Spectre de la Rose

Le Sphinx

Stances

Sur un album

Symphonie en blanc majeur

 

Les Taches jaunes

Ténèbres

Terza rima

Thébaïde

Tombée du jour

Le Triomphe de Pétrarque

Tristesse en mer

Tristesse

Le Trou du Serpent

La Tulipe

 

Une âme

 

Variations sur le Carnaval de Venise

Les Vendeurs du Temple

Versailles

La Vie dans la Mort

Vieux de la vieille

Villanelle rythmique

Vous voulez de mes vers, reine aux yeux fiers et doux !...

Voyage

La Vraie Esthétique

 

Watteau

 

Les Yeux bleus de la montagne

 
À Turgan


 
Tes prunes, fruits d’amphithéâtre,
Semblent les fœtus des bocaux
Pendus dans l’alcool verdâtre
Par leurs cordons ombilicaux.
 

[lire le poème...]

À Bouguereau


 
Dans un bosquet plein de mystère
La Baigneuse de Bouguereau,
Posant comme pour un clystère,
Montre son cul au bord de l’eau.
 
L’attitude n’est pas vulgaire ;
Elle développe un contour
Commode pour l’apothicaire
Et plus commode pour l’Amour !
 

[lire le poème...]

Le Jardin des Plantes


 


J’étais parti, voyant le ciel limpide et clair
Et les chemins séchés, afin de prendre l’air,
D’ouïr le vent qui pleure aux branches du mélèze,
Et de mieux travailler : car on est plus à l’aise,
[...]

[lire le poème...]

La Source


 
Tout près du lac filtre une source,
Entre deux pierres, dans un coin ;
Allègrement l’eau prend sa course
Comme pour s’en aller bien loin.
 
Elle murmure : « Oh ! quelle joie !
Sous la terre il faisait si noir !
Maintenant ma rive verdoie,
Le ciel se mire à mon miroir.
 
« Les myosotis aux fleurs bleues
Me disent : ‹Ne m’oubliez pas !›
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vаlérу : Αu plаtаnе

Βruаnt : À lа Βаstосhе

Hugо : Lе Dоigt dе lа fеmmе

*** : «Lе pаuvrе lаbоurеur...»

Villоn : Βаllаdе [du соnсоurs dе Βlоis]

Grévin : Villаnеsquе

*** : Lе Grаnd Соmbаt dе Lеса соntrе Μаndа pоur lеs bеаuх уеuх dе Саsquе d’Οr

Ρоnсhоn : Smоking

Сrоs : Βаllаdе dе lа ruinе

Hugо : Sаisоn dеs sеmаillеs — Lе Sоir

☆ ☆ ☆ ☆

Βаudеlаirе : «Τu mеttrаis l’univеrs еntiеr dаns tа ruеllе...»

Dumаs : Lа Βеllе Ιsаbеаu

Vеrhаеrеn : Un sоir : «Αvес lеs dоigts dе mа tоrturе...»

Hugо : «Jе prеndrаi pаr lа mаin...»

Vеrhаеrеn : Αrt flаmаnd

Déguignеt : «С’еst à vоus, mеs éсrits, qu’аuјоurd’hui је m’аdrеssе...»

Ρоnсhоn : Sоnnеt dе l’аmоur sаns phrаsеs

Τоulеt : «Étrаngеr, је sеns bоn...»

Du Βеllау : «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...»

Ρrivаt d’Αnglеmоnt : À Yvоnnе Ρеn-Μооr

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur À Lоuis ΙΙ dе Βаvièrе (Vеrlаinе)

De Сосhоnfuсius sur «Εn сhоisissаnt l’еsprit vоus êtеs mаlаpprisе...» (Rоnsаrd)

De Diсkо rimеur sur «Jе rêvе dе vеrs dоuх еt d’intimеs rаmаgеs...» (Sаmаin)

De Jаdis sur À lа Βаstосhе (Βruаnt)

De Сосhоnfuсius sur Lе Rоssignоl еt lа Grеnоuillе (Rоussеаu)

De Jаdis sur Lеs Βеrgеrs (Hеrеdiа)

De Jаdis sur À lа Βrеtаgnе (Сhаpmаn)

De Νаguèrе sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Vinсеnt sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De Εsprit dе сеllе sur Сhаnsоn (Οmbrе du bоis) (Lоuÿs)

De ΒiΒpаtаpоuètе sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Αlbеrtus sur Сhаnsоn : «Ô biеnhеurеuх qui pеut pаssеr sа viе...» (Dеspоrtеs)

De mаl еntеndеur sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Quаnd, pаr un јоur dе pluiе, un оisеаu dе pаssаgе...» (Μussеt)

De Μеillеur trаduсtеur sur Lе Βоis аmiсаl (Vаlérу)

De Vinсеnt sur «Αfin quе pоur јаmаis...» (Βаïf)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Τоi qui аs еt pоur mèrе еt pоur pèrе...» (Jоdеllе)

De Сurаrе- sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De Τоurniсоti-tоurniсоt sur Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir (Rimbаud)

De соmmеntаtеur sur L’Αnсоliе (Sоulаrу)

De аrаmis sur Lа Βеllе Guеusе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur «Dоulсin, quаnd quеlquеfоis је vоis сеs pаuvrеs fillеs...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz