Tristan Klingsor

(1874-1966)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À la chandelle

À la fontaine

L’Almanach

Les Ânes

L’Attente inutile

L’Aubépine

L’Auberge

Les Audacieux

Au jardin de ma tante

Au joli jeu des fourberies

L’Aveu

 

Les Baladins

Le Baladin

La Belle au bois dormant

La Belle d’Argenteuil

Berceuse de la poupée

Bonjour Monsieur

Bonnard

Le Bourgeois de Dreux

Brouwer

 

La Chaise de paille

Chanson à la lune

Chanson de Bohême : Comme un écho de la ballade de Villon...

Chanson de Bohême : Princesse, savez-vous où est la Bohême...

Chanson de Jean Brochet

Chanson de la citrouille

Chanson de la merluche

Chanson de l’artichaut

Chanson de Thulé : Il était un roi de Bohême...

Chanson de Thulé : Je suis un pauvre fou de Thulé...

Chanson du merle

Chanson du roi de Prusse

Chanson d’autrefois

Le Chasseur

Le chien de Jean de Nivelle

Comme un écho de la ballade de Villon...

Le Cortège

Cueille la rose et le fuseau...

 

Dame Kundry

Les Dés

Devant l’obélisque

Le Dragon

 

L’Eau claire

Envoi

Esmérée

 

Le Faucon

La Fleur sèche

Le Fou

 

Le Grimoire

 

Hirondelle qui pars aux Indes

Humoresque

 

Il était un roi de Bohême...

Impression au clair de lune

L’Indifférent

L’Inutile Chanson

Isabelle

 

Je suis un pauvre fou de Thulé...

 

Klingsor

 

La pie est perchée sur un pieu...

Le vent a renversé le géranium...

L’averse a cessé ; le vieux soleil rit...

 

La Margot

Marguerite au rouet

Le Mariage de Manon

Mélisande au fuseau

Le Merle

Messire de Coquelicoquibus

Monsieur de Malbrough

 

La Naine

Le Nain

La Neige

Nocturne familier

Les Noisettes

 

L’Oiseau de paradis

L’Oiseau jaune et bleu

Ondine

Où le coq a-t-il la plume ?

 

Parce que je reviens du bout du monde...

Paysage

Pendant la pluie

Peter Schlemihl

La Pie : La pie est perchée sur un pieu...

La Pie : L’averse a cessé ; le vieux soleil rit...

La Pinte vide

Plaisir d’amour

La Plume d’autruche

Le Pommier tordu

La Poule jaune

Princesse, savez-vous où est la Bohême...

Le Printemps

 

La Reine du lac

La Rencontre

Le Retour : Parce que je reviens du bout du monde...

Le Retour : Toits bleus d’ardoise...

Rêverie d’automne

La Rose morte

La Route

 

Schéhérazade

Sérénade

Si dans cent ans ou plus...

Le souci, la rose, ou la marjolaine

Sous la cendre

Sous la pluie

 

Le Tendre Railleur

Toits bleus d’ardoise...

Les Trois Écus

Les Trois Gars du village

Les Trois Jeunes Filles

 

Le Vagabond

Le Vieil Homme

La Vieille Maison

Vuillard

 

Yeldis

Yseult

 
La Pie


 
La pie est perchée sur un pieu
                Du pré ;
La rosée brille dans l’herbe bleue ;
Mon cœur, mon cœur, pourquoi soupirer ?
 
J’entre dans la prairie
[...]

[lire le poème...]

Le Tendre Railleur


 
Qu’un étudiant brandebourgeois
Donne une sérénade de basson
Ou de hautbois
À la femme d’un vieux barbon,
En quoi cela vous touche-t-il, en quoi ?
 
[...]

[lire le poème...]

Bonjour Monsieur


 
Bonjour Monsieur, comment va votre femme ?
Fort bien ? Tant mieux.
Savez-vous que les roses se fanent
Autour du rameau trop vieux ?
Bonjour Monsieur.
 
[...]

[lire le poème...]

Bonnard


 
Le camembert bleu, l’orange et la banane
Dorment dans le vieux Rouen ;
Finies ! compotes au sucre
Et tarte à la crème ;
La tulipe jaune se fane
En son verre de Bohême ;
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Déposé par Vicky le 16 octobre 2016 à 04h21

JEAN GOSSART

Que Jean Gossart boive un bon coup
De cidre frais ou de vin chaud,
Que Jean Gossart boive un bon coup
Et que Margot vide la bourse du grigou,
Peu me chaut.

Je ne regarde que la route qui poudroie
Par la fenêtre de l’auberge;
Je n’écoute que cet oiseau dans le bois:
Jean Gossart, n’as-tu pas le roi?
Ton nez s’allonge comme asperge.

Mais que le clocher fin de la Landelle
Se voie de partout,
Et tes cornes aussi, Jean Gossart, que m’importe,
Puisque l’infidèle
M’a fermé pour ce soir sa porte
Et que je n’ai plus de dame d’atout.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаuсlаir : Légеndе : «Ιls l’оnt сlоuéе pаr lеs mаins...»

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βаnvillе : «Sсulptеur, сhеrсhе аvес sоin...»

Siеfеrt : Rêvеs, аnхiétés, sоupirs

Sаtiе : Lе Ρiсniс

Νеrvаl : Ρоlitiquе

Viviеn : Εllе pаssе

Viviеn : Sоis Fеmmе...

Gérаrd : Lеs Саnаrds

Lесоntе dе Lislе : Ιn ехсеlsis

☆ ☆ ☆ ☆

Lаutréаmоnt : «Jе сhеrсhаis unе âmе qui mе rеssеmblât...»

Βаudеlаirе : Lа Vоiх

Frаnс-Νоhаin : Sоlliсitudеs

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Сhаînеs

Vеrlаinе : À Μоnsiеur еt Μаdаmе Τ.

Fаnсhу : Αllоns аu bоis

Rоllinаt : Lе Соnvоi funèbrе

Jаmmеs : Dаns l’аubеrgе fumеusе...

Αpоllinаirе : Εnfаnсе

Sаmаin : Lе Rеpаs prépаré

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt mоrnе (Riсhеpin)

De Сосhоnfuсius sur Lа Ρrièrе d’un Ρаïеn (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur Lе Sоir sur l’еаu (Βеrtrаnd)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Сurаrе- sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De сindrеl sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz