Jean de La Ceppède

(1548 ?-1623)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

À ce nouvel assaut de l’extrême douleur...

Antithèses de la Croix à l’arbre défendu

Après qu’il eut aux siens redit cette leçon...

Cependant le soleil fournissant sa journée...

Cette rouge sueur goutte à goutte roulante...

Comme ces assassins feignent d’avoir grand soin...

Debout, parmi l’horreur des charognes relentes...

Des peureux oiselets la troupe gazouillarde...

Dès que cette oraison fut par lui prononcée...

Harpie au ventre creux, monstre fécond d’erreur...

Heureuse fut, Seigneur, cette troupe choisie...

Il s’en allait prier quand la Parque complice...

Le beau Printemps n’a point tant de feuillages verts...

Les escadrons ailés du céleste pourpris...

Le torrent orageux entraîne renversées...

L’amour l’a de l’Olympe ici-bas fait descendre...

L’insolente rumeur de la tourbe indiscrète...

L’oiseau dont l’Arabie a fait si grande fête...

Mais qui vous meut, Seigneur, de sortir à cette heure...

Marie-Madeleine au Tombeau

On vient à la main droite ; elle a eu bel à teindre...

Ô Père dont jadis les mains industrieuses...

Ô royauté tragique ! ô vêtement infâme...

Quand un jardin s’hérisse en sauvage roncière...

Ses pieds sont donc percés (comme il avait prédit)...

Tandis l’Aube à regret sortant de la Marine...

Tout est donc accompli : rien ne reste en arrière...

Vers la plage rosine où le Soleil s’élève...

Voici l’homme, ô mes yeux, quel objet déplorable...

 


 
Dès que cette oraison fut par lui prononcée,
Il laisse un peu sa tête à main droite pencher :
Non tant pour les douleurs dont elle est offensée
Que pour semondre ainsi la Parque d’approcher.
 
[...]

[lire le poème...]


 
Ô royauté tragique ! ô vêtement infâme !
Ô poignant diadème ! ô Sceptre rigoureux !
Ô belle et chère tête ! ô l’amour de mon âme !
Ô mon Christ seul fidèle et parfait amoureux !
 
[...]

[lire le poème...]


 
Après qu’il eut aux siens redit cette leçon,
Il s’en éloigne un peu, met les genoux à terre,
Tombe sur son visage, et prosterné desserre
Quelques traits que la chair habille à sa façon.
 
[...]

[lire le poème...]

Marie-Madeleine au Tombeau


 
Elle exprimait encor la cause douloureuse
De ses pleurs, quand elle oit un petit bruit léger
À son dos ; et soudain cette aveugle amoureuse
Se tourne et voit le Christ, mais c’est comme étranger.
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Vоiturе : «Μа fоi, с’еst fаit...»

Τоulеt : Сhеvаuх dе bоis.

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

Μénаrd : Βlаnсhе

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

Μаrtinеt : Τu vаs tе bаttrе...

Jаmmеs : Ιl vа nеigеr

Τristаn L’Hеrmitе : Ρоlуphèmе еn furiе

Vеrlаinе : «Μêmе quаnd tu nе bаndеs pаs...»

☆ ☆ ☆ ☆

Lаfоrguе : L’Îlе

Frаnс-Νоhаin : Ρауsаgе dе nеigе

Frаnс-Νоhаin : Βеrсеusе оbsсènе

Βruаnt : Сrânеusе

Fоurеst : Αndrоmаquе

Αpоllinаirе : Lа Νuit d’аvril 1915

Lоuÿs : Αmbitiоn

Μénаrd : Τhébаïdе

Соppéе : Sоnnеt dit pаr l’аutеur аu 3е bаnquеt dе Lа Ρlumе

Βruаnt : Grеlоttеuх

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Rhin (Μussеt)

De Сосhоnfuсius sur Τhébаïdе (Μénаrd)

De Сосhоnfuсius sur «Fuis lе јоur, dеmеurе сасhé...» (Μауnаrd)

De Сhristiаn sur L’ânе étаit pеtit (Jаmmеs)

De Сhristiаn sur Rimbаud

De Gаrdiеn dеs оiеs sur Μоn tеstаmеnt (Ρirоn)

De Εsprit dе сеllе sur Μаriа Gаrсiа (Βаnvillе)

De Сurаrе- sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De mаuguеg sur «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...» (Hаrаuсоurt)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Соmbiеn quе tоn Μаgnу аit lа plumе si bоnnе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Féеriе (Vаlérу)

De Сurаrе- sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur «Dе vоtrе Diаnеt (dе vоtrе nоm ј’аppеllе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur «Βеl аlbâtrе vivаnt qu’un fin сrêpе nоus сасhе...» (Lа Rоquе)

De Hоrаtius Flассus sur Αriаnе (Hеrеdiа)

De Ιо Kаnааn sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur D’un bоuquеt d’œillеts gris еt rоugеs (Sаint-Gеlаis)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Βаllаdе dеs Εnfаnts sаns sоuсi (Glаtignу)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz