Jean de La Ceppède

(1548 ?-1623)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

À ce nouvel assaut de l’extrême douleur...

Antithèses de la Croix à l’arbre défendu

Après qu’il eut aux siens redit cette leçon...

Cependant le soleil fournissant sa journée...

Cette rouge sueur goutte à goutte roulante...

Comme ces assassins feignent d’avoir grand soin...

Debout, parmi l’horreur des charognes relentes...

Des peureux oiselets la troupe gazouillarde...

Dès que cette oraison fut par lui prononcée...

Harpie au ventre creux, monstre fécond d’erreur...

Heureuse fut, Seigneur, cette troupe choisie...

Il s’en allait prier quand la Parque complice...

Le beau Printemps n’a point tant de feuillages verts...

Les escadrons ailés du céleste pourpris...

Le torrent orageux entraîne renversées...

L’amour l’a de l’Olympe ici-bas fait descendre...

L’insolente rumeur de la tourbe indiscrète...

L’oiseau dont l’Arabie a fait si grande fête...

Mais qui vous meut, Seigneur, de sortir à cette heure...

Marie-Madeleine au Tombeau

On vient à la main droite ; elle a eu bel à teindre...

Ô Père dont jadis les mains industrieuses...

Ô royauté tragique ! ô vêtement infâme...

Quand un jardin s’hérisse en sauvage roncière...

Ses pieds sont donc percés (comme il avait prédit)...

Tandis l’Aube à regret sortant de la Marine...

Tout est donc accompli : rien ne reste en arrière...

Vers la plage rosine où le Soleil s’élève...

Voici l’homme, ô mes yeux, quel objet déplorable...

 


L’insolente rumeur de la tourbe indiscrète
Qui fit dans ce jardin le Sauveur prisonnier,
Vint promptement donner dans la pauvre logette
Où gisaient les valets du maître Jardinier.
 
Un jeune adolescent s’éveille, matinier,
[...]

[lire le poème...]


Des peureux oiselets la troupe gazouillarde
Au simple mouvement, au moindre petit bruit
D’un caillou qu’un passant dans le taillis hasarde,
Part, s’envole en désordre et s’écarte et s’enfuit.
 
[...]

[lire le poème...]


 
Ses pieds sont donc percés (comme il avait prédit)
Percée est sa main gauche : et sa droite est percée :
Sa peau, par trop tendue, est partout crevassée :
Et ses os sont comptés par ce peuple maudit.
[...]

[lire le poème...]


 
Voici l’homme, ô mes yeux, quel objet déplorable !
La honte, le veiller, la faute d’aliment,
Les douleurs, et le sang perdu si largement
L’ont bien tant déformé qu’il n’est plus désirable.
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Viviеn : «Ô fоrmе quе lеs mаins...»

Τоulеt : Sur lа Hаltе dе сhаssе dе Vаn Lоо.

Μаrоt : Dе sоi-mêmе

Rоnsаrd : «Yеuх, qui vеrsеz еn l’âmе, аinsi quе dеuх Ρlаnètеs...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Ρеllеrin : «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...»

Соrbièrе : Lе Ρоètе еt lа Сigаlе

Соrbièrе : Lа Сigаlе еt lе pоètе

Fоrt : Εn rеvеnаnt dе Sаint-Μаrtin

☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : À l’inассеssiblе

Ρоpеlin : Lеs Сеrisеs

Сrоs : Vеrtigе

Αpоllinаirе : «Τu tе sоuviеns, Rоussеаu, du pауsаgе аstèquе...»

Vеrlаinе : «Lе sоlеil, mоins аrdеnt, luit сlаir аu сiеl mоins dеnsе...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Vignу : Lеs Dеstinéеs

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Αquаrеllе (Ρоpеlin)

De Сосhоnfuсius sur «Εn сhоisissаnt l’еsprit vоus êtеs mаlаpprisе...» (Rоnsаrd)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur L’Αmоur (Gérаrd)

De Сосhоnfuсius sur Lе Lоup еt l’Αgnеаu (Lа Fоntаinе)

De Jаdis sur Ρуrrhа (Lесоntе dе Lislе)

De Jаdis sur «Ρаr l’аppеl sоuriаnt dе sа сlаirе étеnduе...» (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Lézаrd (Βruаnt)

De Dаmе Sаlаmаndrе sur «J’аi pоur mаîtrеssе unе étrаngе Gоrgоnе...» (Rоnsаrd)

De Jеаn-Ρаul ΙΙΙ sur «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...» (Ρеllеrin)

De јеаn-pаul sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Сhristiаn sur Lа dеrnièrе rоndе (Frаnс-Νоhаin)

De Βirgittе sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

De Μаrсеlinе sur À mа bеllе lесtriсе (Βоuilhеt)

De Snоwmаn sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

De Саrlа Οliviеr sur Émilе Νеlligаn

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz