Jean de La Ceppède

(1548 ?-1623)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

À ce nouvel assaut de l’extrême douleur...

Antithèses de la Croix à l’arbre défendu

Après qu’il eut aux siens redit cette leçon...

Cependant le soleil fournissant sa journée...

Cette rouge sueur goutte à goutte roulante...

Comme ces assassins feignent d’avoir grand soin...

Debout, parmi l’horreur des charognes relentes...

Des peureux oiselets la troupe gazouillarde...

Dès que cette oraison fut par lui prononcée...

Harpie au ventre creux, monstre fécond d’erreur...

Heureuse fut, Seigneur, cette troupe choisie...

Il s’en allait prier quand la Parque complice...

Le beau Printemps n’a point tant de feuillages verts...

Les escadrons ailés du céleste pourpris...

Le torrent orageux entraîne renversées...

L’amour l’a de l’Olympe ici-bas fait descendre...

L’insolente rumeur de la tourbe indiscrète...

L’oiseau dont l’Arabie a fait si grande fête...

Mais qui vous meut, Seigneur, de sortir à cette heure...

Marie-Madeleine au Tombeau

On vient à la main droite ; elle a eu bel à teindre...

Ô Père dont jadis les mains industrieuses...

Ô royauté tragique ! ô vêtement infâme...

Quand un jardin s’hérisse en sauvage roncière...

Ses pieds sont donc percés (comme il avait prédit)...

Tandis l’Aube à regret sortant de la Marine...

Tout est donc accompli : rien ne reste en arrière...

Vers la plage rosine où le Soleil s’élève...

Voici l’homme, ô mes yeux, quel objet déplorable...

 


 
Ô royauté tragique ! ô vêtement infâme !
Ô poignant diadème ! ô Sceptre rigoureux !
Ô belle et chère tête ! ô l’amour de mon âme !
Ô mon Christ seul fidèle et parfait amoureux !
 
[...]

[lire le poème...]


 
Cette rouge sueur goutte à goutte roulante
Du corps de cet athlète en ce rude combat
Peut être comparée à cette eau douce et lente
Qui la sainte montagne en silence rebat.
 
[...]

[lire le poème...]


 
Mais qui vous meut, Seigneur, de sortir à cette heure ?
De passer ce torrent ? de gravir sur ce mont ?
De revoir ce jardin où l’Apôtre parjure
Conduit mille assassins pour vous faire un affront ?
[...]

[lire le poème...]


 
Les escadrons ailés du céleste pourpris
Par le Père choisis des bandes Coronnelles,
Jaloux d’exécuter les charges paternelles
Accompagnent le Fils au voyage entrepris.
 
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Guillеt : «Lа nuit étаit pоur mоi si très оbsсurе...»

Lоuÿs : Αu vаissеаu

Μаgnу : «Ô bеаuх уеuх bruns, ô rеgаrds détоurnés...»

Rасinе : Βritаnniсus. Αсtе ΙΙ, Sсènе 2

Βеllеаu : Lа Βеllе Νuit

Τаilhаdе : Ιnitiаtiоn

Klingsоr : Lе Νаin

Саmillе Μаuсlаir

Βruаnt : Fins dе sièсlе

Dеlillе : Lе Соin du fеu

☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Vоus qui rеtоurnеz du Саthаi...»

Μussеt : Sur unе mоrtе

Du Βеllау : «Μаudit sоit millе fоis lе Βоrgnе dе Libуе...»

Hugо : Répоnsе à un асtе d’ассusаtiоn

Βruаnt : Fins dе sièсlе

Gréсоurt : Lе biеn viеnt еn dоrmаnt

Vitré : «Μоn âmе еst un rоsеаu fаiblе, sес еt stérilе...»

Hugо : À dеs оisеаuх еnvоlés

Diеrх : Εn сhеmin

Rоllinаt : Lа Сhаnsоn dеs Αmоurеusеs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Jе plаntе еn tа fаvеur сеt аrbrе dе Суbèlе...» (Rоnsаrd)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Ρhèdrе (Fоurеst)

De Jаdis sur Ρоur unе аnаtоmiе (Guillеt)

De Сосhоnfuсius sur «Ô bеаuх уеuх bruns, ô rеgаrds détоurnés...» (Μаgnу)

De Gégé sur Sоir dе Μоntmаrtrе. (Τоulеt)

De Jаdis sur Vœu (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сосhоnfuсius sur «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...» (Fiеfmеlin)

De Jаdis sur «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...» (Τоulеt)

De Μаlvinа- sur «Quе tristе tоmbе un sоir dе nоvеmbrе...» (Νоuvеаu)

De Lеmiеuх Sеrgе sur «Vоtrе rirе еst éсlаtаnt...» (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сhristiаn sur Rêvеriе sur tа vеnuе (Αpоllinаirе)

De Diсkо rimеur sur «Jе rêvе dе vеrs dоuх еt d’intimеs rаmаgеs...» (Sаmаin)

De Νаguèrе sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Vinсеnt sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De Εsprit dе сеllе sur Сhаnsоn (Οmbrе du bоis) (Lоuÿs)

De Αlbеrtus sur Сhаnsоn : «Ô biеnhеurеuх qui pеut pаssеr sа viе...» (Dеspоrtеs)

De Vinсеnt sur «Αfin quе pоur јаmаis...» (Βаïf)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Τоi qui аs еt pоur mèrе еt pоur pèrе...» (Jоdеllе)

De Сurаrе- sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz