Jean de La Ceppède

(1548 ?-1623)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes en vrac

L’oiseau dont l’Arabie a fait si grande fête...

Debout, parmi l’horreur des charognes relentes...

Cependant le soleil fournissant sa journée...

Après qu’il eut aux siens redit cette leçon...

Comme ces assassins feignent d’avoir grand soin...

Il s’en allait prier quand la Parque complice...

Quand un jardin s’hérisse en sauvage roncière...

Harpie au ventre creux, monstre fécond d’erreur...

L’insolente rumeur de la tourbe indiscrète...

Le torrent orageux entraîne renversées...

Cette rouge sueur goutte à goutte roulante...

Ô royauté tragique ! ô vêtement infâme...

Ô Père dont jadis les mains industrieuses...

Le beau Printemps n’a point tant de feuillages verts...

Voici l’homme, ô mes yeux, quel objet déplorable...

Marie-Madeleine au Tombeau

On vient à la main droite ; elle a eu bel à teindre...

Tandis l’Aube à regret sortant de la Marine...

Mais qui vous meut, Seigneur, de sortir à cette heure...

Vers la plage rosine où le Soleil s’élève...

Tout est donc accompli : rien ne reste en arrière...

À ce nouvel assaut de l’extrême douleur...

Ses pieds sont donc percés (comme il avait prédit)...

Les escadrons ailés du céleste pourpris...

Antithèses de la Croix à l’arbre défendu

L’amour l’a de l’Olympe ici-bas fait descendre...

Dès que cette oraison fut par lui prononcée...

Heureuse fut, Seigneur, cette troupe choisie...

Des peureux oiselets la troupe gazouillarde...

 


 
Vers la plage rosine où le Soleil s’élève
Loin d’Acre et de Sion le chemin d’un Sabbath,
Vis à vis du Calvaire un autre mont s’élève
Toujours vert des honneurs du Minervé combat.
 
[...]

[lire le poème...]


Debout, parmi l’horreur des charognes relentes
En cette orde voirie, il voit de tous côtés
De ses durs ennemis les troupes insolentes
Et de sa dure mort les outils apprêtés.
 
Puis las ! si tant soit peu ses yeux sont arrêtés
[...]

[lire le poème...]


 
Comme ces assassins feignent d’avoir grand soin
De traiter cette cause en termes de justice,
Voici de toutes parts maint et maint faux témoin
Qui tache d’attacher l’innocent au supplice.
 
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lоuÿs : Lеs Sоins јаlоuх

Βоuilhеt : À unе fеmmе

Τristаn L’Hеrmitе : Lа Βеllе еn dеuil

Rоdеnbасh : Vеilléе dе glоirе

Rоdеnbасh : Rеnоnсеmеnt

Rоdеnbасh : Sоlitudе

Βеrtrаnd : Sоnnеt : «À lа Rеinе dеs Frаnçаis...»

Lоrrаin : Déсаdеnсе

Lоrrаin : Αbаndоnnéе

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

☆ ☆ ☆ ☆

Αrvеrs : Sоnnеt à mоn аmi R...

Βоuilhеt : Vеrs à unе fеmmе

Lа Fоntаinе : Lе Сосhоn, lа Сhèvrе еt lе Μоutоn

Lа Сеppèdе : «Vоiсi l’hоmmе, ô mеs уеuх, quеl оbјеt déplоrаblе...»

Lа Сеppèdе : «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...»

Lаfоrguе : L’hivеr qui viеnt

Vаuquеlin dеs Yvеtеаuх : «Αvесquеs mоn аmоur nаît l’аmоur dе сhаngеr...»

Βruаnt : Fаntаisiе tristе

Βеrtrаnd : Lа Rоndе sоus lа сlосhе

Ρоpеlin : Τurеlаirе, turеlurе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Frаnçоis Соppéе

De Сосhоnfuсius sur À unе fеmmе (Βоuilhеt)

De Сосhоnfuсius sur Lа Βеllе еn dеuil (Τristаn L'Hеrmitе)

De Μаdаmе_Βrigittе- sur Vеrs à unе fеmmе (Βоuilhеt)

De Сurаrе- sur «Vоiсi l’hоmmе, ô mеs уеuх, quеl оbјеt déplоrаblе...» (Lа Сеppèdе)

De Εsprit dе сеllе sur «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...» (Lа Сеppèdе)

De Jаllе dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Wоtаn dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Lа Rоndе sоus lа сlосhе (Βеrtrаnd)

De Βаilеу sur Соntrе Sаbidius : «D’un gâtеаu trоp brûlаnt...» (Dubоs)

De Jеhаn sur Соnsеil (Βаnvillе)

De Jеhаn sur Lа Μоrt еt lе Μаlhеurеuх. Lа Μоrt еt lе Βûсhеrоn (Lа Fоntаinе)

De Jеhаn sur Εn јustiсе dе pаiх (Rоllinаt)

De Jеhаn sur Μаtеlоts (Соrbièrе)

De Сurаrе- sur L’Αmbitiоn tаnсéе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Βlоndеl sur Τеrrе dе Frаnсе (Fаbié)

De Τоrсhоnfuсius sur Lе Сосhоn, lа Сhèvrе еt lе Μоutоn (Lа Fоntаinе)

De Lilith sur «Ô Déеssе, qui pеuх аuх prinсеs égаlеr...» (Du Βеllау)

De Μаlеpеur sur «Jе plаntе еn tа fаvеur сеt аrbrе dе Суbèlе...» (Rоnsаrd)

De Сliеnt sur Sоnnеt du huit févriеr 1915 (Αpоllinаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz