Les Bruits de la nuit

L’homme a beau s’insurger contre ses rêves, ses rêves sont plus forts que lui. Une impression qu’il ne peut ni maîtriser, ni comprendre, vient souvent contredire à l’improviste les plus hautes spéculations de son esprit, donner un démenti à ses plus intrépides négations. Quel hardi penseur n’a pas quelquefois, dans la nuit, entendu avec une sorte d’anxiété ces bruits mystérieux, qui semblent se donner rendez-vous dans l’ombre ? On dirait que quelque chose vit sourdement dans la matière, et prend, quand tout se tait, une voix pour nous parler : langage indéfinissable, imposant comme le silence, obscur comme les ténèbres. Message énigmatique de l’avenir ou du passé, il inquiète également la raison. Ce qui n’est plus nous effraye autant que ce qui n’est pas : c’est toujours l’inconnu.
[...]

[lire le poème...]

La Colombe poignardée


 
Il existe un oiseau, dont le pâle plumage,
Des forêts du tropique étonne la gaieté ;
Seul sur son arbre en deuil, les pleurs de son ramage
Font gémir de la nuit le silence attristé.
 
[...]

[lire le poème...]

Les Chemins de Fer

Il m’est impossible de regarder sans une sorte de tristesse ces chemins merveilleux auxquels notre industrie semble donner des ailes. Je ne sais si c’est un progrès que de pouvoir fendre ainsi l’espace comme une flèche ; mais ce qu’il y a de sûr, c’est que cela me rend plus sensible la rapidité de la vie, qui, avant notre invention, l’était cependant bien assez. Ces rainures de fer où nous sommes forcés de courir sans dévier d’une ligne, emportés par une puissance aussi aveugle, presque aussi indomptable que la foudre, n’est-ce pas une image de cet implacable sort qui nous entraîne, et dont nous sommes les esclaves alors même que nous croyons les maîtriser ? On croit gagner du temps parce qu’on l’accélère. Mais ces voyages étourdissants ne font qu’abréger l’existence, qui n’est, elle, qu’une traversée. Ils ne permettent pas la mémoire, le seul moyen qu’ait l’homme d’allonger et de doubler ses jours. L’unique souvenir qu’ils nous laissent, c’est qu’on va vite. Aller vite, c’est mourir plus tôt.
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : «Âmе, tе sоuviеnt-il, аu fоnd du pаrаdis...»

Τоulеt : «Dаns lа ruе-dеs-Dеuх-Déсаdis...»

Du Βеllау : «Βаïf, qui, соmmе mоi, prоuvеs l’аdvеrsité...»

Gilkin : Stеrсоrаirеs

Τаrdiеu : J’аi trоp pеnsé

Νоаillеs : «Τ’аimеr. Εt quаnd lе јоur timidе vа rеnаîtrе...»

Νоаillеs : Lа Сité nаtаlе

Νоаillеs : Lе Βаisеr

Саrсо : Ρrintеmps : «Jе tе dоnnе се соin flеuri...»

Jаmmеs : Quе tu еs bеllе

☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Sоuvеnir d’аvril

Hugо : «Vа-t’еn, mе dit lа bisе...»

Klingsоr : Lе Μеrlе

Sсudérу : Sur un Οrаgе

Rасinе : À lа lоuаngе dе lа Сhаrité

Οrléаns : «Fiеz-vоus-у...»

Εlskаmp : Εt Μаriе lit un évаngilе

Vеrlаinе : Ιdуllе high-lifе

Klingsоr : Οndinе

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt-mоrаtоrium

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Εnсоrе quе l’оn еût hеurеusеmеnt соmpris...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Соlumbаtim (Саntеl)

De Сосhоnfuсius sur Сhоsеs fаtаlеs (Rоdеnbасh)

De Сhristiаn sur Sur lе présеnt d’un vаsе dе сristаl (Βеrtаut)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Ρуbrас (Lоuÿs)

De piсh24 sur [Épitаphе] (Villоn)

De XRumеrΤеst sur L’Éсuуèrе (Frаnс-Νоhаin)

De piсh24 sur Quаtrаin (Villоn)

De Сhаrlеs Βаudеlаirе sur Βаllаdе [dеs dаmеs du tеmps јаdis] (Villоn)

De piсh24 sur À Viсtоr Hugо (Νеrvаl)

De Сосhоnfсius sur Сirсé (Μénаrd)

De Сосhоnfuсus sur Rоsе blаnсhе (Βruаnt)

De Jеаn Gоudеzki sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Féliх Αrvеrs sur Sоnnеt d’Αrt Vеrt (Gоudеzki)

De Jеаn Dоnаti sur Jе pеnsе à Jеаn-Jасquеs (Jаmmеs)

De Xiао Βоb sur «Jе сhаntаis сеs Sоnnеts, аmоurеuх d’unе Hélènе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоfuсius sur «J’аllаis sеul rеmâсhаnt mеs аngоissеs pаsséеs...» (Lа Βоétiе)

De Viсkу sur Τristаn Klingsоr

De Сосhоnfuсus sur Diеs Ιræ (Lесоntе dе Lislе)

De Сhristiаn sur «L’оrguеil dеs lоurds аnnеаuх...» (Viviеn)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Ρеtit pоèmе érоtiquе (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz