François Maynard

(1582-1646)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

 

Adieu, Paris, adieu pour la dernière fois...

Alcippe, reviens dans nos bois...

À un homme puissant

L’auteur à son livre

 

Belle, qui sans fouteur foutez...

La Belle Vieille

 

Cache ton corps...

Ce que ta plume produit...

Chanson : Je ne puis souffrir les esprits...

Chaque Priape du vieux temps...

Charmant rossignol...

Le Chercheur de Chenilles

Ci-gît Paul qui baissait les yeux...

Colin est un capricieux...

Contre le Cardinal de Richelieu

 

Dames de qui la vanité...

 

Épitaphe : Ci-gît Paul qui baissait les yeux...

Épitaphe : Le temps, par qui tout se consume...

 

Flote, vois-tu ce petit homme...

Fuis le jour, demeure caché...

 

Il n’est homme en l’Univers...

 

Je ne puis souffrir les esprits...

Je suis dans le penchant de mon âge de glace...

Je touche de mon pied le bord de l’autre monde...

J’éloigne mes yeux et mes pas...

 

La plupart de mes Partisans...

Le temps, par qui tout se consume...

L’homme qui gît en ce lieu...

 

Mon âme, il faut partir...

 

Nymphes, de grâce, approchez-vous...

 

Ô que vous êtes éblouis...

 

Pierre qui durant sa jeunesse...

Plainte sur la mort d’une chatte

Pour le menuisier de Nevers

Pour requête

 

Quand dois-je quitter les rochers...

Que sert-il d’user de remise ?...

 

Sonnet à la Reine, mère de Louis XIV

 

Tes lèvres ont perdu leurs roses...

Ton Mari paraît plus vieux...

Toutes les femmes s’étonnent...

 

Un rare écrivain comme toi...

 

Voici Jeanne la mal peignée...

 
Sonnet à la Reine, mère de Louis XIV

après la mort du Cardinal de Richelieu/st>
 
Reine, en qui l’univers admire une bonté,
Que dans les premiers temps on n’a jamais connue,
Regarde un malheureux par Armand maltraité,
[...]

[lire le poème...]

Épigramme


Flote, vois-tu ce petit homme
Qui parle avec tant de mépris
De tout ce que la vieille Rome
Nous a laissé de beaux écrits ?
 
Tout son plaisir est de médire ;
[...]

[lire le poème...]

Épigramme


Colin est un capricieux
Dont amour trouble la cervelle.
Ce fou veut crever tous les yeux
Qui regardent ceux d’Isabelle.
 
Il lui fait garder la maison,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τаvаn : Lаssitudе

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Νоuvеаu : Lеs Μаlсhаnсеuх

Νоuvеаu : Humilité

Τаvаn : Lаssitudе

Τаvаn : Sоir d’été

Lа Villе dе Μirmоnt : Ρrоmеnаdе

Βruаnt : Lézаrd

Ρеnquеr : Lе Vаllоn dе Kеrsаint

Hugо : Εt nох fасtа еst

Hugо : Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Lе Μоnstrе

Lаfоrguе : Ρiеrrоts : «Εllе disаit...»

Βаudеlаirе : Déјà !

Νоuvеаu : Lа Ρоudrе

Τаvаn : Lаssitudе

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Vеrlаinе : «Âmе, tе sоuviеnt-il, аu fоnd du pаrаdis...»

Τаvаn : Lа Rоndе dеs mоis

Dеrèmе : «Νоus nоus tаisоns. Lе vеnt bаlаnсе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Ô bеаuх сhеvеuх d’аrgеnt mignоnnеmеnt rеtоrs !...» (Du Βеllау)

De Siхtе sur «D’un оutrаgеuх соmbаt...» (Αubigné)

De Сосhоnfuсius sur «Lа сrаintе dе lа mоrt inсеssаmmеnt mе trоublе...» (Соignаrd)

De lасоtе sur «Jе sаis biеn qu’оn dirа quе је suis témérаirе...» (Βirаguе)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Sеinе еt à sеs rivаgеs (Vеrmеil)

De mdrlоl sur Lеs Léprеuх (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur Ρаrsifаl (Vеrlаinе)

De Vinсеnt sur «Μаdаmе, si tu vеuх mе prêtеr tоn оrеillе...» (Βirаguе)

De Lа piаnistе sur Αlmаnасh (Сrоs)

De Vinсеnt sur «Се n’еst pаs dе mоn gré, Саrlе, quе mа nаvirе...» (Du Βеllау)

De Jеаnnе-d’Αrс sur «Се quе ј’аimе аu printеmps, је tе vеuх dirе Μêmе...» (Μаgnу)

De vinсеnt sur «Un pеu dеvаnt quе l’аubе аmеnât lа јоurnéе...» (Gоdаrd)

De Ρiеrrоt sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt : «Hа ! nе mе blâmе plus, mаis blâmе mоn dеstin...» (Viviеn)

De Ρiеrrоt sur Ρsеudо-sоnnеt quе lеs аmаtеurs dе plаisаntеriе fасilе (Fоurеst)

De Βеnеdеtti еt Sаundеr sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De sуnсhrоniсité sur Lе Rоi Rеnаud (***)

De Jоhn Kеаts sur «Sur lе bоrd d’un bеаu flеuvе Αmоur аvаit tеndu...» (Μаgnу)

De Lа Μusérаntе sur Lеs Αspеrgеs (Rоllinаt)

De Αllis sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Μаrl’hаinе sur Соnаssе (Βruаnt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz