Anna de Noailles

(1876-1933)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

L’Adolescence

Ainsi la vie ample et savante...

L’Amour

Apaisement

Automne pluvieux, mélancolique automne...

L’Automne

Aux soldats de 1917

 

Le Baiser

Les Biches

 

Chanson pour Avril

Chaque jour j’entends qu’en silence...

Chaque matin m’accable et la couleur de l’air...

Les Charmettes

La Cité natale

Le Cœur

 

Dans l’âpre solitude où tu vis désormais...

De quoi t’ai-je, en ce jour, frustré, cœur endormi ?...

La Détresse

Deux Êtres luttent...

Dissuasion

 

Ébloui, pur, minutieux...

L’Empreinte

Les Espaces infinis

 

Habitante éthérée et fixe des tombeaux...

L’Hiver

 

Il fera longtemps clair ce soir...

Ils ont inventé l’âme afin que l’on abaisse...

L’Image

L’Innocence

L’Inquiet Désir

 

Le Jardin et la Maison

Je ne reconnais pas ta personne présente...

Je ne t’aime pas pour que ton esprit...

Je suis sûre de ta bonté...

Le Jeune Mort

Le Jeunesse des morts

La Jeunesse

Jeunesse

Je voudrais faire avec une pâte de fleurs...

J’ai su la vérité, j’ai vu tout ce qui passe...

J’ai tant souffert, je souffre tant...

J’ai vu, soudain étrange, ingrate et sans mémoire...

J’aurais pu ne jamais connaître...

J’écris

 

La femme, durée infinie...

Lamentation

La nuit, lorsque je dors et qu’un ciel inutile...

Le désir triomphal, en son commencement...

Le secret est plus évident...

L’hiver aux opaques parois...

 

Matin, j’ai tout aimé, et j’ai tout trop aimé...

La mort dit à l’homme...

Morts qui me fûtes chers, ne soyez pas jaloux...

 

Ne souffre pas ; tu vois, je suis pourtant moi-même...

La Nuit

Nul lit, nulle chambre, nul toit...

 

Offrande à Kypris

L’Offrande à la Nature

L’Offrande à Pan

Offrande

L’Orgueil

 

Les Parfums

Le Pays

Les Plaintes d’Ariane

Puisque mes yeux ont vu les lieux où tu reposes...

 

Les Regrets

Le Repos

 

Sans regrets, crois-moi, sans effroi...

Si je n’aimais que toi en toi...

S’il te plaît de savoir jusqu’où...

 

Le Temps de vivre

Le temps n’a pas toujours une égale valeur,

Les Terres chaudes

La Tristesse dans le parc

T’aimer. Et quand le jour timide va renaître...

 

Les Vagues

Le Verger

La Vie profonde

Violons dans le soir

Voix intérieure

Voyages

 
Voix intérieure


 
Mon âme, quels ennuis vous donnent de l’humeur ?
Le vivre vous chagrine et le mourir vous fâche.
Pourtant, vous n’aurez point au monde d’autre tâche
Que d’être objet qui vit, qui jouit et qui meurt.
 
[...]

[lire le poème...]

L’Automne


 
Voici venu le froid radieux de septembre :
Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres ;
Mais la maison a l’air sévère, ce matin,
Et le laisse dehors qui sanglote au jardin.
 
Comme toutes les voix de l’été se sont tues !
[...]

[lire le poème...]

Les Vagues


 
Ô petites vagues frisées,
Qui vîtes, dans des temps si beaux,
D’entre les écumes des eaux
Surgir Aphrodite irisée,
 
Que ce jour soit comme un îlot
[...]

[lire le poème...]


Chaque jour j’entends qu’en silence
Se détache insensiblement
De mon être quelque élément
Dont se composait ma puissance.
 
Chaque heure dérobe à mon sort
Un peu du radieux mystère
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 9 juin 2016 à 19h12

Hexapode au chef de sinople
---------------------------------------

Cet hexapode est un peu fou,
Il dit que sa chandelle est morte,
Mais il en a deux, qui sont fortes,
Ornant sa fourrure de loup,

Or, qu’il soit fou, que nous importe?
S’il trouve le monde à son goût,
Si, de sa tâche, il vient à bout,
Heureux soit-il, en quelque sorte.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 10 juin 2016 à 12h04

Ce commentaire est ci par erreur, me dit l’hexapodologue, voir le titre  

« S’il te plaît de savoir jusqu’où »

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βеrtrаnd : Μоn Βisаïеul

Siеfеrt : Vivеrе mеmеntо

Diеrх : Lеs Νuаgеs

Diеrх : Lа Ρrisоn

Gérаrd : Lа Rоndе dеs mоis

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lе rirе сlаir, l’âmе sаns rеprосhе...»

Régniеr : Lе Μаrаudеur

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Riсhеpin : Sоnnеt mоdеrnе

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

☆ ☆ ☆ ☆

Βеrtrаnd : Μоn Βisаïеul

Rоllinаt : «С’еst vrаi quе dаns lа ruе еllе impоsе à сhасun...»

Diеrх : Εn сhеmin

Vеrlаinе : Rеdditiоn

Régniеr : Élégiе

Riсhеpin : «Quе tа mаîtrеssе sоit оu blоndе, оu rоussе, оu brunе...»

Sаmаin : Εrmiоnе

Lеfèvrе-Dеumiеr : L’Étinсеllе élесtriquе

Μilоsz : À l’Αmоur

Frаnсе : Lеs Αrbrеs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Ρrièrе pоur lе mаtin (Drеlinсоurt)

De Сосhоnfuсius sur Ρоur lе јеudi 9 јаnviеr 1913 (Ρéguу)

De Сосhоnfuсius sur Νuit dе Ρаris (Vаlаdе)

De Сhаrlеs Ρоrnоn sur Vоуеllеs (Rimbаud)

De Сhаrlеs Ρоrnоn sur Lа Viе аntériеurе (Βаudеlаirе)

De Сhаrlеs Ρоrnоn sur Βаllаdе [dеs dаmеs du tеmps јаdis] (Villоn)

De Vinсеnt sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De lасоtе sur Lа nеigе еst bеllе (Riсhеpin)

De Vinсеnt sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Сurаrе- sur «Si је pоuvаis pоrtеr dеdаns lе sеin, Μаdаmе...» (Αubigné)

De Сurаrе- sur «Lа vоiх qui rеtеntit dе l’un à l’аutrе Ρôlе...» (Gоmbаud)

De Ρhèdrе sur «Се mirоir оù сhасun соntеmplе sа figurе...» (Μаllеvillе)

De Kеinеr sur «Βоnnе аnnéе à tоutеs lеs сhоsеs...» (Gérаrd)

De Αnnа ΑKHΜΑΤΟVΑ sur «J’еrrаis еn mоn јаrdin, quаnd аu bоut d’unе аlléе...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Rilkе Rаinеr Μаriа sur J’éсris (Νоаillеs)

De Сurаrе- sur Épitаphе d’un сhаt (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur «D’un sоmmеil plus trаnquillе à mеs Αmоurs rêvаnt...» (Viаu)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur «Lе mаl еst grаnd, lе rеmèdе еst si brеf...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Сlаudе Gаrniеr

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz