Anna de Noailles

(1876-1933)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

L’Adolescence

Ainsi la vie ample et savante...

L’Amour

Apaisement

Automne pluvieux, mélancolique automne...

L’Automne

Aux soldats de 1917

 

Le Baiser

Les Biches

 

Chanson pour Avril

Chaque jour j’entends qu’en silence...

Chaque matin m’accable et la couleur de l’air...

Les Charmettes

La Cité natale

Le Cœur

 

Dans l’âpre solitude où tu vis désormais...

De quoi t’ai-je, en ce jour, frustré, cœur endormi ?...

La Détresse

Deux Êtres luttent...

Dissuasion

 

Ébloui, pur, minutieux...

L’Empreinte

Les Espaces infinis

 

Habitante éthérée et fixe des tombeaux...

L’Hiver

 

Il fera longtemps clair ce soir...

Ils ont inventé l’âme afin que l’on abaisse...

L’Image

L’Innocence

L’Inquiet Désir

 

Le Jardin et la Maison

Je ne reconnais pas ta personne présente...

Je ne t’aime pas pour que ton esprit...

Je suis sûre de ta bonté...

Le Jeune Mort

Le Jeunesse des morts

La Jeunesse

Jeunesse

Je voudrais faire avec une pâte de fleurs...

J’ai su la vérité, j’ai vu tout ce qui passe...

J’ai tant souffert, je souffre tant...

J’ai vu, soudain étrange, ingrate et sans mémoire...

J’aurais pu ne jamais connaître...

J’écris

 

La femme, durée infinie...

Lamentation

La nuit, lorsque je dors et qu’un ciel inutile...

Le désir triomphal, en son commencement...

Le secret est plus évident...

L’hiver aux opaques parois...

 

Matin, j’ai tout aimé, et j’ai tout trop aimé...

La mort dit à l’homme...

Morts qui me fûtes chers, ne soyez pas jaloux...

 

Ne souffre pas ; tu vois, je suis pourtant moi-même...

La Nuit

Nul lit, nulle chambre, nul toit...

 

Offrande à Kypris

L’Offrande à la Nature

L’Offrande à Pan

Offrande

L’Orgueil

 

Les Parfums

Le Pays

Les Plaintes d’Ariane

Puisque mes yeux ont vu les lieux où tu reposes...

 

Les Regrets

Le Repos

 

Sans regrets, crois-moi, sans effroi...

Si je n’aimais que toi en toi...

S’il te plaît de savoir jusqu’où...

 

Le Temps de vivre

Le temps n’a pas toujours une égale valeur,

Les Terres chaudes

La Tristesse dans le parc

T’aimer. Et quand le jour timide va renaître...

 

Les Vagues

Le Verger

La Vie profonde

Violons dans le soir

Voix intérieure

Voyages

 


Habitante éthérée et fixe des tombeaux,
Dont l’âme a soulevé les portes funéraires,
Je répands, dans ma juste et songeuse misère,
L’encens du noir séjour sur les clartés d’en haut.
 
Un livide univers m’enveloppe et m’étonne.
[...]

[lire le poème...]

L’Offrande à Pan


 
Cette tasse de bois, noire comme un pépin,
Où j’ai su, d’une lame insinuante et dure
Sculpter habilement la feuille du raisin
Avec son pli, ses nœuds, sa vrille et sa frisure,
 
[...]

[lire le poème...]

Les Parfums


 
Mon cœur est un palais plein de parfums flottants
Qui s’endorment parfois aux plis de ma mémoire,
Et le brusque réveil de leurs bouquets latents
— Sachets glissés au coin de la profonde armoire —
Soulève le linceul de mes plaisirs défunts
[...]

[lire le poème...]

Le Jeunesse des morts


 
Le Printemps appartient à ceux qui lui ressemblent,
Aux corps adolescents animés par l’orgueil,
À ceux dont le plaisir, le rire, le bel œil
Ignorent qu’on vieillit, qu’on regrette et qu’on tremble.
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 9 juin 2016 à 19h12

Hexapode au chef de sinople
---------------------------------------

Cet hexapode est un peu fou,
Il dit que sa chandelle est morte,
Mais il en a deux, qui sont fortes,
Ornant sa fourrure de loup,

Or, qu’il soit fou, que nous importe?
S’il trouve le monde à son goût,
Si, de sa tâche, il vient à bout,
Heureux soit-il, en quelque sorte.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 10 juin 2016 à 12h04

Ce commentaire est ci par erreur, me dit l’hexapodologue, voir le titre  

« S’il te plaît de savoir jusqu’où »

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Ρеnquеr : Lе Vаllоn dе Kеrsаint

Hugо : Εt nох fасtа еst

Hugо : Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...»

Τаvаn : Lа Rоndе dеs mоis

Gаutiеr : Lеs Αссrосhе-сœurs

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt plus spéсiаlеmеnt truсulеnt еt аllégоriquе

Gilkin : Lа Саpitаlе

Ιwаn Gilkin

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt аfriсаin еt gаstrоnоmiquе

Βоukау : Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt

☆ ☆ ☆ ☆

Соuté : Lе Сhаmp d’ nаviоts

Lа Сеppèdе : «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...»

Βruаnt : Соnаssе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Fоurеst : Unе viе

Сrоs : Sоnnеt : «Βiеn quе Ρаrisiеnnе еn tоus pоints, vоus аvеz...»

Fоurеst : Ιphigéniе

Riсtus : Βеrсеusе pоur un Ρаs-dе-Сhаnсе

Fоurеst : Flеurs dеs mоrts

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Quаnd lа furеur, qui bаt lеs grаnds соupеаuх...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Dе prоfundis сlаmаvi (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Μаdаmе, с’еst à vоus à qui prеmièrеmеnt...» (Jоdеllе)

De Сосhоnfuсius sur Lа Τоrtuе (Αpоllinаirе)

De Βеnеdеtti еt Sаundеr sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De sуnсhrоniсité sur Lе Rоi Rеnаud (***)

De Jоhn Kеаts sur «Sur lе bоrd d’un bеаu flеuvе Αmоur аvаit tеndu...» (Μаgnу)

De Lа Μusérаntе sur Lеs Αspеrgеs (Rоllinаt)

De Αllis sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Βоnјоur tristеssе sur Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt (Βоukау)

De Μаrl’hаinе sur Соnаssе (Βruаnt)

De Gаrсе’sоnnе sur «Νаturе еst аuх bâtаrds vоlоntiеrs fаvоrаblе...» (Du Βеllау)

De Νаdiа sur Εnсоrе сеt аstrе (Lаfоrguе)

De Сrо’Οdilе sur Εugéniе dе Guérin (Αutrаn)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Μоn Βisаïеul (Βеrtrаnd)

De Сhаrlеs Ρоrnоn sur Vоуеllеs (Rimbаud)

De Vinсеnt sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De lасоtе sur Lа nеigе еst bеllе (Riсhеpin)

De Kеinеr sur «Βоnnе аnnéе à tоutеs lеs сhоsеs...» (Gérаrd)

De Сhristiаn sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz