Germain Nouveau

(1851-1920)

Recueils (ou ensembles) complets

1880 : La Doctrine de l'Amour (composé vers...)

1887 : Valentines (composé avant...)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

L’Agonisant

À l’église

À Madame Veuve Verlaine

À ma sœur Laurence

L’Âme

À Mme Nina de Villard

L’Amour de l’Amour

Amour

Aphorismes

Athée

Au musée des antiques

Au pays

Autour de la jeune Église...

Aux femmes

Aux saints

Avant-propos

Ave Maris Stella

 

Les Baisers

Le Baiser [III]

Le Baiser [II]

Le Baiser [IV]

Le Baiser [I]

Ballade de mauvaise nouvelle

La Ballade du méchant poète

 

Cantique à la Reine

Les Cartes

Cas de divorce

Les Cathédrales

Chanson de mendiant

La Chanson de mon Adonis

Chanson

Charité

Chasteté

Cheminant Rue aux Ours...

Les Chercheurs

Le Cidre

Ciels

Les Colombes

Le Corps et l’Âme

Couples prédestinés

La Cour

Cru

C’est adorable à voir...

C’est à la femme à barbe, hélas ! qu’il est allé...

 

Dangereuse

Dans les temps que je vois

Dauphin

La Déesse

Dernier madrigal

La Devise

Le Dieu

Dizain (sérieux celui-là !

Dizain (sur le Mistral, la nuit, dans ma boîte)

Dompteuse

 

Enchères

L’Enfant pâle

En forêt

Épitaphe

 

La Fée

La Fête chez Toto

Fêtes galantes

Fille de ferme

Fin d’automne

Fou

Fraternité

 

Gâté

Gris

 

Hier, par une après-midi...

L’Homme

Les Hôtesses

Humilité

Hymne

 

L’Idéal

Idiot

Idylle

Ignorant

Immensité

Invocation

 

Jaloux

Je courais la Russie... — Oui, Monsieur, me dit-elle...

Juif

J’ai du goût pour la flâne, et j’aime, par les rues...

J’entrais chez le marchand de meubles, et là, triste...

 

Kathoum

 

La Princesse gagne le bois...

Les Lettres

Le Livre

 

Ma bougie est morte...

Les Mains

Les Malchanceux

Marseille

La Maxime

Mendiants

Le Mendiant

Mors et Vita

Les Musées

Muses, souvenez-vous du guerrier, — de l’ancien...

Musulmanes

 

Le Nom

 

Octobre, vers le vieux château, dont le portail...

On m’a mis au collège (oh ! les parents, c’est lâche !)...

On s’aimait, comme dans les romans sans nuage...

 

Pauvreté

Le Peigne

Poison perdu

Le Portrait

La Poudre

Pourrières

Prière

 

Que triste tombe un soir de novembre...

 

Ravaudeuse de mes linceuls...

Le Refus

La Rencontre

Retour

Rêve claustral

La Robe

 

Saintes femmes

Sans amis, sans parents, sans emploi, sans fortune...

Set Ohaëdat

Si nous étions morts quand nous étions mômes...

Smala

Sonnet de la langue

Sonnet d’été

Sphinx

La Statue

Supérieure

 

Tartarin

Le Teint

Toute nue

Très-méchante ballade d’un pauvre petit gueux

Les Trois Épingles

 

Un peu de musique

 

Le Verre

Vilain

La Visite

Volupté

 
À Madame Veuve Verlaine


 
Vous étiez gaie, on dit très bien, comme un pinson,
Vous étiez vive, on dit aussi, comme la poudre ;
Et votre voix, avec les éclats de la foudre,
Avait l’accent léger d’une jeune chanson !
[...]

[lire le poème...]

L’Enfant pâle


 
C’est la triste feuille morte
Que le vent d’octobre emporte,
C’est la lune, au front du jour,
Que nulle étoile n’escorte,
Au soleil, c’est mon amour,
L’enfant plus pâle que blanche :
[...]

[lire le poème...]

Athée


 


Je m’adresse à tout l’Univers,
Après David, le roi psalmiste.
Oui, Madame, en ces quelques vers,
Je m’adresse à tout l’Univers.
Sur les continents et les mers,
Si tant est qu’un athée existe,
C’est moi, dis-je, à tout l’Univers,
Après David, le roi psalmiste.
 
Je me fous bien de tous vos dieux,
Ils sont jolis, s’ils vous ressemblent,
[...]

[lire le poème...]

Dompteuse


 
Elle vint dans Ninive énorme, où sont les fous
Qui veillent dans les lits et dorment sur les tables,
Et le théâtre est cendre où, les soirs ineffables,
Elle noyait sa tête aux crins des lions doux.
 
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Déposé par Marcel Bérubé le 30 octobre 2012 à 10h00



                                Bonjour,

                                Est-ce possible de consulter le poème de M.

Nouveau sur Ave Maris Stella? Merci. Je suis curieux de connaître cette

oeuvvre parce que je suis originaire du Nouveau-Brunswick ,au Canada.

Les francophones du N.-B.,les Acadiens,chantent Ave Maris Stella

comme hymne patriotique.Il y a toujours beaucoup d’émotion dans l’air

à ce moment-là.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par L’Ornithophile le 11 novembre 2012 à 17h58

Rajouté ! (lien ci-dessus)

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Jаmmеs : Ρrièrе pоur dеmаndеr unе étоilе

Hеrеdiа : Épigrаmmе funérаirе

Rоnsаrd : «L’аutrе јоur quе ј’étаis sur lе hаut d’un dеgré...»

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

Riсhеpin : Lа Flûtе

Lа Fоntаinе : Lа Сigаlе еt lа Fоurmi

Οrléаns : «Lе tеmps а lаissé sоn mаntеаu...»

Μаrоt : Dе sоi-mêmе

Rоnsаrd : «Μignоnnе, аllоns vоir si lа rоsе...»

Rоnsаrd : «Quаnd vоus sеrеz biеn viеillе, аu sоir à lа сhаndеllе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Αpоllinаirе : «Αmi, је vоus éсris du fоnd d’unе саntinе...»

Jаmmеs : Lе pаuvrе сhiеn

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе lа Μоrt

Sаmаin : Lеs Sirènеs

Lаfоrguе : Fаrсе éphémèrе

Νоuvеаu : «Si nоus étiоns mоrts quаnd nоus étiоns mômеs...»

Lаutréаmоnt : «Unе pоtеnсе s’élеvаit sur lе sоl...»

Flаuх : Lеs Jеunеs Fillеs dе Stосkhоlm

Lоrrаin : Sеignеurs

Μаеtеrlinсk : «Lеs trоis sœurs оnt vоulu mоurir ...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur «Ρоur vоus sеrvir...» (Vоiturе)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Τrаins (Vеrhаеrеn)

De Jаdis sur «Μаis qui vоus mеut, Sеignеur, dе sоrtir à сеttе hеurе...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur «Сеlui qui dе plus près аttеint lа déité...» (Du Βеllау)

De Τhundеrbird sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Jаdis sur Соrs dе сhаssе (Αpоllinаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Ρаssаnts, nе сhеrсhеz plus dеssоus l’Οrquе infеrnаl...» (Νuуsеmеnt)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

De Τhundеrbird sur «Εntrе tоus lеs hоnnеurs dоnt еn Frаnсе еst соnnu...» (Du Βеllау)

De Αrсhivistе sur Lе Μénétriеr (Μеrrill)

De Vinсеnt sur Μаlgré tоut (Сrоs)

De Αdа еn Hérаldiе sur Αntоinе еt Сléоpâtrе (Hеrеdiа)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lе Суgnе (Vаlérу)

De Un mаndаrin sur Lе Соrbеаu еt lе Rеnаrd (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur «À lа nuе ассаblаntе tu...» (Μаllаrmé)

De Εsprit dе сеllе sur «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...» (Lа Сеppèdе)

De Un lесtеur sur «L’аrbrе qui mеt à сrоîtrе, а lа plаntе аssuréе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Sur unе Сhutе саuséе pаr un béliеr (Соllеtеt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz