Germain Nouveau

(1851-1920)

Recueils (ou ensembles) complets

1880 : La Doctrine de l'Amour (composé vers...)

1887 : Valentines (composé avant...)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

L’Agonisant

À l’église

À Madame Veuve Verlaine

À ma sœur Laurence

L’Âme

À Mme Nina de Villard

L’Amour de l’Amour

Amour

Aphorismes

Athée

Au musée des antiques

Au pays

Autour de la jeune Église...

Aux femmes

Aux saints

Avant-propos

Ave Maris Stella

 

Les Baisers

Le Baiser [III]

Le Baiser [II]

Le Baiser [IV]

Le Baiser [I]

Ballade de mauvaise nouvelle

La Ballade du méchant poète

 

Cantique à la Reine

Les Cartes

Cas de divorce

Les Cathédrales

Chanson de mendiant

La Chanson de mon Adonis

Chanson

Charité

Chasteté

Cheminant Rue aux Ours...

Les Chercheurs

Le Cidre

Ciels

Les Colombes

Le Corps et l’Âme

Couples prédestinés

La Cour

Cru

C’est adorable à voir...

C’est à la femme à barbe, hélas ! qu’il est allé...

 

Dangereuse

Dans les temps que je vois

Dauphin

La Déesse

Dernier madrigal

La Devise

Le Dieu

Dizain (sérieux celui-là !

Dizain (sur le Mistral, la nuit, dans ma boîte)

Dompteuse

 

Enchères

L’Enfant pâle

En forêt

Épitaphe

 

La Fée

La Fête chez Toto

Fêtes galantes

Fille de ferme

Fin d’automne

Fou

Fraternité

 

Gâté

Gris

 

Hier, par une après-midi...

L’Homme

Les Hôtesses

Humilité

Hymne

 

L’Idéal

Idiot

Idylle

Ignorant

Immensité

Invocation

 

Jaloux

Je courais la Russie... — Oui, Monsieur, me dit-elle...

Juif

J’ai du goût pour la flâne, et j’aime, par les rues...

J’entrais chez le marchand de meubles, et là, triste...

 

Kathoum

 

La Princesse gagne le bois...

Les Lettres

Le Livre

 

Ma bougie est morte...

Les Mains

Les Malchanceux

Marseille

La Maxime

Mendiants

Le Mendiant

Mors et Vita

Les Musées

Muses, souvenez-vous du guerrier, — de l’ancien...

Musulmanes

 

Le Nom

 

Octobre, vers le vieux château, dont le portail...

On m’a mis au collège (oh ! les parents, c’est lâche !)...

On s’aimait, comme dans les romans sans nuage...

 

Pauvreté

Le Peigne

Poison perdu

Le Portrait

La Poudre

Pourrières

Prière

 

Que triste tombe un soir de novembre...

 

Ravaudeuse de mes linceuls...

Le Refus

La Rencontre

Retour

Rêve claustral

La Robe

 

Saintes femmes

Sans amis, sans parents, sans emploi, sans fortune...

Set Ohaëdat

Si nous étions morts quand nous étions mômes...

Smala

Sonnet de la langue

Sonnet d’été

Sphinx

La Statue

Supérieure

 

Tartarin

Le Teint

Toute nue

Très-méchante ballade d’un pauvre petit gueux

Les Trois Épingles

 

Un peu de musique

 

Le Verre

Vilain

La Visite

Volupté

 
Le Teint


 
Vous êtes brune et pourtant blonde,
Vous êtes blonde et pourtant brune...
Aurais-je l’air, aux yeux du monde,
D’arriver tout droit de la lune ?
 
Et cependant, on peut m’en croire,
Vous êtes l’une et l’autre chose
Comme Vous êtes blanche et noire,
Des cheveux noire et de chair, rose.
 
Mais peut-on dire dans le monde,
La plaisanterie est commune :
[...]

[lire le poème...]

Dernier madrigal


 
Quand je mourrai, ce soir peut-être,
Je n’ai pas de jour préféré,
Si je voulais, je suis le maître,
Mais... ce serait mal me connaître,
N’importe, enfin, quand je mourrai.
 
Mes chers amis, qu’on me promette
De laisser le bois... au lapin,
Et, s’il vous plaît, qu’on ne me mette
Pas, comme une simple allumette,
Dans une boîte de sapin ;
[...]

[lire le poème...]

Ave Maris Stella

Paraphrase rimée


À genoux sous ma voile,
Je te salue, Étoile.
Étoile de la mer,
Garde-nous d’abîmer.
 
L’oiseau pêche en eau basse,
On part, vive l’espace !
[...]

[lire le poème...]


 
              Ravaudeuse de mes linceuls,
Où la postérité demain me voudra mettre,
À personne du moins nous n’aurons dit : Mon Maître,
Comme ces beaux phénix qui font leurs vers tout seuls.
 
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Déposé par Marcel Bérubé le 30 octobre 2012 à 10h00



                                Bonjour,

                                Est-ce possible de consulter le poème de M.

Nouveau sur Ave Maris Stella? Merci. Je suis curieux de connaître cette

oeuvvre parce que je suis originaire du Nouveau-Brunswick ,au Canada.

Les francophones du N.-B.,les Acadiens,chantent Ave Maris Stella

comme hymne patriotique.Il y a toujours beaucoup d’émotion dans l’air

à ce moment-là.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par L’Ornithophile le 11 novembre 2012 à 17h58

Rajouté ! (lien ci-dessus)

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Lоndrеs

Glаtignу : Lеs Αntrеs mаlsаins

Lа Villе dе Μirmоnt : «Ρаr un sоir dе brоuillаrd, еn un fаubоurg du nоrd...»

Lаfоrguе : Guitаrе : «Vоus qui vаlsеz се sоir...»

Jаmmеs : J’аimе l’ânе

Rоllinаt : L’Αngе pâlе

Vоltаirе : «Сi-gît qui tоuјоurs bаbillа...»

Lаmаrtinе : Ρеnséе dеs mоrts

Сrоs : Сrоquis

Αpоllinаirе : Grаtitudе

☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : «Τе rеgаrdаnt аssisе аuprès dе tа соusinе...»

Rоllinаt : Lа Сhаnsоn dе l’аmаnt

Jаmmеs : ΑLΕXΑΝDRΕ DΕ RUСHΕΝFLΕUR (frаgmеnt)

Vеrlаinе : Соlоmbinе

Gérаrd : Lа Сhаumièrе

Rоllinаt : Sаgеssе du fоu

Vеrlаinе : «Lеs pаssаgеs Сhоisеul аuх оdеurs dе јаdis...»

Rоdеnbасh : Dégоût

Vоltаirе : «Hé quоi ! vоus êtеs étоnnéе...»

Vоiturе : «Ρоur vоus sеrvir...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lа Rоsе (Αсkеrmаnn)

De Jаdis sur Huit сhаnsоns rеvеrdiеs dоnt quаtrе plеurеnt еt quаtrе riеnt (Εlskаmp)

De Сосhоnfuсius sur «Сеuх qui dеs Rоis, pаr fаits сhеvаlеurеuх...» (Τаhurеаu)

De Jаdis sur Соrrеspоndаnсеs (Βаudеlаirе)

De Jаdis sur Ρlаintе (Саrсо)

De Сосhоnfuсius sur Lе Μеrlе (Klingsоr)

De Εsprit dе сеllе sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Сurаrе- sur «Jе nе sаis соmmеnt је durе...» (Ρizаn)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Ρhèdrе (Fоurеst)

De Gégé sur Sоir dе Μоntmаrtrе. (Τоulеt)

De Μаlvinа- sur «Quе tristе tоmbе un sоir dе nоvеmbrе...» (Νоuvеаu)

De Lеmiеuх Sеrgе sur «Vоtrе rirе еst éсlаtаnt...» (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сhristiаn sur Rêvеriе sur tа vеnuе (Αpоllinаirе)

De Diсkо rimеur sur «Jе rêvе dе vеrs dоuх еt d’intimеs rаmаgеs...» (Sаmаin)

De Νаguèrе sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Vinсеnt sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De Εsprit dе сеllе sur Сhаnsоn (Οmbrе du bоis) (Lоuÿs)

De Αlbеrtus sur Сhаnsоn : «Ô biеnhеurеuх qui pеut pаssеr sа viе...» (Dеspоrtеs)

De Vinсеnt sur «Αfin quе pоur јаmаis...» (Βаïf)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Τоi qui аs еt pоur mèrе еt pоur pèrе...» (Jоdеllе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz