Charles d’Orléans

(1394-1465)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À ce jour de Saint Valentin que chacun doit...

Ah Dieu ! qu’il m’ennuie...

Allez-vous-en, allez, allez...

Au puits parfond de ma mérancolie...

 

Bien montrez, printemps gracieux...

 

Ce premier jour du mois de mai...

Comme j’ois que chacun devise...

 

Dedans la maison de Douleur...

Dedans mon Livre de Pensée...

La Départie d’amours en ballades : Quant vint à la prochaine fête...

Dieu, qu’il la fait bon regarder...

 

Écolier de Mérancolie...

En acquittant notre temps vers jeunesse...

En faites-vous doute ? Point ne le devez...

En hiver : du feu, du feu !...

En la forêt de Longue Attente...

En la forêt d’Ennuyeuse...

En la nef de bonne nouvelle...

En regardant ces belles fleurs...

En regardant vers le pays...

En tirant d’Orléans à Blois...

En verrai-je jamais la fin...

 

Fermez-lui l’huis au visage...

Fiez-vous-y...

 

Hiver, vous n’êtes qu’un vilain...

 

Je fu en fleur au temps passé d’enfance...

Je meurs de soif, en côté la fontaine...

Je n’ai plus soif, tarie est la fontaine...

Jeunes amoureux nouveaux...

J’ai fait l’obsèque de ma Dame...

J’aime qui m’aime, autrement non...

 

Laissez-moi penser à mon aise...

Las ! Mort, qui t’a fait si hardie...

Le beau soleil, le jour saint Valentin...

Le lendemain du premier jour de mai...

Le premier jour du mois de mai...

Les en voulez-vous garder...

Les fourriers d’Été sont venus...

Le temps a laissé son manteau...

Loué soit celui qui trouva...

 

Ma Dame, tant qu’il vous plaira...

Ma seule amour, ma joie et ma maîtresse...

Ma seule amour que tant désire...

Mon cœur, étoupe tes oreilles...

Mon cœur m’a fait commandement...

 

Ne heurtez plus à l’huis de ma pensée...

Nouvelles ont couru en France...

 

On ne peut servir en deux lieux...

 

Petit mercier, petit panier...

Plus penser que dire...

Pour ce que Plaisance est morte...

Pourquoi moi, plus que les autres ne font...

Pourquoi m’as-tu vendu, Jeunesse...

Priez pour paix...

Puis çà, puis là...

 

Quand je suis couché en mon lit...

Quand j’ai ouï le tabourin...

Quand n’ont assez fait dodo...

Quant vint à la prochaine fête...

Que me conseillez-vous, mon cœur ?...

Que nous en faisons...

Qui a toutes ses hontes bues...

Qui ? quoi ? comment ? à qui ? pourquoi ?...

 

Saluez-moi toute la compagnie...

S’il vous plaît vendre vos baisers...

 

Trop longtemps vous vois sommeiller...

 

Votre bouche dit : Baisez-moi...

 


Quand je suis couché en mon lit,
Je ne puis en paix reposer ;
Car toute la nuit mon cœur lit
Au Roman de Plaisant Penser,
Et me prie de l’écouter ;
Si ne l’ose désobéir
Pour doute de le courroucer :
Ainsi je laisse le dormir.
 
Ce livre si est tout écrit
Des faits de ma Dame sans pair ;
Souvent mon cœur de joie rit,
[...]

[lire le poème...]


Ah Dieu ! qu’il m’ennuie,
Hélas ! qu’est-ce ci ?
Demeurrai-je ainsi
En mérancolie ?
 
Qui que chante ou rie,
J’ai toujours souci.
Ah Dieu ! qu’il m’ennuie,
Hélas ! qu’est-ce ci ?
 
Penser me guerrie,
Et Fortune aussi,
Tellement et si
Fort que hais ma vie.
Ah Dieu ! qu’il m’ennuie...
 

[lire le poème...]


Ma Dame, tant qu’il vous plaira
De me faire mal endurer,
Mon cœur est prêt de le porter,
Jamais ne le refusera.
 
En espérant qu’il guérira,
En cet état veut demeurer,
Ma Dame, tant qu’il vous plaira,
De me faire mal endurer.
 
Une fois pitié vous prendra,
Quand seulement voudrez penser,
Que c’est pour loyaument aimer
[...]

[lire le poème...]


Saluez-moi toute la compagnie
Où à présent êtes à chère lie,
Et leur dites que volontiers seroie
Avecques eux, mais être n’y pourroie,
Pour Vieillesse qui m’a en sa baillie.
Au temps passé, Jeunesse si jolie
Me gouvernait ; las ! or n’y suis je mie,
Et pour cela, pour Dieu, que excusé soie.
Saluez-moi, etc.
 
Amoureux fus, or ne le suis je mie,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Dеubеl : Détrеssе

Viviеn : Dеvаnt lе соuсhаnt

Viviеn : Lа Соnquе

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βrulé : «Ρоur mаl tеmps ni pоur gеléе...»

Dеsсhаmps : «Jе dеviеns соurbеs еt bоssu...»

Αndré Sаlmоn

Μас Οrlаn : Lе Μаnègе d’аérоplаnеs

Dеsсhаmps : Ρlаintеs d’аmоurеuх

Τоulеt : «Сеt huissiеr, qui јеtаit, l’été...»

☆ ☆ ☆ ☆

Νаvаrrе : «J’аimе unе аmiе еntièrеmеnt pаrfаitе...»

Соppéе : Désir dе glоirе

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

*** : Dаns lеs fоrtifs

Cоmmеntaires récеnts

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Jаdis sur L’Αvеuglе (Ρéguу)

De Сосhоnfuсius sur Ρаris vаissеаu dе сhаrgе (Ρéguу)

De Jаdis sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur Lе Ρоètе соntumасе (Соrbièrе)

De Μаgélаnt sur Αiguillеs dе саdrаn (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Сосhоnfuсius sur «Lа viе humblе аuх trаvаuх еnnuуеuх еt fасilеs...» (Vеrlаinе)

De Сосhоnfuсius sur Εllе еt lui (Αutrаn)

De Jаdis sur Αuх mоrts (Lесоntе dе Lislе)

De Vinсеnt sur Lе Μоrt јоуеuх (Βаudеlаirе)

De Simоn Hоаrаu sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur L’Éсоlе buissоnnièrе (Durосhеr)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Сhаpеllе dе lа mоrtе (Νеlligаn)

De Сurаrе- sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Τutus ΙΙ bis sur Vénus Αnаdуоmènе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz