Charles d’Orléans

(1394-1465)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À ce jour de Saint Valentin que chacun doit...

Ah Dieu ! qu’il m’ennuie...

Allez-vous-en, allez, allez...

Au puits parfond de ma mérancolie...

 

Bien montrez, printemps gracieux...

 

Ce premier jour du mois de mai...

Comme j’ois que chacun devise...

 

Dedans la maison de Douleur...

Dedans mon Livre de Pensée...

La Départie d’amours en ballades : Quant vint à la prochaine fête...

Dieu, qu’il la fait bon regarder...

 

Écolier de Mérancolie...

En acquittant notre temps vers jeunesse...

En faites-vous doute ? Point ne le devez...

En hiver : du feu, du feu !...

En la forêt de Longue Attente...

En la forêt d’Ennuyeuse...

En la nef de bonne nouvelle...

En regardant ces belles fleurs...

En regardant vers le pays...

En tirant d’Orléans à Blois...

En verrai-je jamais la fin...

 

Fermez-lui l’huis au visage...

Fiez-vous-y...

 

Hiver, vous n’êtes qu’un vilain...

 

Je fu en fleur au temps passé d’enfance...

Je meurs de soif, en côté la fontaine...

Je n’ai plus soif, tarie est la fontaine...

Jeunes amoureux nouveaux...

J’ai fait l’obsèque de ma Dame...

J’aime qui m’aime, autrement non...

 

Laissez-moi penser à mon aise...

Las ! Mort, qui t’a fait si hardie...

Le beau soleil, le jour saint Valentin...

Le lendemain du premier jour de mai...

Le premier jour du mois de mai...

Les en voulez-vous garder...

Les fourriers d’Été sont venus...

Le temps a laissé son manteau...

Loué soit celui qui trouva...

 

Ma Dame, tant qu’il vous plaira...

Ma seule amour, ma joie et ma maîtresse...

Ma seule amour que tant désire...

Mon cœur, étoupe tes oreilles...

Mon cœur m’a fait commandement...

 

Ne heurtez plus à l’huis de ma pensée...

Nouvelles ont couru en France...

 

On ne peut servir en deux lieux...

 

Petit mercier, petit panier...

Plus penser que dire...

Pour ce que Plaisance est morte...

Pourquoi moi, plus que les autres ne font...

Pourquoi m’as-tu vendu, Jeunesse...

Priez pour paix...

Puis çà, puis là...

 

Quand je suis couché en mon lit...

Quand j’ai ouï le tabourin...

Quand n’ont assez fait dodo...

Quant vint à la prochaine fête...

Que me conseillez-vous, mon cœur ?...

Que nous en faisons...

Qui a toutes ses hontes bues...

Qui ? quoi ? comment ? à qui ? pourquoi ?...

 

Saluez-moi toute la compagnie...

S’il vous plaît vendre vos baisers...

 

Trop longtemps vous vois sommeiller...

 

Votre bouche dit : Baisez-moi...

 


Ce premier jour du mois de mai,
Quand de mon lit hors me levai
Environ vers la matinée,
Dedans mon jardin de pensée
Avecques mon cœur seul entrai.
 
Dieu sait s’ entrepris fus d’émai !
Car en pleurant tout regardai
Détruit d’ennuyeuse gelée.
    Ce premier, etc.
 
En gast, fleurs et arbres trouvai ;
Lors au jardinier demandai
[...]

[lire le poème...]


En acquittant notre temps vers jeunesse,
Le nouvel an et la saison jolie,
Pleins de plaisir et de toute liesse,
Qui chacun d’eux chèrement nous en prie ;
Venus sommes en cette mommerie,
Belles, bonnes, plaisants et gracieuses,
[...]

[lire le poème...]


En tirant d’Orléans à Blois,
L’autre jour par eaue venoie.
Si rencontrai, par plusieurs fois,
Vaisseaux, ainsi que je passoie,
Qui cingloient leur droite voie
Et alloient légèrement,
[...]

[lire le poème...]


Ah Dieu ! qu’il m’ennuie,
Hélas ! qu’est-ce ci ?
Demeurrai-je ainsi
En mérancolie ?
 
Qui que chante ou rie,
J’ai toujours souci.
Ah Dieu ! qu’il m’ennuie,
Hélas ! qu’est-ce ci ?
 
Penser me guerrie,
Et Fortune aussi,
Tellement et si
Fort que hais ma vie.
Ah Dieu ! qu’il m’ennuie...
 

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : Lе Dоrmеur du vаl

Rimbаud : «L’Étоilе а plеuré rоsе...»

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αutrаn : Εllе еt lui

Hugо : Lа Légеndе dе lа Νоnnе

Τоulеt : «Νоn, се tахi, quеllе сhаrrеttе....»

Régniеr : Εn fоrêt

Βruаnt : À lа Glасièrе

Hеrеdiа : Αprès Саnnеs

Сrоs : Libеrté

Сrоs : Ρlаintе

Сrоs : Соnсlusiоn

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αltаrосhе : Ρétitiоn d’un vоlеur à un rоi sоn vоisin

Ρеrgаud : Rеnаissаnсе

Μауnаrd : «Quаnd dоis-је quittеr lеs rосhеrs...»

Rоllinаt : «Μоn nоstаlgiquе аmоur dе lа сôtе еt du vаl...»

Hеrеdiа : À un Τriоmphаtеur

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Qu’il соnnаît qu’оn fеint dе l’аimеr (Urfé)

De Jаdis sur Lа Rimе riсhе (Αutrаn)

De Сосhоnfuсius sur «Соmmе lе сhаmp sеmé еn vеrdurе fоisоnnе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Εllе еt lui (Αutrаn)

De Jаdis sur Lа Τrеbbiа (Hеrеdiа)

De Jаdis sur «Νоn, се tахi, quеllе сhаrrеttе....» (Τоulеt)

De Μасrоn démissiоn sur Sоnnеt : «Μаîtrеssе, d’аprès tоi је vеuх fаirе un pаstеl...» (Соrаn)

De Сurаrе- sur Ρоur lе јеudi 9 јаnviеr 1913 (Ρéguу)

De Сhristiаn sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Ιо Kаnааn sur Ρèlеrinаgе (Vеrhаеrеn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Μоdérаtеur sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Сhristiаn sur Sоnnеt sur dеs mоts qui n’оnt pоint dе rimе (Sаint-Αmаnt)

De Сhristiаn sur Сlаir dе lunе (Αpоllinаirе)

De Jоhаnn sur L’Éсhо dе lа саvеrnе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Égо Viсtоr sur «Lаissе dе Ρhаrаоn lа tеrrе Égуptiеnnе...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur «Νоus nе fаisоns lа соur аuх fillеs dе Μémоirе...» (Du Βеllау)

De Μаriаnnе sur «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...» (Μоréаs)

De Ιо Kаnааn sur Ρériоdе élесtоrаlе (Соppéе)

De Ιо Kаnааn sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz