Parny

(1753-1814)

Recueil complet

1787 : Chansons madécasses

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

 

L’Absence

Aimer est un destin charmant...

À la nuit

À mes amis

Au gazon foulé par Éléonore

À un ami trahi par sa maîtresse

Avertissement

 

Bel arbre, pourquoi conserver...

Belle Nélahé...

Billet : Dès que la nuit sur nos demeures...

Billet

 

Le Cabinet de toilette

Calme des sens, paisible indifférence...

Chanson II : Belle Nélahé...

Chanson III : Quel imprudent ose appeler aux combats Ampanani ?...

Chanson IV : Mon fils a péri dans le combat...

Chanson IX : Une mère traînait sur le rivage sa fille unique...

Chanson première : Quel est le roi de cette terre ?...

Chanson V : Méfiez-vous des blancs...

Chanson VI : Jeune prisonnière, quel est ton nom ?...

Chanson VII : Zanhar et Niang ont fait le monde...

Chanson VIII : Il est doux de se coucher...

Chanson X : Où es-tu, belle Yaouna ?...

Chanson XI : Redoutable Niang...

Chanson XII : Nahandove, ô belle Nahandove...

Complainte

 

Délire

Demain

Dépit

Dès que la nuit sur nos demeures...

Dialogue

La Discrétion

D’un air languissant et rêveur...

D’un long sommeil, j’ai goûté la douceur...

 

Élégie : Aimer est un destin charmant...

Élégie : Calme des sens, paisible indifférence...

Élégie : Que le bonheur arrive lentement...

Enfin, ma chère Éléonore...

 

La Frayeur

 

Il est doux de se coucher...

Il est trop tard

Les Imprécations

 

Jeune prisonnière, quel est ton nom ?...

J’ai cherché dans l’absence un remède à mes maux...

 

Le Lendemain : D’un air languissant et rêveur...

Le Lendemain : Enfin, ma chère Éléonore...

 

Méfiez-vous des blancs...

Mon fils a péri dans le combat...

 

Nahandove, ô belle Nahandove...

 

Où es-tu, belle Yaouna ?...

 

Par cet air de sérénité...

Plan d’étude

Projet de solitude

 

Que le bonheur arrive lentement...

Quel est le roi de cette terre ?...

Quel imprudent ose appeler aux combats Ampanani ?...

 

Redoutable Niang...

Réflexion amoureuse

Le Remède dangereux

Le Revenant

 

Le Songe

Souvenir

Sur la mort d’une jeune fille

 

Une mère traînait sur le rivage sa fille unique...

 

Vers gravés sur un oranger

 

Zanhar et Niang ont fait le monde...

 
La Frayeur


 
Te souvient-il, ma charmante maîtresse,
De cette nuit où mon heureuse adresse
Trompa l’Argus qui garde tes appas ?
Furtivement j’arrivai dans tes bras :
Tu résistais ; mais ta bouche vermeille
[...]

[lire le poème...]

À un ami trahi par sa maîtresse


 
Quoi ! tu gémis d’une inconstance ?
Tu pleures, nouveau Céladon ?
Ah ! le trouble de ta raison
Fait honte à ton expérience.
Es-tu donc assez imprudent
Pour vouloir fixer une femme ?
Trop simple et trop crédule amant,
Quelle erreur aveugle ton âme ?
Plus aisément tu fixerais
Des arbres le tremblant feuillage,
[...]

[lire le poème...]

Chanson III

 

Quel imprudent ose appeler aux combats Ampanani ? Il prend sa zagaie armée d’un os pointu, et traverse à grands pas la plaine. Son fils marche à ses côtés ; il s’élève comme un jeune palmier sur la montagne. Vents orageux, respectez le jeune palmier de la montagne.

 

Les ennemis sont nombreux. Ampanani n’en cherche qu’un seul, et le trouve. Brave ennemi, ta gloire est brillante : le premier coup de ta zagaie a versé le sang d’Ampanani. Mais ce sang n’a jamais coulé sans vengeance ; tu tombes, et ta chûte est pour tes soldats le signal de l’épouvante. Ils regagnent en fuyant leurs cabanes. La mort les y poursuit encore : les torches enflammées ont déjà réduit en cendres le village entier.

[...]

[lire le poème...]

Élégie


 
Aimer est un destin charmant ;
C’est un bonheur qui nous enivre,
Et qui produit l’enchantement.
Avoir aimé, c’est ne plus vivre ;
Hélas ! c’est avoir acheté
Cette accablante vérité,
Que les serments sont un mensonge,
Que l’amour trompe tôt ou tard,
Que l’innocence n’est qu’un art,
Et que le bonheur n’est qu’un songe.
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lа Fоntаinе : Lа Βеsасе

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Τhundеrbird sur L’Αmbitiоn tаnсéе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сосhоnfuсius sur Sоngе (Μаrbеuf)

De Сосhоnfuсius sur «Quаnd је tе vis еntrе un milliеr dе Dаmеs...» (Βаïf)

De Сосhоnfuсius sur Αu сiеl (Αpоllinаirе)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz