Villon

(1431 ?-ca. 1470)

Recueils (ou ensembles) complets

1460 : Le Jargon (±)

1461 : Le Testament (±)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À Parouart, la grand Mathe Gaudie...

Au nom de Dieu, comme j’ai dit...

Autre ballade [de conclusion]

À vous parle, compains de galles...

 

Ballade : En réalgar, en arsenic rocher...

[Ballade à s’amie]

[Ballade de merci]

[Ballade pour prier Notre Dame]

Ballade [contre les ennemis de la France]

Ballade [Débat du cœur et du corps de Villon]

Ballade [de bon conseil]

Ballade [de bonne doctrine]

Ballade [de la belle Hëaumière aux filles de joie]

Ballade [de la Grosse Margot]

Ballade [des contre-vérités]

Ballade [des dames du temps jadis]

Ballade [des Femmes de Paris]

Ballade [des menus propos]

Ballade [des proverbes]

Ballade [des seigneurs du temps jadis]

Ballade [du concours de Blois]

Ballade [en vieil langage français]

Ballade [et oraison]

Ballade [Les Contredits de Franc Gontier]

Ballade [pour Robert d’Estouteville]

[Belle leçon aux enfants perdus]

Brouez, benards, échéquez à la sauve...

 

Cette leçon ici leur baille...

Contres de la gaudisserie...

Coquillards, enaruants à Ruel...

 

De devers quai par un temps d’hivernois...

Double ballade : Pour ce, aimez tant que voudrez...

 

En l’an trentième de mon âge...

En Parouart, la grand mathe gaudie...

En réalgar, en arsenic rocher...

L’Épitaphe Villon

[Épitaphe]

Épitre à Marie d’Orléans [Dit de la naissance de Marie d’Orléans]

Épitre [à ses amis]

 

Item, à maistre Andry Couraut...

Item, à maître Jean Cornu...

Item, à maître Ythier Marchant...

Item, a Marion l’Idole...

Item, à sire Jean Perdrier...

Item, donne à maistre Lomer...

Item, je veuil qu’on sonne à branle...

Item, m’amour, ma chère Rose...

Item, pour ce que sait la Bible...

Item, veuil que le jeune Merle...

 

Joncheurs jonchants en joncherie...

 

Le Lais

[Les Regrets de la belle Hëaumière]

[Louange et requête à la cour]

 

Mort, j’appelle de ta rigueur...

 

Pour ce, aimez tant que voudrez...

Problème [Ballade de fortune]

Puisque papes, rois, fils de rois...

 

Quatrain

[Question au clerc du guichet — Ballade de l’appel]

 

Regarde-m’en deux, trois, assises...

Repos éternel donne à cil...

Requête [à Monseigneur de Bourbon]

Rondeau : Mort, j’appelle de ta rigueur...

Rondeau : Repos éternel donne à cil...

Rondeau ou Bergeronnette

Rondeau

 

Saupiqués frouans des gourds arques...

Së celle que jadis servoye...

Spélicans...

 

Un gier coys de la vergne Cygault...

 

Vous qui tenez vos terres et vos fiefs...

 
Quatrain


 
Je suis François, dont il me poise,
Né de Paris emprès Pontoise,
Et d’une corde d’une toise,
Saura mon col que mon cul poise.
 

[lire le poème...]

Épitre à Marie d’Orléans [Dit de la naissance de Marie d’Orléans]


 


Ô louéë conceptïon,
Envoyéë çà-jus des cieux,
Du noble lys digne scïon,
Don de Jésus très précieux,
Marië, nom très gracïeux,
Font de pitié, source de grâce,
La joië confort de mes yeux,
Qui notre paix bâtit et brasse !
[...]

[lire le poème...]

Ballade [des contre-vérités]


 
Il n’est soin que quand on a faim,
Në service que d’ennemi,
Në mâcher qu’un botel de foin,
Në fort guet que d’homme endormi,
Në clémence que félonie,
N’assurance que de peureux,
Në foi que d’homme qui renie,
Në bien conseillé qu’amoureux.
 
Il n’est engendrement qu’en bain
Në bon bruit que d’homme banni,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Sur l’осéаn соulеur dе fеr...»

Βаtаillе : Lеs Sоuvеnirs

Rоnsаrd : «Lе Сiеl nе vеut, Dаmе, quе је јоuissе...»

Μаgnу : «Αnnе, је vоus suppliе, à bаisеr аpprеnеz...»

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Сhаînеs

Dеshоulièrеs : Stаnсеs : «Εh ! quе tе sеrs, аmоur, dе mе lаnсеr dеs trаits ?...»

Dеshоulièrеs : Stаnсеs : «Αgréаblеs trаnspоrts qu’un tеndrе аmоur inspirе...»

Αntоinеttе Dеshоulièrеs

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Sеrrеs еt lеs Βоis

Εustоrg dе Βеаuliеu

Du Βеllау

Hаrаuсоurt : «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...»

☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : Lа Grаndе Саsсаdе

Rоllinаt : Vаpеurs dе mаrеs

Μоlièrе : Stаnсеs gаlаntеs : «Sоuffrеz qu’Αmоur...»

Μаgnу : «Αnnе, је vоus suppliе, à bаisеr аpprеnеz...»

Du Βеllау : «Vоуаnt l’аmbitiоn, l’еnviе еt l’аvаriсе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Dеssоus се grаnd Frаnçоis, dоnt lе bеl аstrе luit...» (Du Βеllау)

De tRΟLL sur Lа Βеllе Guеusе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сосhоnfuсius sur Dеvаnt lа Μоrt (Βrinn'Gаubаst)

De Сосhоnfuсius sur «Lе Сiеl nе vеut, Dаmе, quе је јоuissе...» (Rоnsаrd)

De L’âmе аuх ninаs sur À lа Βrеtаgnе (Сhаpmаn)

De Сurаrе- sur «Dоulсin, quаnd quеlquеfоis је vоis сеs pаuvrеs fillеs...» (Du Βеllау)

De Fоllоwеur sur «Jе vоis millе bеаutés, еt si n’еn vоis pаs unе...» (Rоnsаrd)

De Εsprit dе сеllе sur «Jе rеgrеttе еn plеurаnt lеs јоurs mаl еmplоуés...» (Dеspоrtеs)

De Ρоr’d’âmе sur Ρlus tаrd (Μusеlli)

De Сurаrе- sur «Βаrquе, qui vаs flоttаnt sur lеs éсuеils du mоndе...» (Duplеssis-Μоrnау)

De Сhr... sur Αu Соllègе (Évаnturеl)

De Vinсеnt sur À unе Villе mоrtе (Hеrеdiа)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Diеu qui vоis сеttе rоuе ехéсrаblе...» (Vеrmеil)

De Lа Fаisаnе sur Lа Соlоmbе pоignаrdéе (Lеfèvrе-Dеumiеr)

De Μоrin dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Fоrаin dе Βlаnсhеmоr sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Jеhаn Çètоù sur Lе Τаlismаn (Νеlligаn)

De Сhаrlus Ρоpulаirе sur Viеuх mаrin, viеil аrtistе (Ρоpеlin)

De Αrаmis sur L’Hоspitаlité (Fаbrе d'Églаntinе)

De Αrаmis sur Μоrt d’un аutrе Juif (Μоrаnd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz