Vincent Voiture

(1598-1648)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À la louange d’un soulier d’une dame

Au Cardinal Mazarin, sur la Comédie des machines

À une Demoiselle qui avait les manches de sa chemise retroussées et sales

 

Ballade : Toi qu’une étoile favorable...

Belise, je sais bien que le Ciel favorable...

Belle déesse que j’adore...

La Belle Matineuse

Belles fleurs, dont je vois ces jardins embellis...

 

Ce soir que vous ayant seulette rencontrée...

Chanson : L’un meurt, qu’à sa fantaisie...

Chez la Coiffier une demi-douzaine...

Ci gît un petit garçonnet...

 

Dans la prison qui vous va renfermant...

Dedans ces prés herbus et spacieux...

D’un buveur d’eau, comme avez débattu...

 

En bon Français politique et dévot...

Épitaphe : Ci gît un petit garçonnet...

 

Je me meurs tous les jours en adorant Sylvie...

Je pensais...

J’avais de l’Amour pour vous...

 

La plus adorable personne...

La terre brillante de fleurs...

Les demoiselles de ce temps...

Le Soleil ne voit ici-bas...

Lorsqu’avecque deux mots que vous daignâtes dire...

L’Amour sous sa loi...

L’autre jour, au palais des cieux...

L’un meurt, qu’à sa fantaisie...

 

Ma foi, c’est fait...

Ma foi, que d’un fin diamant...

Mon âme, adieu, quoi que le cœur m’en fende...

 

Notre Aurore vermeille...

 

Ou vous savez...

 

Placet à une Dame

Pour la tortue

Pour vos beaux yeux auteurs de mon trépas...

Pour vos beaux yeux et votre beau visage...

Pour vous servir...

 

Quand Iris aux beaux yeux...

 

Regrets sur la mort du Rondeau

Rondeau : En bon Français politique et dévot...

Rondeau : Trois jours entiers...

 

Si haut je veux louer Sylvie...

Six rois prièrent l’autre jour...

Sonnet d’Uranie

Sous un habit de fleurs, la Nymphe que j’adore...

Stances : Je pensais...

Stances écrites de la main gauche

Stances écrites sur des tablettes

Sur sa maîtresse, rencontrée, en habit de garçon, un soir de carnaval

Sur une Dame, dont la jupe fut retroussée

 

Toi qu’une étoile favorable...

Tout beau corps, toute belle image...

Trois jours entiers...

 

Un buveur d’eau, pour aux dames complaire...

 

Vous de qui l’œil est mon vainqueur...

Vous l’entendez mieux que je ne pensais !...

 


Mon âme, adieu, quoi que le cœur m’en fende,
Et que l’Amour de partir me défende,
Ce traître honneur veut pour me martyrer,
Par un départ nos deux cœurs déchirer,
Et de laisser ton bel œil me commande.
[...]

[lire le poème...]


Quand Iris aux beaux yeux,
Paraît en quelques lieux,
Il n’est cœur qui ne tremble,
C’est l’honneur de la Cour,
C’est la gloire d’Amour,
Et les Vertus ensemble.
 
On ne peut pas si-tôt,
Bien louer comme il faut,
De la grande Duchesse
La grâce et la bonté ;
Sa moindre qualité
Est celle de Princesse.
 
Quand des bords d’Orient,
[...]

[lire le poème...]


Ce soir que vous ayant seulette rencontrée,
Pour guérir mon esprit et le remettre en paix
J’eus de vous, sans effort, belle et divine Astrée,
La première faveur que j’en reçus jamais.
 
Que d’attraits, que d’appas vous rendaient adorable !
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Dubus : Ρаntоum : «À l’аbri dеs ridеаuх...»

Μilоsz : Τоus lеs Μоrts sоnt ivrеs...

Swаrth : Lеs Αrtistеs

Rоllinаt : Lа Jumеnt Zizi

Αrvеrs : «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...»

Dоnnау : Lаmеntо du trоmpé

Ρоpеlin : Viеuх mаrin, viеil аrtistе

Ρоpеlin : Viеuх mаrin, viеil аrtistе

Ρеllеrin : Lа grоssе dаmе сhаntе...

Βаudеlаirе : Lе Соuсhеr du Sоlеil rоmаntiquе

☆ ☆ ☆ ☆

Hеrоld : Lа Саthédrаlе

Rоllinаt : L’Étоilе du fоu

Lа Villе dе Μirmоnt : «Νоvеmbrеs pluviеuх, tristеs аu bоrd dеs flеuvеs...»

Hеrоld : Lа Саthédrаlе

Vаuсаirе : «Hоrs lа dоulеur, l’аmоur nе dоnnе pаs grаnd-сhоsе...»

Swаrth : Αu lесtеur

Suаrès : Μеssаgе dе Ρâris

Lа Βоétiе : «Се јоurd’hui, du sоlеil lа сhаlеur аltéréе...»

Rоllinаt : Lе Τunnеl

Ρiсаrd : Lе Τrоublе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Qu’hеurеuх tu еs, Βаïf, hеurеuх, еt plus qu’hеurеuх...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Viсtоriеusеmеnt fui lе suiсidе bеаu...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur «J’аvаis lоngtеmps еrré pаr lеs sоmbrеs désеrts...» (Hаbеrt)

De Сliеnt sur Sоnnеt du huit févriеr 1915 (Αpоllinаirе)

De Fоurmi sur Lе Τunnеl (Rоllinаt)

De Julеs dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Jеаn dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Αlаntе-Limа sur «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...» (Ρrivаt d'Αnglеmоnt)

De Νаrсissе Hérоn sur «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...» (Βаudеlаirе)

De Νiсhоlаs nеwmаn sur Frаnсis Jаmmеs

De Αmigо* sur Dаns lе јаrdin d’Αnnа (Αpоllinаirе)

De Μаlvinа sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Lеs Ρоrсs : «Αvес lеurs grоins...» (Vеrhаеrеn)

De gаutiеr sur Lеs Αssis (Rimbаud)

De Lа Μusérаntе sur L’Éсhеllе (Αutrаn)

De Didiеr СΟLΡΙΝ sur «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...» (Rоnsаrd)

De Μаriа sur «Αprès unе јоurnéе dе vеnt...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur «Αu prеmiеr trаit, quе mоn œil rеnсоntrа...» (Τуаrd)

De vinсеnt sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Vinсеnt sur Lа Grеnоuillе blеuе (Fоrt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz